Comparatateur des programmes des élections municipales à Champigny-sur-Marne

Les résultats des municipales à Champigny-sur-Marne : Cliquer ici

Sélectionner deux candidats aux municipales 2020 à Champigny-sur-Marne pour comparer leurs programmes :

Mamadou Sy

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Créer une délégation générale au développement durable
  • Réduction des déchets plastiques ou autres en intégrant dans les marchés publics des critères environnementaux
  • Développer l’agriculture urbaine avec des permis de végétalise, jardins familiaux et partagés
  • Développement de ressourceries et de lieu de vie associatif
  • Développer les espaces verts
  • Mise en place d’un plan de liaisons douces (itinéraires piétons végétalisés, pistes cyclables) interquartier

Urbanisme

  • Politique de construction et de rénovation des bâtiments publics et communaux avec de l’énergie positive et la réduction des consommations énergétiques
  • Créer des ateliers d’urbanisme populaires ouverts à tous

Logements

  • Créer une commission d’habitants volontaires et tirés au sort pour
    participer aux commissions d’attribution des logements sociaux, avec la mise en place d’un système à point pour l’attribution, qui tiendra compte de critères objectifs sélectionnés avec les habitants (ancienneté de la demande, composition familiale, situation particulière, etc.)
  • S’engager à ré-étudier toutes les demandes de logements sociaux, et apporter les réponses à chacun lorsque la demande dépasse le délai moyen d’attribution
  • Créer une plateforme d’échange sur le patrimoine d’IDF, qui sera élargie aux autres bailleurs
  • Imposer à l’ensemble des bailleurs des réunions par semestre avec la ville et les habitants
  • Dans les ensembles d’habitat collectif, accompagner des projets autour de la végétalisation et de l’embellissement des parties communes en collaboration avec les associations et la Maison des Arts Plastiques (street art, chantiers d’insertion, etc.)

Sécurité

  • Créer une brigade verte et une équipe mobile contre les incivilités et les dépôts sauvages
  • Augmenter le nombre de médiateurs
  • Mise en place d’une plate-forme de signalement en lien avec une unité mobile pour gérer les incivilités (dépôts sauvages, tapage nocturne, squat, dégradations, etc.)

Social

Handicap

  • Améliorer l’accueil des enfants porteurs d’handicap sur le temps scolaire et périscolaire en formant le personnel municipal

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Conseils de quartiers : mise en place de projet financé entre autres par la Taxe Foncière des Propriétés Bâties (TFPB) et par la ville au travers d’un budget participatif
  • Chaque quartier sera doté d’un élu référent
  • Créer des instances participatives (conseil jeunesse, conseil des enfants, etc.)
  • Utiliser le référendum d’initiative citoyenne
  • Créer un droit d’interpellation par pétition, contenant au moins 200 signatures de Campinois inscrits sur les listes électorales, pour engager un référendum ou un débat au conseil municipal
  • Utiliser le référendum local qui permet aux électeurs d’une collectivité territoriale, de décider par leur vote de la mise en œuvre ou non d’un projet concernant une affaire locale et qui donc vaudra décision du conseil municipal
  • Diffuser en direct et en différé de toutes les séances municipales
  • S’engage à ne pas siéger plus de deux mandats consécutifs au conseil municipal et à ne cumuler aucun autre mandat électif que ceux liés au statut de conseiller municipal

Finances locales

Seniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Convoquer dès les premiers mois de la mandature des états généraux
    de l’éducation pour toutes les questions liées à ces métiers dans le cadre du service public municipal
  • Réimplanter des structures jeunesse aux abords des grandes cités scolaires
  • Ouvrir l’acceuil du matin à partir de 7h20
  • Renforcer l’encadrement sur le temps de la restauration scolaire

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Passage au bio dans les cantines municipales
  • Proposer des menus végétariens
  • Lutter contre les perturbateurs endocriniens contenus dans les vaisselles plastiques et dans les emballages alimentaires
  • Développement et renforcement des Amaps
  • Mise en place de tickets restaurant aux côtés des cantines municipales

Développement économique

  • Relancer le projet de transformation de l’autoroute A4 en avenue métropolitaine
  • Favoriser et accompagner la création de clubs d’entreprises
  • Élaborer avec les clubs d’entreprises, les entreprises locales, les habitants
    un plan tertiaire de proximité «à coût modéré», répondant aux besoins locaux
    (prix/dimensionnement, pépinières d’entreprises, hôtels d’entreprise, cités
    artisanales.)
  • Privilégier dans la commande publique le dispositif de « marché public
    simplifié » pour réduire les délais et faciliter l’accès aux TPE/PME aux projets
    communaux et l’intégration de critères d’attribution environnementaux (critère de proximité géographique par exemple) et sociaux (insertion professionnelle des publics en difficulté, apprentissage)
  • Développer les missions confiées à la Société Publique Locale (SPL)
    Marne et Bois
  • Associer les acteurs économiques de la ville (commerçants, entrepreneurs) à des rencontres régulières

Loisirs Culture

Sport

  • Développer des lieux de vie et de pratique sportive le long de la marne
  • Associer les usagers des équipements sportifs à travers les clubs et les
    associations à la gestion de leurs lieux de pratique
  • Développer le « sport dans la cité » : ouverture des gymnases le dimanche, construire des citystades, des agrès sportifs en accès libre dans tous les espaces verts de la ville en partenariat avec le Département

Bruno Chiche

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

Urbanisme

Logements

  • Réhabiliter sans augmentation de loyer et ni de charge les logements sociaux et si nécessaire municipaliser les logements sociaux

Sécurité

Social

Handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

Finances locales

  • Refuser d’adopter un budget d’austérité
  • Annuler les hausses de cantine décidées en 2016
  • Rétablir les postes d’employés territoriaux supprimés

Seniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Nommer une ATSEM dans chaque classe d’école maternelle
  • Retirer la signature de la ville à la mise en place de la cité éducative Blanquer

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Développement économique

Loisirs Culture

Sport

Christian Fautré

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Revoir le plan de développement existant des voies et pistes cyclables
  • Implanter de nouveaux parkings à vélo sécurisés dans la ville
  • Développer les stations Vélib’ en les équipant de vélos électriques, en lien avec le schéma des voies cyclables
  • Mettre en place la semaine du vélo
  • Organiser des balades guidées en vélo sur les bords de Marne le soir
  • Créer le « savoir pédaler » avec pour objectif que chaque enfant quitte l’école élémentaire en sachant rouler en ville
  • Mise en place de dispositifs « à l’école sans voiture » : pour que les parents déposent leurs enfants sans utiliser la voiture
  • Étendre les « zones 20 »
  • Favoriser la marche à pied : réfection et entretien des trottoirs et leur élargissement quand cela est possible
  • Actions de sensibilisation et de formation des enfants, des jeunes et des habitants à la transition écologique : cycles documentaires, actions participatives, animations…
  • Réduction des déchets, isolation des bâtiments
  • Augmenter la part communale des achats publics responsables
  • Une station de dépollution des eaux pluviales du ru de la Lande avant rejet
    en Marne sera réalisée dans la ZAC des Bords de Marne, en partenariat avec le
    département et le Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération parisienne (SIAPP)
  • Réalisation d’une « Maison de la Marne, de la nature et des oiseaux » pour mettre en valeur la biodiversité existante et déployer des actions permettant de faire œuvre pédagogique
  • Objectif de réduire de 15 % les quantités de déchets ménagers
  • Favoriser l’émergence d’un réseau local de réparateurs, adossé à une ressourcerie
  • Proposer une convention « Zéro gaspillage/ 100 % Tri » avec les acteurs économiques, la restauration rapide et la grande distribution
  • Favoriser l’émergence d’un lieu de démonstration Zéro déchet, une seconde
    vie pour les déchets au moyen de composts collectifs, boites à partage, Ressourcerie…

Urbanisme

  • Bois l’Abbé : Rénovation de tous les immeubles (2/3 des logements) en urgence, reconstruction de l’école maternelle et élémentaire Jacques-Solomon, reconstruction d’une piscine intercommunale avec Chennevières, reconstruction de la Mission locale, études sur des travaux de réhabilitation et d’extension des équipements sportifs

Logements

  • Des logements pour les femmes victimes de violence dans le cadre d’un prochain programme immobilier
  • Des mesures pour empêcher la densification dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU)
  • Maintenir la Charte de bonne conduite avec les promoteurs immobiliers
  • Aider les habitants qui ont des ressources modestes à accéder à un bien sans avoir à supporter le prix du foncier (celui-ci représente 15 à 30% du prix de l’accession), via le Bail Réel Solidaire (BRS), outil légal et juridique
  • Mise en place d’un permis de louer
  • Une bourse d’échanges entre organismes HLM
  • Réhabilitation des logements : Prairial, résidence du Plateau, YvesFarges, la Louvière, les Peupliers et les cités Langevin et Engels
  • Subventionnement de travaux d’isolation par la Ville

Sécurité

  • Créer au sein des services municipaux  une Direction de la tranquillité publique/ lutte contre les incivilités/respect de l’espace public
  • Redéfinir le rôle des Agents de surveillance de la voie publique (ASVP) avec des missions élargies
  • Développer l’action de la Brigade Propreté en termes de moyens, visibilité, prérogatives
  • Créer un dispositif numérique de signalement volontaire des dépôts sauvages
  • Poursuivre le déploiement de caméra mobiles pour traquer les incivilités, les dépôts sauvages
  • Exiger avec les habitants l’ouverture d’une annexe du commissariat
  • Lancer un audit par quartier pour établir avec les habitants les zones où un
    éclairage public plus important doit être déployé
  • Prolonger la durée les contrats locaux de propreté avec les bailleurs, les syndics ou les commerçants avec des engagements réciproques, notamment en termes de propreté
  • Poursuivre la lutte contre les nuisances sonores avec des arrêtés pour réglementer l’activité nocturne de certains commerces en centre-ville et sur les grands axes
  • Relance et amélioration du Réseau local contre les violences conjugales crée en 2004
  • Lancer une commission extra municipale co-présidée par un élu et un citoyen sur les problématiques de propreté/déchets/économie circulaire/tranquillité publique
  • Actions plus nombreuses pour développer le civisme, sensibiliser les enfants,
    organiser des ateliers citoyens de nettoyage de la ville avec mise à disposition par la mairie de sacs, de gants, et de la documentation pédagogique expliquant la démarche

Social

  • Ouvrir un cabinet médical au 106 boulevard Stalingrad pour 2021 (5/6 médecins généralistes et 2 infirmières)
  • Avoir 3 ophtalmologistes rue de Verdun fin 2020, 5 médecins généralistes prévus dans le projet Ilot Jaurès en centre-ville
  • Ouvrir une « pépinière santé » installée rue Alexandre-Fourny avec la mise à  disposition par la Ville de 4 cabinets de médecine générale équipés aux normes d’accessibilité en vigueur
  • Reconstruire le CMS Maurice-Ténine, en obtenant des subventions de l’ARS, afin d’offrir de meilleures conditions de travail aux agents et d’accueil aux patient
  • Création d’une mutuelle communale en lançant un appel d’offres
  • Ouverture du Centre Technique Municipal, qui regroupera sur le même site 200 personnes

Handicap

  • Accessibilité dans l’espace public et au sein des bâtiments communaux dont les écoles

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Dès les premiers mois, organiser des ateliers pour un plan guide pour une ville durable avec les citoyens
  • Mise en place d’un budget participatif à l’échelle de la commune, ouvert à des appels à projet
  • Renforcer dans les structures municipales (annexes, Maison pour tous…) l’aide des personnes en difficulté d’accès et d’utilisation des outils numériques
  • Valoriser davantage le portail des associations et éditer un annuaire sur support papier
  • Dans le quartier des Quatre-cités ouvrir un lieu permettant les réunions et de tenir des activités
  • Tenir des Assises du service public communal au cours de l’année 2020
  • Etudier l’ouverture plus tardive de l’état-civil (à 20 heures, une fois par semaine), une journée d’accueil en continu en mairie ou encore l’accueil le matin dans les écoles dès 7h30

Finances locales

  • En 2020, une baisse de 6,8% de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères
  • Pas d’augmentation d’impôts

Seniors

  • Mener des actions de prévention renforcées en direction des seniors (nutrition, mémoire, activités physiques et culturelles…)
  • Renforcer les partenariats existants avec les associations caritatives locales (Restos du cœur, Secours Populaire, Secours catholique, J’aide la chance,
    Petits frères des pauvres…)
  • Maintenir Ehpad municipal (77 résidents), résidences d’autonomies (158 logements occupés), aide à domicile, plan canicule (500 personnes âgées isolées
    appelées), banquet des retraités (2 030 participants), aide aux déplacements, bons cadeaux aux plus de 75 ans…

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Organiser le tri dans les écoles de Champigny
  • Continuer la distribution des pochettes de fournitures scolaires à chaque rentrée, organisation des classes de découvertes, cars municipaux pour faciliter les sorties culturelles et les classes de découverte, actions de prévention sur la santé, de sensibilisation à la sécurité routière, cycles sportifs (natation, patinage, canoë-kayak), accueillir les enfants dès 2 ans…
  • Augmenter le nombre d’encadrants des enfants de 25% le midi
  • Renforcer les projets artistiques et culturels à l’école
  • Deux nouvelles reconstructions d’écoles : maternelles et élémentaires Jacques-Solomon et Eugénie-Cotton
  • Ouvrir un nouveau groupe scolaire sur le Plateau (secteur VDO)
  • Entérinement de l’agrandissement de l’école Henri-Bassis
  • Créations de postes permettant d’accueillir au maximum 25 élèves dans toutes les classes
  • Mandater le Conseil consultatif des parents pour étudier la possibilité d’ouvrir
    l’accueil du matin dès 7h30
  • Maintenir l’accueil de la petite enfance : 8 crèches collectives, un Relais Assistantes Maternelles, des lieux d’accueil enfants/parents, l’accueil des moins de 3 ans dans les écoles, un multi-accueil
  • Aux Mordacs, construction d’un pôle Petite Enfance pour septembre 2021 (comprenant notamment la relocalisation de la crèche familiale et la création d’un nouveau multi-accueil)
  • Une nouvelle crèche départementale de 60 berceaux, boulevard de Stalingrad, pour février 2021
  • Poursuivre l’action pour le droit au logement des jeunes actifs et étudiants, en réservant 30% des logements sociaux aux jeunes de moins de 30 ans, et en continuant à construire des logements qui leur seront réservés
  • Maintien de l’antenne de la Mission locale
  • Poursuite du dispositif « SOS Rentrée » pour aider les jeunes sans affectation
    scolaire en lien avec le Département
  • Faire des espaces dédiés et des horaires adaptés au rythme de vie des étudiants dans les médiathèques
  • Soutien à l’engagement et les projets des jeunes pour la transition écologique (atelier coopératif, solidaire, participation aux campagnes de sensibilisation…)
  • Création d’un Conseil municipal des jeunes

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Élimination des plastiques dans la restauration collective (écoles, crèches…) et
    progressivement des produits de nettoyage et d’entretien afin de réduire  l’utilisation de biocides et de détergents
  • Augmenter la part de bio dans la restauration scolaire et les crèches pour atteindre 30% d’ici 2022

Développement économique

  • Passer de 60 à 120 emplois dans la zone Marais-de-Gaulle avec l’entreprise Sonvidéo.com
  • Faire un nouveau éco-quartier : les Simonettes Nord qui accueillera le musée et la cité artisanale des Compagnons du Tour de France. (former chaque année 300 artisans d’excellence dont 50 jeunes Campinois par an suite à un  engagement obtenu par la municipalité)
  • Ouvrir de nouvelles structures : un supermarché de proximité dans la grande halle Stalingrad un magasin bio et une enseigne de sport à la fourchette de Champigny
  • Place Lénine : installation de bureaux de commerces nouveaux et de commerces de proximité, qui passeront de 10 à 17, avec la création en souterrain de 300 places de parkings à usage public
  • Projet Union Jaurès : en face du cinéma Studio 66, il y aura un café-restaurant, un supermarché avec des rayons « à la coupe » (fromagerie, charcuterie, poissonnerie), 150 places de parking à usage public, 314 logements (dont 70 % en accession à la propriété et 30% de logement social)
  • Programmes Carnot et Verdun : 3 800 m2 de locaux commerciaux et une offre mixte de 320 logements

Loisirs Culture

  • Champigny Plage
  • Soutenir les dispositifs du type « Allo voisins » pour partager les compétences
  • Etudier le principe de la participation à la journée européenne de solidarité intergénérationnelle du 29 avril
  • Développer les visites de la ville
  • Ouverture du Studio 66, avec le nouveau musée de la Résistance nationale et la Maison des arts plastiques
  • Deux nouvelles médiathèques :
  • adaptée aux nouvelles technologies, avec des espaces de travail pour les étudiants
  • Maintien du festival Cour et Jardin
  • Biennale d’art contemporain
  • Mise en relation et en mouvement de l’ensemble des acteurs locaux et talents
  • Donner une part de plus en plus importante de l’art au sein de l’espace public (culture « Hors les murs », arts urbains en centre-ville)

Sport

  • Amenager la plage de Champigny pour faciliter la baignade dans la Marne autorisée en 2022
  • Etudier les mesures à prendre pour favoriser la pratique sportive la plus large
    au bénéfice des familles en difficulté
  • Rénover la piscine Auguste-Delaune dès l’année 2020

Marie Nguyen-Dinh

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Créer un circuit de pistes cyclables sécurisé avec un plan de financement ambitieux
  • Garantir la propreté des voiries par une meilleure organisation des services et par le renouvellement des équipements usagés
  • Préserver et développer les trames vertes (couvert végétal), bleues (cycles de l’eau) et noires (éclairage)
  • Mettre en place un Plan anti inondation, renforcer les berges le long du quai Gallieni et Quai Victor Hugo
  • Contribuer à la mise en place d’une station d’épuration des eaux de pluies à Coeuilly
  • Accompagner les associations pour éviter les abandons d’animaux
  • Inciter à l’aménagement de jardins partagés

Urbanisme

  • Revoir le plan de circulation, le zonage des parkings ainsi que le plan de mobilité
  • Organiser un conseil municipal extraordinaire en Juin 2020 pour demander l’interconnexion entre la gare Bry Villiers Champigny de la ligne 15 SUD avec la ligne RER E et Ataval
  • La piscine Guimier sera réhabilitée afin d’être utilisée par les groupes scolaires du secteur (romain Rolland, Anatole France Jacques Solomon)

Logements

  • Révision des objectifs du PLH et révision du PLU afin d’imposer aux futurs bâtiments des règles de distance permettant de protéger le secteur  pavillonnaire
  • Audit des logements sociaux avec les bailleurs et amicales des locataires pour orienter l’argent restant de vente de l’OPHLM vers la réhabilitation et la mise aux normes accessibilité des logements sociaux prioritaires (identifiés par la « commission handicap ad hoc »)
  • Revoir les critères d’attribution des logements sociaux pour plus de  transparence
  • Audit sur le nombre des logements vacants sur Champigny

Sécurité

  • Mise en place d’une police municipale de prévention dont les missions sont :
    Assistance à la population (circulation, voie publique, accompagnement des personnes âgées…, Prévention (îlotage dans les quartiers commerçants, des sorties scolaires…), Police administrative (interpellations sur des délits de voie publique, dépôt sauvage…), Sécurisation des animations et des divers événements sur la ville (brocante, spectacle, marché….)
  • Renforcement de la vidéo-protection et rotation régulière des caméras mobiles, aux abords des écoles, près des lieux de dépôts sauvages, des points de nuisances…
  • Multiplication des brises vitesses sur la voirie communale et sur la voirie départementales en concertation avec le conseil général
  • Meilleur dispositif de sécurité aux abords des écoles (signalétiques…)

Social

  • Proposer une mutuelle communale
  • Amélioration des conditions de travail (stationnement, restauration…)
  • Meilleure réalisation et exploitation des entretiens annuels professionnels (CREP) pour mieux valoriser les compétences
  • Augmentation de 5 % du régime indemnitaire (l’indemnité de Fonction de Sujétions et d’Expertise des fonctionnaires A B et C et une modulation de la Complément Indemnitaire Annuel en fonction de l’assiduité et de la notation)

Handicap

  • Mettre en place un « forum annuel du Handicap (multi disciplinaire) » piloté par l’élu en charge du Handicap, pour faire de Champigny une ville inclusive pour Tous
  • Avoir un élu dédié et actif, comme relais permanent auprès des familles et professionnels du Handicap (Ecoles spécialisées, associations, ESAT..)

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Créer une commission extra-municipale pour représenter les intérêts de la nature et des générations futures et s’assurer de l’adéquation des grands projets de la commune avec les enjeux écologiques, sociaux, climatiques de moyen et long terme
  • Faire une consultation citoyenne avant chaque Débat d’Orientation Budgétaire (DOB), pour arbitrer les priorités
  • Tenir régulièrement des conseils de quartier et leur donner un pouvoir décisionnaire pour améliorer le cadre vie

Finances locales

  • Baisser d’un point de la taxe foncière et taxe d’habitation
  • Exempter les entreprises de la part communale de la taxe d’aménagement
  • Exonérer la part communale de la Taxe locale sur les enseignes et publicités extérieures pour les vitrines de moins de 12m²

Seniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Remise aux normes de l’école primaire Eugénie Cotton, et réhabilitation de l’école Maurice Denis
  • Faire un nouveau Projet éducatif local, tournée autour de la culture (plus de sortie au théâtre pour les maternelles et primaires, cinéma, arts plastiques…) et du sport (piscine, patinoire…)
  • Soutenir la création d’un lieu de rencontre pour les assistantes maternelles

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Mise en place d’une commission ad hoc « Restauration scolaire » pour travailler avec toutes les parties prenantes

Développement économique

  • Favoriser la création de Nouvelles Zones Franches Urbaines pour faciliter  l’installation des entreprises créatrices d’emplois
  • Renforcer le dialogue et les échanges entre les élus et les commerçants
  • Collaborer à la mise en place d’un bus pour l’emploi en partenariat avec les acteurs institutionnels, les entreprises, associations d’insertion
  • Créer des Points d’informations pour tous sur l’orientation et la formation

Loisirs Culture

Sport

Jean-Michel Schmitt

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Intégrer l’objectif d’économie d’énergie dans la politique de renouvellement et d’extension des bâtiments communaux en visant à la neutralité énergétique
  • Réaliser un inventaire des sources de pollution sur le territoire communal
  • Organiser un rendez-vous annuel de la ville durable à Champigny avec le concours des Campinois et les associations afin de faire un bilan de la mise en œuvre des bonnes pratiques écologiques et de décider des nouvelles initiatives à prendre
  • Soutenir la création de la Zone de faibles émission (ZFE)
  • Sécuriser le stationnement des vélos en particulier à proximité des gares
  • Aménager de nouveaux cheminements piétons et cyclables, continus et sécurisés à travers la ville avec 3 axes en priorités :  l’axe des 3 gares – de Nogent EOLE à la gare de Champigny-Centre (ligne 15 Sud) et Champigny-Saint Maur (RER A) ; l’axe parcs et sports du Parc du Tremblay par Stalingrad au terrain de sports Mandela et au Parc Départemental du Plateau ; l’axe d’accès piétons à la gare des « Trois communes » (RER E + ligne 15 Sud) depuis la rue de Fourny, en complément de celui proposé par la municipalité actuelle depuis les Boullereaux
  • Développer les stations « vélib » de façon à ce que chacun soit assuré de trouver un vélo à moins de 400 mètres de son domicile, ce qui signifie à terme entre 16 à 20 stations
  • Définir un schéma directeur des pistes cyclables sur la commune et ses étapes de réalisation, après avis des conseils de quartier et citoyens
  • Accompagner la montée en charge des moyens concourants à la transition énergétique : tri sélectif, action en faveur des économies d’énergie, etc.)
  • Adhérer aux trois principes énoncés dans le Pacte pour la Transition

Urbanisme

  •  Pérenniser la « charte promoteur » permettant de contenir la hausse des prix dans le secteur du neuf
  • Exiger des constructions dotées d’une architecture moderne et qualitatives, avec des matériaux résistant au temps y compris pour les logements sociaux
  • Mener une politique volontariste concernant la rénovation thermique des logements existants
  • Réexaminer le dossier ANRU du Bois l’Abbé pour accroître les mutations de ce quartier par la diversification de son habitat
  • Réexaminer les projets en cours (notamment le centre-ville) afin de les rendre conformes aux exigences sociétales au sens de la transition écologique
  • Repenser les circulations Quai Galliéni et envisager à terme une limitation progressive de la circulation automobile
  • Relancer le projet « TVM EST », joignant Saint-Maur à Noisy le Grand
  • Proposer la création d’une ligne nouvelle circulant sur l’axe D45E depuis le Bois l’Abbé jusqu’à la gare de Champigny centre et demander le report du terminus du 201 à Jeanne Vacher Maternelle
  •  Mise en place à Coeuilly de véhicules autonome sans chauffeur
  • Créer une gare routière à Champigny pour les trajets autocars longue distance, à proximité de la gare des trois communes
  • Instaurer après concertation, le stationnement payant dans la zone centrale de Champigny, incluant une période minimale de gratuité
  • Engager une réflexion pour faire face aux besoins de recharge des véhicules électriques.

Logements

  • Augmenter les parts du logement locatif privé ainsi que celles des différentes modalités d’accession à la propriété dans les nouveaux programmes de construction actuellement prévus
  • Créer une bourse d’échange pour les logements HLM en mutualisant le parc des différents bailleurs sociaux de la ville
  • Engager une totale transparence dans les attributions des logements sociaux
  • Créer du logement locatif privé de type intermédiaire avec des opérateurs institutionnels

Sécurité

  • Créer une police municipale territorialisée et de proximité
  •  Consulter la population pour définir les modalités de mise en œuvre de la police municipale
  • Proposer un service municipal de sécurité
  • Développer les missions des médiateurs de quartier, en lien avec les bailleurs sociaux et les éducateurs de rue
  • Renforcer l’efficacité du « numéro vert »
  •  Développer une application permettant de signaler à la police municipale tout incident en temps réel
  • Permettre à la police municipale d’accompagner la police nationale, sans se substituer à elle
  • Nommer un policier municipal référent dans chaque quartier
  • Valoriser les métiers de la sécurité et de la prévention auprès de la population et des associations
  • Développer la vidéo-surveillance en commençant par les sites les plus sensibles (écoles, zones accidentogènes)

Social

  • Rénover le centre René Rouquès en visant l’amélioration des conditions d’accueil des patients
  • Reconstruire le centre Maurice Ténine dans les cinq ans au plus tard
  • Assurer le co-pilotage de la Communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) de Champigny, pour accroitre l’offre de soins de premier recours à Champigny en secteur « 1 »
  • Développer les coopérations entre les centres de santé et les établissements hospitaliers
  • Garantir la pérennité de la permanence des soins le week-end par le SAMI de Champigny
  • Actions de terrain partenariales, en matière de prévention des maladies de longue durée (cancers, diabète) avec des opérations du type « semaine de la santé »
  • Rendre  opérationnel, le Conseil local de santé mentale (CLSM) et nous développerons les mesures d’accompagnement social en matière d’emploi et de logement prévues dans le projet porté par « Visa94 »
  • Actions de prévention soutenues par l’ARS, l’État et le Département, pour les enfants/adolescents, en matière de dépistage précoce des troubles du comportement et de lutte contre le surpoids, la mal nutrition, la surexposition aux écrans, le mal être et leurs conséquences en termes de conduites à risques
  • Invesrire dans la mise à disposition de locaux adaptés aux besoins de ces professionnels, en particulier dans les quartiers de la ville où ils sont le plus déficitaires (Coeuilly, Perroquets)

Handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Doter les conseils de quartier d’un budget dont ils détermineront l’usage selon une procédure transparente à adopter en Conseil municipal, le suivi de l’exécution des décisions prises fera l’objet d’une publication sur le site internet de la ville
  • Attribuer en transparence les moyens de fonctionnement, de communication, locaux et salles de réunion aux associations
  • Créer une commission extra-municipale de la vie associative, animée par un bureau, composé d’élus et de représentants des associations
  • Des permanences seront prévues pour les élus nationaux et des autres collectivités territoriales, dont la circonscription inclut le territoire communal
  • Créer un conseil municipal des enfants
  • Les séances du Conseil municipal seront filmées et accessibles sur le site de la ville

Finances locales

  • Augmenter les ressources propres de la commune apportées par la fiscalité locale
  • Augmenter la part de la population en capacité de contribuer au financement du budget communal
  • Augmenter progressivement la part du logement privé et intermédiaire, en locatif et en accession, dans les constructions neuves
  • Pas d’augmentation de la pression fiscale sur les ménages durant le mandat
  •  Engager le dialogue avec le territoire Paris Est Marne et Bois, pour réaliser des économies de dépenses de fonctionnement, via les gains d’efficacité résultant de la mutualisation des services au sein du territoire
  • Se mobiliser vis à vis du Conseil territoriale Paris Est Marne et Bois pour obtenir que la répartition des participations du territoire au financement de nos investissements tienne compte des écarts de richesse entre les communs membres

Seniors

  • Créer les conditions du « bien vieillir à Champigny » en favorisant le maintien à domicile des personnes âgées aussi longtemps que possible et nous programmerons la création d’un second Ehpad public ou à but non lucratif

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Diversifier les modes de garde et augmenter la capacité d’accueil des nouveaux nés
  • Développement de structures associatives de type « mini-crèche » et  familiales, de dimension plus modeste et plus souples en termes de fonctionnement
  • Soutenir la réalisation des projets de création de crèches multi-entreprises, dès lors qu’ils auront apporté la preuve de leur viabilité
  • Renforcer le contrôle des agréments accordés aux assistantes maternelles
  • Transparence dans l’attribution des places dans les crèches
  • Evaluer l’état du parc scolaire puis décider des priorités d’entretien et d’équipement des écoles avec les Campinois
  • Créer le label « les mercredis de Champigny » pour coordonner et promouvoir l’excellence de l’éducation périscolaire portée par la ville
  • Créer dans les différents quartiers de Champigny, des « labs », lieux d’apprentissage intergénérationnel dédiés à la transition numérique
  • Développer des jumelages à vocation éducative avec différents pays
  • Soutenir les projets de création de structures type « 2ème chance »
  • Co-organiser avec des entreprises des manifestations nationales et internationales pour promouvoir les métiers de demain
  • Mise en place des conventions avec des universités et des grandes écoles pour accompagner les jeunes Campinois
  • Créer des résidences et des structures d’accueil pour les étudiants
  • Créer un conseil local de l’éducation réunissant les élus et les partenaires de l’école pour évaluer le suivi du projet éducatif de la ville
  • Organiser tous les ans une fête de la jeunesse pour valoriser la réussite des jeunes
  • Organiser une bourse de stage pour les jeunes avec les entreprises du territoire
  • Subventionner le développement des échanges internationaux à l’attention des élèves des établissements scolaires de Champigny

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Evaluer la qualité des prestations de restauration scolaire et la tarification aux familles
  • Lutter contre le gaspillage alimentaire dans la restauration collective

Développement économique

  • Développer le maillage entre les écoles, les universités, les grandes écoles et les entreprises
  • Accompagner la mise en place dans l’ensemble des établissements de formation de Champigny, de conférences du type « TED’X » par le biais desquelles les entrepreneurs locaux viendront présenter leurs entreprises
  • Soutenir les jeunes qui souhaitent « se mettre à leur compte », par une offre de conseil adaptée et par le renforcement de la coopération avec la mission locale pour l’insertion et l’emploi des jeunes
  • Mise en place d’une pépinière d’entreprises, à la création de tiers lieux, du type boutiques éphémères
  • Mobiliser les moyens permettant de faire émerger un secteur d’économie solidaire sur la commune : installation d’entreprises de recyclage
  • Etudier la création d’un « garage solidaire », via les moyens de financement que pourrait fournir la Société Publique locale (SPL)
  • S’inscrire dès que possible dans le dispositif expérimental « territoires zéro chômeurs de longue durée » avec la création des entreprises à but d’emploi
  • Lancer un programme de lutte contre la fracture numérique par l’initiation au maniement des outils numériques, en premier lieu dans les quartiers politiques de la ville avec des actions de monitorat dans des « cyber café », qui pourraient être assurées par des jeunes du service civique
  • Mise en place des espaces de dialogues (« show rooms », « fablabs », espaces de « co-working »)

Loisirs Culture

  • Organiser les « états généraux de la culture » pour définir les lignes directrices de la politique culturelle
  • Construction d’une nouvelle salle de spectacle
  • Améliorer la coordination entre les différents acteurs de la culture et en particulier avec les enseignants
  • Créer dans le cadre de la déclaration de l’Unesco, un festival de la diversité

Sport

  • Créer un conseil stratégique du sport réunissant les différents acteurs du monde sportif campinois
  • Reconstruire la piscine Guimier sur la base d’un partenariat territorial
  • Mener dans chaque quartier, des actions de sensibilisation et de promotion des activités de plein air individuelles et collectives
  • Développer « Champigny plage » qui sera étendue du 1er juillet au 31 août avec les partenariats privés
  • Créer un bassin de nage sur la Marne dès que les conditions seront réunies
  • Favoriser dans les écoles des programmes d’apprentissage moteurs autour de 5 savoirs : nager, chuter, rouler à vélo, patiner et pagayer
  • Soutenir les associations sportives avec des moyens humains et administratifs, équipements, formation…
  • Favoriser l’engagement citoyen des jeunes Campinois par le sport en favorisant leur accès au service civique, à la réserve civique et au Service National Universel
  • Créer des parcours sportifs en libre accès dans les différents quartiers, en concertation avec les habitants
  • Créer le « rendez-vous sport » pour proposer des activités encadrées et gratuites pour tous (yoga, tai-chi, renforcement musculaire, marche, roller…)
  • Développer une application mobile « Champigny en poche » pour avoir toutes les informations sur le sport
  • Mise en place d’un « carnet d’initiation » permettant à chaque Campinois de bénéficier de trois essais gratuits dans les disciplines de son choix
  • Organiser des modalités d’accueil des bébés pour favoriser le retour à une activité physique pour les jeunes mères
  • S’engager dans le cadre du label « Terre de jeux 2024 » pour promouvoir le sport
  • Impulser la création d’un pool d’entreprises dédié au sponsoring du sport de haut niveau
  • Instaurer la « soirée des champions » couplée avec la « soirée des jeunes pousses »
  • Créer un évènement sportif d’envergure national (critérium cycliste, triathlon, semi-marathon…) permettant de valoriser Champigny (Bords de marne, Coteaux…).

Laurent Jeanne

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  •  Développer le fleurissement et la plantation d’arbres en plus grand nombre dans de nombreux quartiers
  • Favoriser le maillage des transports en commun en particulier pour les quartiers excentrés comme Coeuilly et le Bois l’Abbé
  • Agir pour renforcer les stations Vélib en fonction des besoins, et favoriser le déploiement du vélo électrique avec un soutien complémentaire à l’offre d’achat de la Région et de Véligo en location
  • Développer les pistes cyclables
  • Développer les zones 30 km/h p
  • Accélérer le plan pluriannuel de changement de l’éclairage public pour passer à des modes plus écologiques à basse consommation avec près de 50% de consommation électrique en moins
  • Développer les espaces publics pour les piétons et favoriser les nouveaux modes de transports dans un cadre réglementé
  • Planter près de 2 000 arbres de plus pendant la mandature sur l’ensemble de la commune
  • Mettre en place une véritable charte de l’environnement pour Champigny avec un Agenda 21 (calendrier environnemental)
  • Recréer des îlots verts dans le centre-ville, et dans les quartiers qui manquent de jardins et d’espaces verts (Bois l’Abbé, Mordacs, 4 cités)
  • Mettre en place une administration ECO Responsable et avec les habitants de fixer sous deux ans des objectifs partagés
  • Favoriser le recyclage et le tri sélectif avec l’Etablissement Paris Est Marne et Bois
  • Renforcer la politique de sensibilisation du tri sélectif et des 100 éco-gestes
  • Mettre à dispositions des composteurs individuels
  • Mettre en place un plan pluriannuel d’optimisation des équipements municipaux
  • Promouvoir la mise en œuvre de bâtiments BBC (Bâtiment Basse Consommation) et BEPOS (Bâtiment à Energie Positive) notamment pour le nouveau Centre Technique Municipal et la nouvelle médiathèque du centre-ville avec des systèmes de récupération de l’eau
  • Favoriser les systèmes ENR (système solaire de chauffage)
  • Renforcer la présence des ruches de quartier avec des associations
  • Implanter une recyclerie
  • Mettre en place un projet de maraichage de proximité en collaboration avec un Espace Dynamique d’Insertion et un Etablissement et Service d’Aide par le Travail comme l’ESAT Pierre SOUWEINE
  • Créer un référent médiateur associatif pour le développement des jardins potagers éducatifs et productifs au sein des résidences
  • Céer un espace éducation santé pour les chiens
  • Multiplier des refuges pour oiseaux afin d’aider au développement des espèces et de la biodiversité
  • Favoriser l’installation de ruches sur des propriétés communales et mettre en place des espaces avec des poules au sein des écoles pour expliquer les vertus
    environnementales de ces animaux
  • Subventions dans le cadre d’objectifs partagés avec des associations, notamment en matière de stérilisation (chats errants)
  • Intervention de la police municipale pour les animaux errants et le respect des lois en vigueur

Urbanisme

  • Revoir le Plan Local d’Urbanisme
  • Requalifier les entrées de ville
  • Créer des navettes inter-quartiers, si possible électriques en collaboration avec IDF Mobilités
  • Construire un parking public souterrain en centre-ville sous la place du Marché
  • Travailler avec Joinville pour un parking partagé sur le secteur de la Fourchette de Champigny
  • Développer les zones bleues, les dépose-minutes, en accord avec les commerçants
  • Revoir les plans locaux de déplacement en concertation avec les habitants
  • Travailler pour un projet de qualité de la Voie de Desserte Orientale (VDO) du fort de Champigny à Leclerc
  • Adapter le mobilier urbain aux personnes à mobilité réduite ou handicapées grâce à des guidages sonores et une
    signalétique adaptée.
    > Fermer les accès devant les écoles à la circulation aux heures d’entrée et de sortie d’école, si nécessaire.
  • Réserver le tissu pavillonnaire, rénover les quartiers composés de logements sociaux et renforcer la présence de petits collectifs
  • Mettre en place une politique de parcours résidentiel d’accession à la propriété en privilégiant les campinois
  • Instaurer une politique de diversification des bailleurs sociaux e
  • Mettre en place une commission d’attribution des logements sociaux avec transparence et la publication d’un bilan annuel accessible à tous les élus
    de la majorité comme de l’opposition
  • Réserver les logements en accession sociale à la propriété, exonérés des impôts fonciers (dispositif PSLA – Prêt Social Location Accession)
  • Créer une Charte Qualité Habitat avec des conventions à prix maîtrisés pour les promoteurs et bailleurs afin de privilégier les campinois avec un pourcentage de logements réservés à prix préférentiel
  • Développer les petits programmes en accession à la propriété
  • Ne plus construire de logements sociaux sauf autour de la Voie de Desserte Orientale (VDO) dans le cadre la reconstitution de l’offre liée à la Rénovation Urbaine du Bois l’Abbé avec l’ANRU
  • Mettre en place un Plan Qualité rénovation pluriannuel d’entretien et de propreté des plus de 150 KM de voiries avec des normes d’accessibilité
  • Mettre aux normes les dos d’âne qui ne respectent pas la législation
  • Garantir un entretien régulier des bâtiments publics en particulier des écoles avec un plan de reconstruction pour les 5 écoles vétustes prioritaires
  • Harmoniser le mobilier urbain
  • Mettre en place un plan général stationnement rue par rue en relation avec les commerçants et les habitants
  • Instaurer un système de traitement des demandes de chacun pour la propreté et la voirie avec une application smartphone, par SMS et courriel avec un suivi individualisé
  • Rénovation urbaine du Bois l’Abbé avec l’ANRU, et la ville de Chennevières-sur-Marne : mail Rodin, création d’une maison de santé, résidentialisation avec des nouveaux aménagements pour le stationnement, la reconstitution de l’offre de logements sociaux dans le secteur de la VDO
  • Quartier Maroc : préserver le caractère pavillonnaire du quartier, renforcer l’attractivité commerciale de l’avenue Roger Salengro et de la Fourchette, rénovation de l’école Jacques Decour et réaménager le centre Jean Vilar
  • Coeuilly – Village Parisien : un plan pluriannuel de rénovation de la voirie et de mise en œuvre de l’assainissement en concertation avec l’Etablissement Public de Territoire Paris Est Marne et Bois, revoir le zonage du PLU sur les secteurs des avenues Salvador Allende et Maurice Thorez et préserver les secteurs pavillonnaires des quartier, repenser l’offre culturelle autour de Gérard Philipe, conserver le centre de santé municipal, refaire le Stade Léon Duprat avec un terrain synthétique et un espace de jeux pour les enfants
  • Les Coteaux – Musselburgh : Agir pour améliorer la sécurité routière sur les grands axes, Talamoni, Marx Dormoy et Musselburgh, amélioration de la qualité des accès au quartier, en concertation avec le Territoire, démarrer un programme pluriannuel de travaux d’assainissement sur une partie des Côteaux
  • Les 4 Cités – Simonettes : ouvrir le commissariat de la police municipale dans le quartier, ou à proximité de la gare, exigence d’entretien à l’égard des bailleurs IDF Habitat et Valophis avec un comité de suivi ville locataires, renforcer l’attractivité commerciale du quartier avec de nouveaux aménagements, une nouvelle offre de services publics et garantir la mise en place d’un distributeur automatique, mettre en place un plan d’actions solidaires pour régler la situation des personnes sans domicile fixe
  • Les Mordacs : ouvrir un nouveau supermarché de proximité à la suite de la fermeture de Franprix, exigence d’entretien à l’égard des bailleurs IDF Habitat et Valophis avec un comité de suivi ville -locataires, anticiper une nouvelle approche des transports avec l’arrivée d’Altival et du Grand Paris Express en lien avec la future gare de Bry-Villiers-Champigny
  • Le Plant : préserver le caractère pavillonnaire, renforcer l’attractivité commerciale de l’avenue Roger Salengro, de la Fourchette et du
    carrefour Stalingrad, revaloriser l’entrée de la ville au niveau de la Fourchette, installation d’un distributeur automatique de billets
  • Le Plateau : végétalisation des espaces publics sur une partie des 15 hectares disponibles de la Voie de Desserte Oriental, exigence d’entretien à l’égard du bailleur IDF Habitat avec un comité de suivi ville – locataires, reconstruire les deux écoles du quartier Eugénie Cotton et Henri Bassis
  • Polangis : refuser de doubler le nombre de logements prévus résidence Langevin, mettre en place un bureau de vote dans le quartier au niveau de la fourchette de Champigny avec la création d’un Local Commun Résidentiel, renforcer la coopération avec Joinville pour répondre aux demandes de scolarisation mutualisées entre les deux villes,préserver le Parc du Tremblay qui pourrait être remis en question avec une nouvelle ouverture
  • Le Tremblay : préserver le caractère pavillonnaire du quartier, renforcer l’attractivité commerciale au carrefour Stalingrad – De Gaulle, mettre en place un plan de stationnement avec une approche concertée du partage de la voirie
  • Centre Ville : construction d’une nouvelle médiathèque Rousseau végétalisée avec une salle de spectacle et des espaces évènementiels, création d’une halle couverte, réaménager la Place du Marché, en liaison avec la Marne, vers la future gare du Grand Paris Express de Champigny Centre, créer des espaces piétonniers pour définir le cœur de ville, qualifier la RD4 entre la future gare de Champigny et la Mairie en un axe commercial,  travailler à la mise en œuvre d’activités près des gares du Grand Paris Express en permettant  l’installation d’entreprises

Logements

Sécurité

  • Sécuriser les abords des transports en commun (autour des gares et des arrêts de bus) grâce à la vidéoprotection et la police municipale
  • Assurer la sécurité des enfants aux abords des écoles avec des zones 30 devant les groupes scolaires et du personnel dédié à cette mission, en utilisant si nécessaire la police municipale
  • Renforcer la politique de sécurité routière avec des passages piétons face à chaque arrêt de bus, des passages réhaussés devant les écoles, des radars pédagogiques
  • Lutter contre les voitures « ventouses » avec la vidéo-protection et la police municipale
  • Créer un poste de police municipale équipé d’un Centre de Supervision Urbaine (CSU) de vidéoprotection dans le quartier du centre-ville ou dans le secteur des 4 cités
  • La Police Municipale sera équipée avec des caméraspiétons afin de pleinement sécuriser les interventions
  • Instaurer avec l’Etat, un nouveau Contrat Local contre les violences faites aux femmes
  • Mise en œuvre du dispositif « voisins vigilants et solidaires » avec un suivi opéré en collaboration avec la police municipale

Social

  • Mettre en place une mutuelle généralisée à des conditions préférentielles et pouvant être ouverte à des campinois n’ayant pas de complémentaire santé
    (étudiant, retraité, chômeur)
  • Développer le concept des maisons de santé par quartier et une pépinière de
    jeunes médecins en collaboration avec la faculté de médecine de Créteil
  • Créer un lieu du type Maison de la famille afin de mettre en place une politique de soutien à la parentalité accompagné d’un suivi individualisé et formalisé par un contrat entre la Mairie et les personnes suivies. Ce lieu de médiation renforcée permettra de lutter contre les violences faites aux femmes en lien avec la Maison du Droit et de la Justice
  • Mettre en place, avec l’Etat, un nouveau Contrat Local contre les violences faites aux femmes, ce contrat permet une mutualisation des informations entre les acteurs : police, justice, santé, éducation nationale, associations et
    ville
  • Maintenir le centre de Rouquès à Coeuilly.
  • Déplacer le centre municipal de santé au sein d’un des projets du centre-ville afin de le rendre accessible aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR) et de le moderniser. Ce transfert sera financé par la vente des locaux actuels du centre Maurice Ténine

Handicap

  • Déployer un service de GPS piéton intelligent pour les personnes à mobilité réduite en collaboration avec une structure comme Street-Co
  • Mettre aux normes la voirie et les bâtiments publics pour les personnes à mobilité réduite avec un plan suivi par un élu dédié
  • Travailler en collaboration avec la MDPH pour offrir une palette d’actions aux plus de 1 600 allocataires et plus de 450 enfants en situation de handicap à Champigny
  • Déployer un service de GPS piéton intelligent pour les personnes en situation de handicap en collaboration avec une structure comme Street-Co
  • Créer un nouveau service internet d’e-administration pour les personnes en situation de handicap, comme la surdité, avec un guichet à distance géré par une personne en interface grâce à la solution TADEO ACCEO entreprise Val de Marnaise
  • Organiser une rencontre une à deux fois par an pour échanger entre professionnels et créer un temps de rencontres pour les parents
  • Une charte pour la prise en compte du handicap sera signée et suivie entre les associations et la ville afin de pouvoir bénéficier du label Champigny ville Handi Accueillante

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Réinventer les conseils de quartiers avec une responsabilité partagée entre les élus et les habitants des quartiers, avec des nouveaux modes de prises en compte des avis avec une application en complément des réunions physiques
  • Arriver à faire un référendum d’initiative locale (RIL)
  • Mettre en place une commission composée de citoyens, d’élus et de référents extérieurs afin de garantir le processus de co-construction des projets qui devra établir un rapport d’activité tous les deux ans afin de communiquer sur le processus d’avancement
  • Faire de Champigny une « ville modèle de l’Internet » pour rapprocher les habitants et l’administration municipale avec plus d’interaction permanente grâce au service « Allo Mairie » avec une application de signalement de tous les problèmes signalés par les citoyens : voirie, éclairage public, problèmes de stationnement ou de conflits de voisinage
  • Créer un conseil municipal de la jeunesse avec une implication forte des 36 écoles de la ville : le conseil des jeunes disposera d’un cadre d’intervention avec des moyens propres, ces élus jeunes pourront être des ambassadeurs de la démocratie dans les quartiers
  • Conseils de quartiers semestriels : comptes rendus suivis et un budget participatif de projet de quartier
  • Travailler et encourager les initiatives locales, en participant financièrement à des projets locaux sur la base d’évaluations transparentes, en faisant appel
  • Mettre en place une réunion annuelle des conseils de quartier et des conseillers municipaux des jeunes et des seniors afin de faire une synthèse
  • Publier un bilan à mi-mandat
  • Diffuser les Conseils Municipaux par internet sur le site de la ville avec « Champigny Notre Ville TV – Net » pour informer les citoyens
  • Donner de nouveaux droits à notre opposition municipale avec un vrai local au sein de la Mairie
  • Dématérialisation des procédures internes et externes
  • Accompagner la digitalisation des services publics avec des accueils adaptés au cas de chacun, pour faciliter les informations et formalités entre les habitants et la Mairie
  • Protection des données personnelles et mise en œuvre d’une application « Champigny – ma ville en poche» : consultation citoyenne régulière sur des sujets particuliers
  • Mettre en œuvre une politique de soutien à la formation informatique de base avec un travail réalisé en collaboration avec les associations campinoises pour réduire la fracture numérique
  • Mettre en place dans les zones à forte densité d’habitat des capteurs de stationnement afin de donner les informations sur la disponibilité des places pour se garer (centre-ville, la Fourchette, le Bois l’Abbé …)
  • Créer un accueil du public avec un guichet unique physique au sein de la Mairie et ses annexes et en réseau
  • Instaurer des Espaces publics numériques avec des visio-guichets, notamment pour les personnes en situation de handicap mais aussi pour tous les citoyens
    qui ne sont pas en mesure de se déplacer avec les services du type TADEO
  • Créer des espaces France Services en collaboration avec l’Etat
  • Tendre vers une administration zéro papier pour faciliter la transmission des informations des habitants réduire les coûts et avoir une approche respectueuse de l’environnement
  • Faire des espaces d’accès aux services municipaux au sein des deux médiathèques « Ma Mairie en ligne »

Finances locales

  • Ne pas augmenter la rémunération des élus
  • Ne pas augmenter le taux de la taxe foncière pendant les 6 années du mandat
  • Réaliser un audit financier complet des finances communales
  • Augmenter le potentiel fiscal avec l’implantation d’entreprises et la  construction de petites résidences pour accroître le nombre de contribuables éligibles aux impôts, envisager ensuite une baisse progressive de la taxe foncière
  • Renégocier les taux de la majorité des emprunts
  •  L’endettement destiné à la construction de nouveaux HLM sera réorienté vers : reconstruction des écoles, aménagement du centre ville et des quartiers
  • Mettre en place un Pacte de Responsabilité locale avec les entreprises campinoises par des mesures fiscales adaptées a
  • Mettre en œuvre une politique d’optimisation des achats et intégrer des clauses environnementales et sociales
  • Mettre en place un plan de réduction des dépenses, hors frais de personnel, de deux millions d’euros sur les contrats et les travaux mal gérés
  • Développer la dématérialisation des procédures internes et externes
  • Mettre en œuvre un plan d’investissement pluriannuel dans la perspective d’un développement durable de la ville

Seniors

  • Favoriser les échanges, les sorties culturelles et les rencontres intergénérationnelles avec des clubs séniors et accompagner la connaissance du numérique avec les structures adaptées
  • Soutenir activement les associations et les structures d’aide au maintien à domicile : le portage des repas à domicile, le transport pour des petits trajets, les aides ménagères
  • Mettre en place une Commission Consultative Seniors
  • Conserver et développer des activités conviviales, culturelles et festives : banquet des anciens, bal, ballades dans la ville, voyages
  • Favoriser la création d’une nouvelle maison de retraite à tarifs maîtrisés
  • Faciliter les procédures administratives et établir un suivi personnalisé
  • Ouvrir la possibilité de restauration à des séniors non-résidents
  • Soutenir et faciliter les accès aux épiceries solidaires de notre ville
  • Faire vivre le devoir de mémoire avec les associations d’anciens combattants auprès des plus jeunes et avec l’outil que constitue le Musée de la Résistance Nationale

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Poursuivre le soutien financier aux crèches municipales
  • Garantir la transparence des attributions des places en crèche
  • Encourager l’installation de crèches interentreprises et de crèches associatives
  •  Améliorer la qualité du Relais des Assistantes Maternelles tout en proposant des innovations des services en matière de suivi pour les parents
  • Encourager la création des Maisons d’Assistantes Maternelles pouvant accueillir dans un cadre convivial et professionnel jusqu’à 16 enfants
  • Renforcer les activités de type ludothèque avec une approche ESAR (E – pour les jeux d’exercice psychomoteur, S – pour les jeux symboliques destinés
    aux enfants à partir de 2 ans, A – pour les jeux d’assemblage, R – pour les jeux de règles) en liaison avec le réseau des assistantes maternelles
  • Permettre l’accueil des enfants à partir de 7H30 et mettre en place une continuité de service dans les écoles
  • Rénover des écoles maternelles et primaires:  Jacques Decour, Romain Rolland, Jacques Salomon, Henri Bassis, Eugénie Cotton et la primaire de
    Maurice Thorez
  • Développer des activités nouvelles (ateliers numériques, théâtre, musique, langue, sports variés) sur le temps périscolaire en fin de journée, et pendant
    les vacances en lien avec les associations sportives et culturelles
  • Permettre aux enseignants volontaires de gérer la pause méridienne contre rémunération
  • Mettre en place un service public minimum en cas de grève
  • Encourager les initiatives d’école ouverte pour l’accès au collège et aussi les opérations de rencontre avec les associations du secteur du handicap, pour changer le regard des enfants
  • Renforcer les liens entre les centres de loisirs et les écoles avec des projets de type espaces jardins pédagogiques
  • Renforcer le travail de la Ludothèque des Cités Jardins en partenariat avec les associations et les écoles
  • Créer un conseil municipal des jeunes pour renforcer la citoyenneté
  • Permettre aux adolescents de monter des projets au sein des structures municipales (médiathèque, au sein d’une nouvelle structure puisque le Maire a prévu de supprimer le bâtiment du Quai de la Réussite)
  • Créer un nouvel espace d’accompagnement sur la base d’une pépinière d’initiatives pour les jeunes
  • Créer un partenariat ville – Région dans le cadre de la formation professionnelle pour mettre en condition d’employabilité des jeunes sans qualification
  • Créer un Pass Activité Jeunes pour les activités sportives, culturelles et les évènements campinois, mais aussi des réductions négociées avec les commerçants campinois partenaires de l’application «Champigny ma ville en poche»
  • Disposer d’un service jeunesse numérique autour d’un Point Information
  • Etablir un plan de travail autour des décrocheurs scolaires avec des stages de remobilisations avec les lycées et un programme de suivi sur l’année scolaire
  • Soutenir des actions de lutte contre l’illettrisme et travailler un partenariat avec l’école de la deuxième chance
  • Faciliter l’accès aux installations municipales comme les studios d’enregistrement

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Augmenter la part des aliments en circuit-court et en bio
  • Favoriser les circuits courts de distribution avec les producteurs environnants et les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne)
  • Choix d’un menu végétarien, éviter l’alimentation industrielle en barquette

Développement économique

  • Mise en place autour des gares du Grand Paris Express et de la Voie de Desserte Orientale (VDO) des centres d’affaires connectés et un pôle numérique
  • Créer un pôle de compétences dans le domaine du bâtiment et des énergies renouvelables sur le secteur des Simonettes Nord en lien avec les Compagnons du Tour de France soutenus par la Région Ile-de-France
  • Créer un Fab Lab international autour des objets connectés et des nouvelles technologies en lien avec le pôle de compétences des métiers du bâtiment et des transports avec le Grand Paris Express
  • Création d’infrastructures et fiscalité allégée
  • Aménagement des zones foncières aux abords des futures gares du Grand Paris comme en face de la future gare du centre où il y avait Euromaster, pour créer près de 500 emplois avec des entreprises en lien avec Air Liquide
  • Créer de nouveaux postes au sein du service économique dont un chargé d’aide à la création d’entreprises (juridique, locaux, aide à l’obtention de financement dont prêts d’honneur en partenariat avec la Chambre de Commerce et de l’Industrie)
  • Favoriser l’activité économique des Tiers Lieux comme celui du quartier du Maroc ou du quartier du Bois l’Abbé avec un contrat de partenariat ville – Région
  • Soutenir fiscalement l’installation de nouvelles PME et de nouveaux commerces
  • Nouveau centre commercial autour d’une halle couverte et permanente avec des espaces dédiés au bio
  • Créer des pôles commerciaux par quartier avec des aménagements adaptés :
    fourchette de Champigny, RD4, centre-ville, carrefour de Stalingrad, Plateau, République, Coeuilly, Village Parisien, Bois l’abbé, Mordacs
  • Créer des boutiques éphémères
  • Créer un poste de Manager Professionnel qui aura en charge l’animation et la dynamisation de tous les commerces et le déploiement des mesures incitatives en faveur de la diversification des commerces
  • Avoir un paysage urbain avec une signalétique modernisée et dédiée aux commerces et intégrer des locaux commerciaux au sein des immeubles
    sur les grands axes
  • Aider les commerçants qui souhaitent rénover leurs commerces ou les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite en complément des subventions des collectivités publiques
  • Encourager les associations de commerçants notamment dans la création d’un site internet commun, géré par la ville, et d’une application smartphone
    (présentation, promotions, fidélité) avec géolocalisation des commerçants
  • Mettre en place le commerce associé avec les grandes surfaces permettant, par exemple, d’avoir un poissonnier en centre-ville en partenariat avec des
    enseignes comme Leclerc ou Intermarché
  • Réorganiser la Fourchette de Champigny avec la création d’un parking et des circulations douces
  • Rénover le centre commercial du Bois l’Abbé grâce aux fonds de la Région Ile-de-France
  • Etudier la mise en place d’un marché le vendredi en fin de journée sur la contre-allée de l’Avenue de la République au niveau de l’Intermarché
  • Augmenter les salaires des employés de façon progressive avec une refonte du régime indemnitaire et octroyer tous les ans une prime de fin d’année basée sur l’assiduité pouvant aller jusqu’à un demi mois de salaire
  • Développer une politique préventive de bien-être au travail avec des possibilités d’activités sportives et culturelles municipales et des partenariats privés
  • Développer des possibilités de télétravail pour des postes adaptés

Loisirs Culture

  • Créer des évènements artistiques sur plusieurs weekends autour du Street Art, de la sculpture, de la musique, des animations autour de la future médiathèque, des master-class pour des rappeurs et/ou Youtubeurs, un
    week-end autour de la culture numérique
  • Récréer les Médiévales
  • Proposer la mise en place d’un Salon du livre avec les médiathèques et notre nouveau libraire
  • Promouvoir une programmation avec des spectacles de jeune public, des comédies musicales, des opérettes, de la danse, des musiques classiques et d’avant-garde, de variété
  • Poursuivre la politique d’aide à la création artistique comme le festival des petites formes
  • Créer un festival international du clown « Champigny Clown » pour les petits et les grands avec un langage universel sur le monde
  • Participer et soutenir les manifestations privées comme le festival « Cours et Jardins »
  • Mettre en place une meilleure communication et une transparence de la politique culturelle
  • Garantir la pérennité de l’offre cinématographique du STUDIO 66
  • Intégrer la culture à l’école par des ateliers découverte théâtre, musique, danse
  • Kiosque pour vendre des billets de spectacle de Champigny

Sport

  • Créer des centres d’initiations sportives pour les enfants et les adolescents pendant les vacances scolaires
  • Développer le sport à l’école au travers d’initiations avec les clubs de la ville
  • Développer les opérations sportives grand public avec le concours de « sport truck » disposant de tous les équipements pour une pratique en plein air
  • Rendre transparente les attributions des subventions des associations
  • Adapter les équipements aux habitudes et aux contraintes des habitants
  • Mutualiser les équipements sportifs d’investissements communaux comme une piscine à énergie positive avec une cuve inox en partenariat entre Champigny et Chennevières
  • Agir pour mutualiser les coûts de la patinoire municipale dans le cadre de l’intercommunalité avec Paris Est Marne et Bois
  • Développer les structures éphémères pour des évènements spécifiques comme sur le parc du Tremblay
  • Rénover le stade René Rousseau : vestiaires, terrain synthétique qui pourra être utilisé par tous les temps, pour les compétitions de Football et de Rugby
  • Créer un nouveau skate-parc et un nouveau city-parc de quartier
  • Refaire le terrain du stade Léon Duprat en synthétique
  • Mettre en place une couverture partielle du boulodrome du Quai du Viaduc
  • Agir pour mettre en place une structure de centre équestre pour enfants sur le secteur du parc du Tremblay partagée avec Joinville le Pont
  • Créer une course populaire de type « foulées campinoises » ouverte sur l’extérieur
  • Organiser une cérémonie annuelle de mise à l’honneur des sportifs de la ville
  • Accompagner des jeunes campinois dans l’obtention de diplômes d’éducateurs sportifs comme nous le faisons avec la Région pour une association campinoise
  • Créer une nouvelle structure « La Maison des Sports de Combat »
  • Créer des centres d’initiations sportives pour les enfants et les adolescents pendant les vacances scolaires
  • Développer les opérations sportives grand public avec le concours de « sport truck » disposant de tous les équipements pour une pratique en plein air
Toute l'actualité des municipales à Champigny-sur-Marne : Cliquer ici Toute l'actualité des municipales dans le Val-de-Marne : Cliquer ici

A lire aussi