Transports | | 28/04
Réagir Par

Rungis lance une association pour conserver Orlyval après l’arrivée du Grand Paris Express

Rungis lance une association pour conserver Orlyval après l’arrivée du Grand Paris Express © wcc-lionel-allorge

Quid de la navette Orlyval, qui relie Antony à l’aéroport d’Orly, lorsque seront mises en service les lignes 14 et 18 du Grand Paris Express ? Rungis et ses voisines souhaitent conserver voire compléter cette desserte locale.

Alors que la navette Orlyval, connectée au RER B via la station Antony, constitue actuellement l’une des liaisons les plus pratiques pour aller à l’aéroport d’Orly depuis Paris, le prolongement de la ligne 14 permettra prochainement de connecter directement les terminaux aéroportuaires au métro. La ligne 18 du métro périphérique Grand Paris Express permettra en outre de relier en une station l’aéroport d’Orly à Antonypole puis à Massy, au plateau de Saclay et à Versailles. Dans ce contexte, et alors que les contraintes budgétaires liées au fonctionnement toutes les nouvelles lignes vont être très fortes, la question du devenir d’Orlyval est posée.

Pour le maire de Rungis, Bruno Marcillaud (SE), cette liaison, qui a représenté un investissement matériel important, conserve pourtant toute son utilité pour les habitants. Surtout si elle est prise en compte dans le forfait Navigo. “La ligne pourrait alors être reconfigurée en une desserte locale plus fine, avec la création de dessertes intermédiaires, et faciliter les déplacements vers les zones d’emplois (ICADE, MIN, Aéroport déjà desservi)”, défend l’édile. L’élu, qui a déjà menacé de bloquer les permis de construire en ville si les routes restent saturées, estime par ailleurs que le maintien de cette infrastructure permettrait un meilleur maillage du secteur et concourrait au désengorgement des axes routiers.

Trois nouvelle stations ?

Pour transformer la liaison en desserte locale, trois nouvelles stations pourraient voir le jour à la gare de la Fraternelle à Rungis, Chemin d’Antony et à Wissous.

Une association pour défendre le maintien d’Orlyval

Dans ce contexte, le maire de Rungis a initié la création d’une association pour le maintien et le développement d’Orlyval, votée lors du dernier conseil municipal. D’autres communes devraient en être parties prenantes comme Wissous, Orly, Chevilly-Larue, Morangis ou encore Fresnes.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Rungis lance une association pour conserver Orlyval après l’arrivée du Grand Paris Express
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi