Comparatateur des programmes des élections municipales à Choisy-le-Roi

Les résultats des municipales à Choisy-le-Roi : Cliquer ici

Sélectionner deux candidats aux municipales 2020 à Choisy-le-Roi pour comparer leurs programmes :

Nathalie Lemoine

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Nous allons engager un programme de revégétalisation paysagère des bords de Seine sur tout son parcours afin d’y créer des espaces naturels de biodiversité, en protégeant la faune et la flore. Nous y développerons, ainsi que dans tous les parcs publics des espaces de nidification des oiseaux et planterons d’espèces mellifères.
  • Nous créerons une délégation dédiée à la réintroduction de la nature en ville, qui aura aussi en charge de développer des jardins pédagogiques innovants, avec des actions menées dans le cadre scolaire et périscolaire.
  • La ville proposera aux particuliers de s’associer à cette action, avec le soutien des associations de protection des oiseaux, et en proposant la mise en place de nichoirs, d’arbres à insectes et de ruchers pédagogiques
  • Création d’une délégation à la protection animale dont la mission sera entre-autres de gérer les campagnes de stérilisation des animaux errants, et de participer à la mise en place d’une mission de contrôle de la provenance des aliments carnés pour la restauration collective publique.
  • Proposition systématique d’une alternative végétarienne à tous les repas dans la restauration collective municipale
  • Interdiction des spectacles utilisant les animaux faisant l’objet de maltraitance sur la commune
  • Création d’un petit refuge animalier au sein du Parc des Gondoles, pour les animaux abandonnés sur la commune, en collaboration avec les associations et les vétérinaires locaux.
  • Transformation de la ferme des Gondoles en espace anima-lier pédagogique de qualité, respectueux du bien être des ani-maux accueillis. Propositions d’animations pédagogiques au-tour de la protection animale dans le cadre périscolaire et au-près des personnes âgées.
  • Création de mini-parcs canins clos dans différents quartiers de la ville et mise en place de distributeurs de «canisacs» pour ramasser les déjections canines.
  • Numéro de signalement pour les maltraitances animales et des divagations de chiens dangereux
  • Etendre le marché d’entretien de l’espace public sur des tournées de nettoyage 7j/7 et de 6h à 20h pour toute la ville.
  • Appliquer la réglementation de contrôles sanitaires strictes dans les commerces alimentaires et les marchés.
  • Organiser une astreinte d’entretien de l’espace public, pour les dépôts sauvages.
  • Collaborer, dans le cadre de l’intercommunalité à l’amélioration des tournées de collecte des déchets.
  • Mettre en place de points d’apport volontaire (PAV) dans le cadre de l’intercommunalité, pour la collecte du verre, et des déchets recyclables,et deux bornes fixes de collecte de déchets d’équipements électriques et électroniques.
  • Mettre en place une tournée de collecte mensuelle des déchets verts et création d’un centre municipal de gestion et de distribution de compost, issu de traitement de la collecte des déchets verts du service des espaces verts (compost issu de produits sans pesticides).
  • Installer des poubelles de collecte sélective dans toutes les rues de la commune.
  • Installation de sanitaires publics autonettoyants dans chacun des grands quartiers de la ville avec dispositif de recyclage d’eau.
  • Intégrer la transition écologique dans la gestion des espaces publics communaux
  • Mettre en place des dispositif de récupération et de réemploi des eaux de pluie au sein des équipements publics de la commune.
  • Engager un plan de rénovation des voiries communales, intégrant la désimperméabilisation des sols, l’infiltration des eaux de pluie et la revégétalisation des espaces publics, des places et des trottoirs, par la plantation d’arbres (doublement du nombre d’arbres existants pour atteindre 12000 arbres dans la mandature, hors parcs), et par la remise en terre de certains espaces.
  • Intégration de dispositifs de végétalisation des toitures et des façades de certains mobiliers urbains (abri-bus) et d’équipements publics.Réintégrer la ville au concours des villes fleuries au plus haut niveau par une politique active de valorisation communale par le végétal et le fleurissement.Interdiction de l’usage des pesticides sur le territoire de la commune et soutien au diagnostic de pollution des sols pour les particuliers et les gestionnaires d’espaces verts privés

Urbanisme

  •  Nous voulons engager un vaste programme de rénovation de la Dalle de centre ville. Ce programme démarrera par une mise en sécurité juridique des habitants et le soutien aux habitants victimes des incendies et sinistres à répétition. Dans le même temps nous travaillerons, notamment avec la copropriété à la mise en sécurité des bâtiments et installations. Nous engagerons en urgence un programme de requalification des usages pour que les habitants, professions libérales et commerçants s’y sentent en sécurité et y vivent de façon apaisée, dans un cadre propre et agréable.
  • Réutilisation des cellules commerciales à des conditions tarifaires attractives
  • Réimplanter un véritable centre commercial autour de l’économie circulaire et du réemploi. organisation d’un concours architectural pour repen-ser l’esthétisme de la Dalle et son ouverture sur la ville.Penser l’avenir du cœur de ville
  • Lancement d’une étude globale sur la qualification des usages et circulations de centre ville.Mise en lien entre la Dalle et le quartier Saint Louis; désenclavement des deux quartiers
  • Ouverture vers les bords de Seine Mise en place d’animations commerciales et ludiques.
  • Animation culturelles et street-art au centre ville
  • Soutien aux animations périodiques telles que le Marché de Noël, brocantes, foires commerciales
  • Repenser le développement urbain
  • Introduire des clauses architecturales et environnementales très strictes dans le Plan local d’urbanisme afin de de stopper le développement anarchique et incontrôlé des constructions.
  • Mener une action véritable au sein des instances communautaires pour la mise en place d’un PLU intercommunal intégrant les exigences écologiques du développement urbain.
  • Repenser totalement la politique de stationnement
  • Libérer l’espace public et apaiser l’usage des trottoirs pour les piétons et en particulier les personnes à mobilité réduite.
  • Créer une mission de référent mobilités, avec l’aide des associations choisyennes impliquées dans le handicap, l’aide aux personnes âgées.
  • Recenser les places de stationnement au sein des immeubles résidentiels et de bureaux afin de mettre en place un dispositif de stationnement partagé à l’aide d’une application numérique.
  • Sécuriser les parkings publics pour inciter les usagers à les utiliser, mobiliser les parkings souterrains inutilisés.
  • Mettre en place le stationnement résidentiel et le stationnement de très courte durée devant les commerces par bornes connectées.
  • Valoriser l’usage des nombreux transports en commun de la commune
  • Réorganiser le fonctionnement du ChoisyBus , en augmenter la fréquence et développer le circuit et adapter l’accès du bus aux personnes à mobilité réduite.
  • Mettre en place un PASS transport communal avec une tarification adaptée au quotient familial pour l’usage de ce bus
  • Des infrastructures adaptées à l’usage du vélo.
  • Dans le cadre de la rénovation des voiries communales, un trajet continu de pistes cyclables sera mis en place en continuité du plan départemental cyclable. Nous mobiliserons des financements régionaux, dans le cadre du plan vélo.
  • Les bords de Seine, les espaces cyclables et piétonniers seront nettoyés et sécurisés en continuité avec les autres communes.En relation avec IDF mobilités, un box sécurisé et fermé accueillera les vélos des usagers de la ligne C du RER. Des boxes seront également installés sous le pont aux Gondoles, à proximité du Parc Interdépartemental et à proximité des grands équipements communaux (médiathèque, conservatoire, grands parcs, écoles…

Logements

Sécurité

  • Créer un service de la protection du citoyen, incluant une police municipale équipée des moyens nécessaires à l’exercice de ses missions.Cette police municipale sera dotée progressivement de 25 agents sur la mandature. Ses missions seront exercées de jour, comme de nuit,7j/7. La police municipale aura pour mission le constat et la verbalisation des infractions routières, des incivilités sur l’espace public (déchets, dépôts sauvages, tags, dégradation du mobilier urbain), et sera le relais des pouvoirs de police du maire. Elle sera équipée de véhicules, exclusivement affectés à son usage.Le service intégrera l’équipe des ASVP, composée de 10 agents, dont les missions seront recentrées sur les actions de prévention et de supervision. Les deux équipes seront intégrées et leurs carrières seront valorisées afin de rendre le recrutement attractif. Ils seront tous dotés des équipements de sécurité et de protection.
  • L’armement de la police municipale sera envisagé, mais fera l’objet d’une concertation avec la population pour en accepter les modalités. La mise en place de la police municipale sera financée à 35% par des subventions, par des mesures d’investissements et les postes seront créés par redéploiement de ressources humaines.
  • Installer un dispositif de caméras de protection et de détection dans l’espace public en appui des équipes de police municipale et en relais des infrastructures de gestion de l’espace public (signalisation routière –gestion du stationnement). Ces équipements bénéficieront d’un double financement en investissement à 30% dans la cadre des projets de vidéo-protection et à 30% dans le cadre des financements «smart cities» et le reste dans le cadre des investissements communaux.
  • Le service de protection des citoyens disposera d’une mission dédiée au harcèlement de rue et à la lutte contre les violences faites aux femmes

Social

  • Nous maintiendrons les dispositifs de solidarité mis en place dans le cadre du CCAS et nous apporterons un sou-tien financier et logistique suffisant pour les associations d’insertion et les épiceries solidaires
  • Développer les actions solidaires intergénérationnelles
  • Nous souhaitons favoriser l’installation d’un centre médical en libéral sur la Dalle pour faire face au départ de nombreux médecins, notamment spécialistes.
  • Aide à l’installation, proposition de locaux à des conditions attractives
  • Points de distribution d’articles d’hygiène gratuits pour les femmes en situation de précarité

Handicap

  • Nous voulons rendre les espaces publics accessibles à tous, y compris pendant les travaux.
  • Nous mettrons en place un service public motorisé pour les personnes à mobilité réduite avec un système de réservation à la demande.
  • Nous proposerons une application mobile à destination des personnes à situation de handicap et de leurs accompagnants, facilitant l’accès à tous les services publics locaux et développerons l’accessibilité numérique.
  • Nous nous engageons pour la scolarisation de tous les enfants en situation de handicap dès l’école primaire et le développement des activités périscolaires adaptées.
  • Nous travaillerons avec tous les types de bailleurs pour aider à la production et l’adaptation de logements pour les personnes en situation de handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Réappropriation des espaces culturels et y introduire une programmation nouvelle autour du spectacle vivant populaire.
  • Faire des fêtes de la ville, un élément central et fédérateur. Faire revivre la fête de la musique partout dans la ville
  • Création d’un PASS Jeunesse et culture municipal. Intégrer une initiation aux arts dès l’école maternelle dans le périscolaire
  • Créer un espace muséal dédié à l’histoire de la ville: grands artistes locaux, patrimoine historique, histoire ouvrière, histoire de la résistance et de la déportation
  • Refonder les Conseils de quartier et leur donner la gestion, sous le contrôle de la commune d’un budget participatif.
  • Mise ne place d’un portail citoyen communal destiné à regrouper tous les services numériques à destination de citoyens avec mise en place d’un réseau social communal et d’un portail d’initiatives citoyennes
  • Création d’une maison de services publics dans le quartier des Navigateurs (relais des principaux services publics)
  • Création d’une maison communale de proximité dans le Quartier des Gondoles, disposant d’un guichet unique des services communaux
  • Dans ces deux maisons relais, les élus de quartiers disposeront d’un bureau et assureront des permanences, conjointement avec la Maire.
  • Rédaction d’une charte de présence des élus représentant la collectivité au conseil municipal et au conseil territorial: pour les élus en charge d’une délégation: obligation de présence et obligation de mettre en place un conseil associant des citoyens dans le champ d’action de leur dé-légation.
  • Obligation de transparence de l’attribution des subventions aux associations avec vérification des comptes.
  • Réorganiser le conseil local de la vie associative pour lui donner toutes les garanties de transparence
  • Garantir un service minimum pour les services publics locaux
  • Réduction progressives des impôts locaux, par la réorganisation des dépenses publique

Finances locales

Seniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Création d’une plateforme de mise en commun des places disponibles pour l’accueil des tous petits et centralisant tous les modes de garde publics et privés.
  • Création d’un poste pour accompagner les parents dans leurs démarches.
  • Mise en place de «journées citoyennes» autour de projets d’engagements collectifs locaux, encadrés par des animateurs et des associations. Ces jeunes pourront être mobilisés localement en cas de besoins urgents et des situations de crise.
  • Initiation au secourisme.
  • Intégrer les jeunes «décrocheurs» dans ces actions citoyennes

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Développement économique

  • Nous allons rendre notre commune attractive et favoriser l’installation des entreprises et petits commerces par la réduction des taxes communales sur les entreprises.
  • Nous allons favoriser l’affichage des enseignes par la suppression de la taxe du même nom pour les enseignes non lumineuses
  • La ville doit participer à l’information relative à la présence d’entreprises: mise en place d’une application mobile, d’un site de référencement des entreprises locales, avec valorisation de leur activité et publication des offres d’emploi.
  • Développement d’espaces de travail partagés (centre) et d’une pépinière d’entre-prises dédiées au numérique (Choisy Nord), à l’économie circulaire (Navigateurs), à l’artisanat et l’agriculture urbaine (Gondoles)
  • Création de 4 postes de managers de commerces, permettant la recherche et l’installation de commerces et d’entreprises.
  • Valoriser le partenariat avec les entre-prises, les commerçants et les associations de commerçants
  • Recréer un tissu de commerces de proximité et alimentaires liés aux nouveaux modes de consommation: bio, local, artisanal.
  • Réorganiser les trois marchés de la commune.
  • Spécialiser le marché des Gondoles sur le bio et les circuits courts
  • Créer un espace dédié au bio et au circuits courts côté Quartier Saint Louis.
  • Développer des espaces de petite restauration dans le marché du Sud et le marché du Centre, tout en veillant très strictement à la conformité de l’hygiène alimentaire
  • Libérer de l’espace sur l’esplanade Jean Jaurès du marché du vendredi afin d’y permettre l’installation de terrasses permanentes.
  • Alléger le nombre de commerces présents sur le marché du centre pour favoriser les circulations et la montée en gamme de l’offre commerciale.
  • Renégocier la délégation de service public de la gestion des marchés

Loisirs Culture

  • Création d’événements culturels majeurs et récurrents annuellement.S’inscrire dans un festival de street art avec les villes voisines.
  • Faire vivre des événements musicaux.Introduire la culture du mécénat pour financer les projets culturels et sportifs locaux d’intérêt général, en relation avec le développement d’un véritable tissu économique local.
  • Introduction de l’apprentissage de l’anglais pour tous les enfants depuis la petite enfance, dans le cadre des activités périscolaires proposées par la commune
  • Mise en place d’une classe à horaires aménagés musique et danse dès l’école élémentaire.

Sport

  • Réorganiser le service municipal des sports afin de rationaliser et contrôler de respect de la réglementation liée à l’accompagnement de la jeunesse, et le mode de fonctionnement des différentes activités sportives pour permettre à tous les enfants de la commune de pratiquer un sport dans des conditions sereines

Robin Albert

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Créer un réseau de 10km de pistes cyclables en site propre, continues, sécurisées et correctement balisées, distinctes des voies routières et des pseudo zone 30.
  • Favoriser les bourses à vélos et ateliers de réparations.
  • Aménager l’espace urbain pour faciliter les déplacements et implanter d’avantage d’arceaux vélos
  • Mise en place des Pédibus pour emmener les enfants à l’école.
  • Équiper les services municipaux de vélos et vélos-cargos
  • Actualiser le plan canicule recensant et prévoyant des lieux d’accueil adaptés.
  • Étudier la possibilité de constituer une réserve de citoyens volontaires de protection civile pouvant assurer des missions de proximité
  • Etablir un bilan écologique de la ville dès la première année
  • Privilégier la solution vélo quand cela est possible, et les véhicules moins polluants dont électriques, lors du renouvellement du parc automobile communal.
  • Adopter un plan pluriannuel de végétalisation de l’espace public et replanter des arbres partout où c’est possible.
  • Mettre à disposition des îlots de fraîcheurs lors des épisodes de forte chaleur et équiper les parcs municipaux de fontaines à eau.
  • Encourager et pérenniser les initiatives associatives :jardins partagés, ruchers, cultures hors-sol…
  • Installer des récupérateurs d’eaux de pluies pour le nettoyage des rues, l’arrosage des plantations municipales et des jardins collectifs, l’alimentation des toilettes des bâtiments publics…
  • Encourager la végétalisation des toitures des établissements publics, poursuivre le développement des jardins éducatifs dans les écoles et les centres de loisirs.
  • Réduire lespollutions visuelles, sonores, lumineuses et électroniques
  • Refuser l’installation de panneaux publicitaires numériques dans l’espace public.
  • Relayer auprès de l’ACNUSA, les solutions demandées par les collectifs de citoyens affectés par les nuisances sonores liés au trafic aérien d’Orly.
  • Intervenir auprès des services de l’État pour un plan de lutte contre le bruit routier(A86, avenues départementales et communales)
  • Repenser totalement la Ferme des gondoles pour en faire une véritable ferme écologique et pédagogique avec marché bio, maraicher et produits locaux.Création d’aires de jeux dans tous les quartiers, et adaptées au handicap
  • Réorganiser et renforcer le service de propreté de la voirie avec plus de moyens matériel et humain.
  • Supprimer la collecte mensuelle des encombrants, la remplacer par un service de collecte individuel à la demande, sur appel téléphonique ou par mail avec retrait le jour J.
  • Sanctionner tout dépôt anarchique.
  • Agir pour une ville propre
  • Remettre en question la délégation de service public du nettoyage en cas d’objectifs non atteints.
  • Création de caninette pour permettre aux chiens de faire leurs besoins, et de bornes de collectes collecte pour lutter efficacement contre les déjections canines.
  • Multiplier l’implantation de poubelles de rue et les cendriers
  • Engagement de la charte L214, une ville pour les animaux
  • Interdire les cirques exploitant des animaux sauvages.
  • Aménager des espaces refuges en collaboration avec la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux).
  • Sensibiliser et inciter à la stérilisation des chats et chiens, identifier et stériliser les animaux errants en partenariat avec des associations de protection animale.
  • Aménager des aires spacieuses pour les chiens « caniparcs »
  • Adopter un plan de rénovation thermique et de développement des énergies renouvelables dans les bâtiments publics et le parc de logement social.
  • Favoriser la rénovation thermique des particuliers.
  • Sortir de l’usage des produits chimiques (toxiques,perturbateurs endocriniens) dans les crèches, écoles,maisons de retraite, bâtiments municipaux. Accompagner les habitant.e.s pour étendre le « zérophyto » partout
  • S’assurer du bon déroulement des opérations de désamiantage des bâtiments communaux.
  • Stopper les constructions béton au profit de matériaux écoresponsables.
  • Installer 1000m2 de panneaux solaires photovoltaïques sur les toits des principaux bâtiments communaux et utiliser l’électricité produite pour les besoins des services

 

 

 

 

 

Urbanisme

  • Maîtriser la croissance de notre ville en reprenant le contrôle des projets des grands aménageurs publics(Valophis, SADEV, SNCF) qui agissent avec l’accord de l’actuelle majorité sans se préoccuper de l’avis des habitants.
  • Imposer le respect des alignements et du gabarit des bâtiments voisins existants.Donner aux trottoirs un aspect moderne par des revêtements esthétiques et durables. Respecter les droits des piétons et des PMR (personnes à mobilité réduite) en imposant la norme portant à 1,4 m la largeur minimale des trottoirs.
  • Stopper le bétonnage de la ville en révisant le PLU et PLUI (plan local d’urbanisme et plan local d’urbanisme intercommunal) pour mettre un terme aux constructions qui étranglent la ville.
  • Instaurer des clauses environnementales et architecturales strictes et applicables à tous afin de maîtriser les constructions et réduire les marchands de sommeil.
  • Renforcer les normes limitant la hauteur et la densité des nouvelles constructions
  • Sanctionner les abus de stationnement: sécuriser les piétons aux heures de pointe, entrée/sortie des écoles, trottoirs et des passages piétons, créer davantage de places de stationnements réservées aux personnes en situation de handicap
  • Réfléchir au développement du service de traversée en bac de la Seine.
  • Réduire et socialiser le tarif,en allant, dès que possible, vers la gratuité pour les usagers
  • Augmenter la fréquence de passage du ChoisyBus. Remise en question de la délégation de service publique actuelle (RATP)et remplacement de la flotte par des bus électriques adaptés. Repenser avec les citoyens le service de transport « ChoisyBus »
  • Faire respecter la réglementation en matière de circulation des véhicules en particulier les gros porteurs avec interdiction d’emprunter certaines voies, notamment certains ponts. (ex : le pont Rondu)
  • Installer des toilettes publiques gratuites et propres.

Logements

  • Nous poursuivrons l’offre locative en respectant la diversité entre l’offre de logement collectif et individuel, le logement social et l’accession à la propriété, les résidences pour nos ainés, les résidences jeunes et la colocation.
  • Solliciter les bailleurs pour la mise en place d’un lieu de rencontre dans chaque quartier, pour les habitants afin de tisser du lien social et encourager les initiatives du quartier.
  • Afin d‘éviter tout soupçon de clientélisme, la nouvelle commission logement étudiera les dossiers sans référence au nom. La commission d’attribution sera ouverte aux élu.e.s de l’opposition, à un.e citoyen.ne tiré.e ausort
  • Nous nous engagerons avec Valophis Habitat pour l’amélioration du parc existant afin de favoriser l’habitat à taille humaine et l’implantation d’espaces verts.
  • Nous trouverons des aides financières auprès des partenaires (Territoire, Métropole, ADP, SNCF…),pour l’aide à l’isolation phonique des logements.
  • Nous mettrons en place une cellule d’aide et d’écoute des difficultés.
  • Nous interviendrons auprès des bailleurs sociaux pour faciliter les échanges entre locataires.
  • Nous agirons contre les marchands de sommeil en activant tous les leviers afin d’endiguer ce fléau (préemptions, mesures contraignantes,exigences de mise aux normes), mise en place d’un permis de louer répondant à tous les critères de location
  • Promouvoir la location intergénérationnelle et le logement participatif.

 

Sécurité

  • Demander l’augmentation des effectifs de la police nationale.La police municipale serait accompagnée par des agents de prévention et de médiation, qui interviendront au quotidien sur le terrain
  • Favoriser les associations existantes pour mener des actions préventives de terrain, en lien avec l’Education nationale et les agents de prévention et de médiation.
  • Favoriser les lieux d’échanges dans chaque quartier pour aborder avec pédagogie les questions de sécurité et du vivre ensemble.
  • Créer une structure permanente de type «Café des Parents» pour permettre l’accompagnement,l’écoute, des parents en difficulté.
  • Un plan de sécurisation des chantiers sera établi afin de garantir la sécurité des habitants aux abords, afin de minimiser les nuisances subies.
  • Mise en place d’un service dédié pour recenser les actes d’incivilité, joignable en ligne et par téléphone afin d’apporter des réponses et une réactivité optimale.
  • Renforcement de l’application de l’arrêté du maire interdisant la consommation d’alcool sur la voie publique et de la vente à emporter après 22h, par des sanctions fortes.
  • Lancer dans les 6 premiers mois une enquête de proximité,menées par des associations, des professionnels de la santé et la police, afin d’écouter les aspirations des jeunes en situation de marginalisation et de leur proposer des alternatives positives et durables, trouver des pistes pour retisser le lien social
  • La protection de la vie privée étant un droit fondamental, une votation citoyenne sur le recours à la vidéoprotection sera faite dès la première année de mandat. En amont, un grand débat citoyen sera organisé, afin de mettre en avant les avantages et les inconvénients de l’installation de caméras sur la voie publique

 

Social

  • Nous créerons un centre de soins municipal,pluridisciplinaires(CMS) dans le quartier des Gondoles.
  • Nous créerons un pôle de santé avec libre choix du statut, si possible aux tarifs conventionnés secteur 1, sur la dalle de Choisy-le-Roi.
  • Préserver et développer des soins de santé(orthophonistes, psychomotriciens, pédopsychiatres,neuropsychologues, cardiologues…) en favorisant l’installation de spécialistes sur la commune.
  • Mener en partenariat avec l’Éducation nationale une campagne de sensibilisation aux conduites additives et aux comportements à risques, dans les écoles de la ville.
  • Soutenir les médecins et autres praticiens pour favoriser leur installation à Choisy-le-Roi notamment dans les nouvelles opérations de logements
  • Soutenir et renforcer l’engagement avec le département pour renforcer l’offre du centre de protection maternelle infantile (PMI), au niveau local et intercommunal.
  • Mettre en place des programmes de campagnes de santé publique,notamment pour les grandes causes nationales (cancer, diabète, sida…)
  • Mise en oeuvre d’un Programme d’information et de sensibilisation aux formes de discriminations dans les établissements scolaires et Centres de loisirs.
  • Initier des comités de défense des victimes de violences sexuelles, qui militeront auprès des pouvoirs publics pour un réexamen des plaintes classées sans suite.
  • Favoriser l’intégration, la scolarisation et l’hébergement des migrants et, en relation avec des associations spécialisées, appliquer la loi quant à la présence d’aire de gens du voyage.Mettre en place un lieu d’accueil et d’écoute pour signaler et accompagner des victimes du racisme, du sexisme, de LGBTIphobies
  • Engager un plan de lutte contre le harcèlement sexuel au travail en lien avec les organisations syndicales de la collectivité.
  • Accueillir les réfugiés qui le souhaitent en développant l’accueil d’urgence.Protéger les femmes migrantes et réfugiées contre toutes les oppressions qu’elles subissent.Faire cesser l’ostracisme vis-à-vis des Roms, et favoriser le logement salubre, la scolarisation des enfants, l’insertion professionnelle des adultes.Soutenir les associations oeuvrant en faveur des Roms et de migrants.
  • Créer, en collaboration avec des associations de défense des femmes, une maison des femmes pour favoriser les échanges conviviaux entre femmes. Cette structure permettra également d’aborder les thématiques suivantes dans un cadre bienveillant : l’information juridique, le logement, le crédit solidaire, le numérique, le travail, la contraception, l’avortement, la grossesse, l’aide en cas de violences familiales,self-défense, arts martiaux, etc. Enfin nous mettrons à dispositions des femmes en situation de précarité des articles d’hygiène gratuits

Handicap

  • Créer un pôle handicap regroupera les bureaux de   d’accessibilité, la délégation du handicap, le référent au handicap, le chargé de mission, et la permanence de l’élu.e sur les questions du handicap. Ce pole permettra aux familles de se rencontrer, de s’informer, de rencontrer des professionnels au sujet de leurs droits et démarches.
  • Permettre l’accès aux soins aux personnes handicapés par un plan « Santé handicap»
  • Pérenniser l’implication en faveur du conseil localde la santé mentale(CLSM)
  • Inclure le handicap dans le programme d’aménagement du territoire de Choisy, rendre accessible tous les parcs de la ville avec du mobilier urbain adapté, réaménagement des accès pleinement accessibles
  • Accompagner la mise en accessibilité des établissements scolaires, toutes les infrastructures sportives et périscolaires de la municipalité et permettre à tous les enfants et jeunes en situation de handicap d’accéder, en fonction de leur âge, à la crèche, aux activités extra et péri-scolaires
  • Rendre accessibles tous les parcs de la ville avec du mobilier urbain adapté et augmenter le nombre de place de stationnement pour les personnes à mobilité réduite.
  • Respecter et faire respecter le délai de mise en accessibilité du cadre bâti, de la voirie et des transports dépendant de la politique municipale et intercommunale et inciter les petits commerces,les lieux culturels privés et les cabinets médicaux et de la ville à se rendre accessibles.
  • Permettre l’accès au logement des personnes en situation de handicap en intégrant un référent handicap dans les commissions d’attribution .
  • Mise en place d’un e-portail pour faciliter les démarches administratives et l’accès à l’information pour que les personnes en situation de handicap et leur famille puissent faire valoir leurs droits et exercer leurs devoirs
  • Favoriser l’accès aux lieux et aux activités de sport et de loisirs gérés par la municipalité, ainsi qu’aux associations sportives ou culturelles aux personnes en situation de handicap.Création d’un poste de référent handicap pour accompagner les familles dans le cadre de l’inclusion scolaire des enfants, des activités périscolaires, du sport..
  • Respecter l’obligation d’emploi des personnes en situation de handicap dans la municipalité et dans les administrations dont la mairie à la tutelle.
  • Mise en place d’une charte éthique du handicap pour sensibiliser et rendre le territoire choisy en pleinement inclusif.
  • Soutenir et développer la commission communale d’accessibilité et intégrer la commission du handicap dans tous les projets d’aménagement et de réaménagement du territoire.
  • Organiser chaque année un forum sur la thématique du handicap sur la ville
  • Accompagner les familles vers un droit au répit en mettant à disposition des temps, sur les services et infrastructures en privilégiant les rencontres afin de sortir de l’isolement et de souffler
  • Obtenir de l’Éducation nationale la création d’une Unité d’enseignement Maternelle (UEM) pour les enfants atteins de troubles du spectre autistique(TSA) et la création d’une classe ULIS-école ainsi qu’un dispositif ULIS-collège supplémentaire.

 

 

 

 

 

 

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Instaurer des comptes rendus annuels de mandats.
  • Mettre en place une charte éthique, dans laquelleles élu.e.s s’engageraient à démissionner en cas de pétition en ce sens, réunissant au moins 10% du corps électoral élargi aux mineur.e.s de plus de 16ans et aux étrangers vivants sur le territoire.
  • Publier l’agenda des élus pour éviter tout conflit d’intérêt.
  • Retransmettre en direct sur Internet les séances du conseil municipal et mettre en accès libre le replay
  • Refuser le cumul des mandats de maire
  • Engagement des élu.e.s à ne pas exercer plus de 2 mandats consécutifs
  • Respecter les propositions de la Charte Anticor
  • Utiliser le pouvoir de réquisitionner les logements vides pour assurer l’hébergement d’urgence de personnes sans-abri en situation de détresse médicale, psychique ou social
  • Mettre en place un Observatoire citoyen municipal dotés de moyens de fonctionnement, (voir charte éthique).
  • Mettre en place des conseils citoyens de quartiers,composés d’habitant-e-s volontaires, dont une partie sera tirée au sort, animés par une équipe paritaire(élu.e.s et citoyens), dotés d’un pouvoir de décision,et d’un budget participatif en fonctionnement et en investissement.
  • S’assurer de l’accessibilité de toutes les communications municipales (langage facile à lire et à comprendre, sous-titrage, LSF, version audio).
  • Ouvrir aux habitant.e.s un temps de questions lors de chaque Conseil municipal.
  • Consulter les habitant.e.s en organisant une votation citoyenne dont le conseil municipal s’engagerait à respecter le résultat sur tous les grands sujets communaux (grands projets d’aménagement, organisation des temps périscolaires, cantine scolaire, gestion de l’eau).
  • Multiplier les panneaux d’expression libre

 

Finances locales

  • Installer un comité citoyen tiré au sort chargé, avec les moyens et l’accompagnement de la collectivité,de réaliser un audit de la dette communale
  • Inscrire dans les critères d’attribution des marchés publics la localisation des entreprises, l’impact écologique de leur activité et leur responsabilité sociale et environnementale.
  • Remettre en question les délégations de service public et mise en place de régies publiques communales de la collecte des déchets, de la cantine scolaire, des marchés forains, etc. pour garantir leur contrôle public et leur co-gestion citoyenne.Sortir du SEDIF pour aller vers une régie publique intercommunale de l’eau
  • Co-élaborer avec les citoyens le budget communal à travers des assemblées ouverte

Seniors

  • Accompagner nos seniors, pour leur permettre de rester le plus possible à domicile en leur simplifiant certaines démarches de la vie courante : développer l’offre d’aide a domicile (services de course, portage de repas, accompagnement administratif…).
  • Encourager la colocation intergénérationnelle pour lutter contre la solitude et répondre aux besoins liés à la dépendance.
  • Créer un vrai poste de référent séniors au sein du CCAS,en charge d’accompagner dans tous les domaines les besoins des séniors (relations avecles différents intervenants (mdph, caf, apad,dépendance, soins à domicile, accompagnants,parcours de soins, loisirs, sport…).
  • Mettre en place un plan canicule pour accompagner les séniors : visite à domicile pour maintenir le lien social.
  • Mise à disposition de matériels pour faire face à la canicule, portage d’eau.
  • Favoriser la mobilité de nos ainés
  • Créer un service dédié sur réservation (simple appel téléphonique) pour accompagner les seniors pour les rendez-vous médicaux et administratifs.
  • Prioriser l’accès aux séniors dans tous les serviceset guichets.
  • Mise en place d’une information mensuelle pour présenter les dispositifs, initiatives, évènements pour les séniors. Cette information sera disponible dans tous les lieux publics et guichets de la ville.

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Développer le service public local de la petite enfance en proposant des modes d’accueil diversifiés à taille humaine et adaptés à tous(crèches, multi-accueils, lieux d’accueil enfants-parents).
  • Aménager des aires de jeux inventives,naturelles,intergénérationnelles, respectueuses des normes environnementales dans les jardins publics, les ludothèques, les bibliothèques.
  • Création d’un nouveau groupe scolaire dans lequartier du Lugo, centre Nord, pour anticiper l’arrivée de nouveaux choisyens.
  • Augmenter le nombre de places de crèches sur la ville à attribuer aux petits Choisyens et rendre plus transparente la procédure d’attribution des places en permettant la participation citoyenne à la commission d’attribution des places en crèche.
  • Former les personnels de crèche à la prévention des violences éducatives et aux gestes de premiers secours (PSC1).
  • Créer une « maison de la petite enfance » lieu de ressources et d’informations en lien avec les relais des assistantes maternelles.
  • Construire un nouveau groupe scolaire pour anticiper l’arrivée des nouveaux habitants et éviter les classes surchargées.
  • Rénover, entretenir et mettre aux normes environnementales l’ensemble des établissements scolaires.
  • Réintroduire le personnel d’accueil et renforcer le personnel administratif au service de l’école, des familles et des enseignants (un gardien parécole).
  • Amélioration des temps d’intervention des ATSEM en maternelle (Objectif : 1 ATSEM parclasse).
  • Mettre en place des jardins potagers dans toutes les écoles de la ville.
  • Agir pour rendre accessible, les centres de loisirs et toutes les infrastructures de la ville, les services aux enfants en situation de handicap, en mettant à leur disposition des personnels formés au handicap.
  • Agir pour permettre l’égal accès à l’instruction et l’éducation des enfants en situation de Handicap,accompagner les familles pour une véritable inclusion à l’école.
  • Nous exigerons du département qu’il dote davantage de moyens et supports pédagogiques aux collèges de la ville. Nous agirons également pour la construction d’un4ème collège répondant à tous les critères écologiques dans un environnement adapté tout en préservant le centre de loisirs la Calypso
  • Parce que nous croyons profondément en l’avenir de nos jeunes, nous les inscrivons au cœur de nos priorités. S’engager dans cette voie c’est pour les six prochaines années,mener des actions éducatives cohérentes, lisibles sur l’ensemble du territoire communal et offrir aux jeunes des réponses adaptées à leurs besoins. Notre politique de jeunesse vise à leur rendre une place légitime dans notre ville notamment en leur permettant de participer à la vie locale mais aussi en soutenant leurs initiatives.
  • Renforcer le développement de l’accompagnement scolaire associatif.Soutenir et accompagner les ambitions de nos jeunes qui veulent accéder aux études supérieures.
  • Mettre à disposition des « salles d’études » en semaine et le week-end (ouverture d’au moins une bibliothèque municipale le dimanche et lundi).
  • Lutter contre le décrochage scolaire : assurer un accueil et un suivi scolaire des élèves sortis de classe.
  • Réserver une partie des logements sociaux en direction des jeunes de moins de 30 ans.
  • Accompagner les jeunes dans leur insertion sur le marché de l’emploi en multipliant les initiatives et partenariats avec la région,l’Éducation Nationale (forums, job dating…).
  • Accompagner les jeunes en situation de décrochage scolaire vers les dispositifs adaptés.
  • Créer une 3ème maison de quartier pour le secteur Choisy centre Nord.
  • Développer la formation en continue des personnels des services enfance et jeunesse.
  • Développer la professionnalisation des animateurs : multiplier les accès aux formations(BJEPS, DEJEPS,PSC1) et aux interventions(gestion enfant porteur de handicap, troubles, endifficulté…).
  • Aider financièrement les jeunes pour le passage du BAFA en échange d’une implication au sein d’une association.
  • Favoriser la mise à disposition des équipements et infrastructures de la ville aux jeunes porteurs de projets.
  • Renforcer les liens avec les différents acteurs du service municipal (agents de proximité médiation, les services jeunesses, les associations).
  • Aider la jeunesse à prendre soin de sa santé Maison de la jeunesse rue Waldeck Rousseau
  • Mise en place d’une CLAPJ (commission localed’aide aux projets des jeunes) qui regroupe tous les professionnels concernés par la jeunesse.
  • Informer et Accompagner efficacement les jeunes 18/25 vers leurs droits à la santé.
  • Mise en place d’une salle d’accueil et d’écoute pour lutter contre la marginalisation, la souffrance psychique, l’addiction aux drogues,l’alcool, le sevrage du tabac, le droit à l’avortement, le harcèlement

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Garantir à nos enfants, nos ainés et au personnel communal une nourriture en circuits courts, bio, moins carnée. En finir avec le plastique alimentaire. Nous nous engageons à oeuvrer pour une nourriture synonyme de bonne santé.
  • Diminuer le gaspillage alimentaire dans les cantines et faire disparaître le plastique non recyclable.
  • Mettre en place des dispositifs de récupération et partage des aliments consommables (soutien aux associations de collecte des invendus ; actions d’éducation à la cantine…).
  • Engagement pris sur la charte cantine sans plastique France
  • Évaluation du coût pour sortir du SIRESCO et retour à une cantine municipale après consultation des Choisyens.
  • Augmentation de la part du bio, des menus végétariens et des produits en circuit court.Instaurer le tri des déchets dans toutes les classes et les cantines de la ville.

Développement économique

  • Rendre identifiable un vrai centre-ville, accessible aux piétons.
  • Faire de notre ville et en particulier du centre ville un pôle d’attractivité économique avec ses commerces de proximité, ses entreprises et ses offres de services diversifiées
  • Poursuivre les efforts d’aménagements commerciaux dans les ZAC du Port et des Hautes-Bornes
  • Créer un pôle « Initiatives et commerces » pour démarcher et inciter les entreprises à s’installer dans la ville, développer le commerce de proximité et accompagner les initiatives commerciales et entrepreneuriales
  • Repenser l’offre de commerces de proximité en privilégiant une offre diversifiée et qualitative(circuits courts et bio privilégiés). Favoriser l’installation d’artisans d’art grâce à l’aménagement de locaux adaptés
  • Repenser complètement la dalle du centre ville.
  • Faire de cette dalle un pôle d’attractivité commerciale et économique favorisant ainsi l’emploi, la transition écologique, l’innovation
  • Valoriser et soutenir les commerces en vrac
  • Réaménager le marché du centre, utiliser tous les leviers pour contraindre le délégataire à respecteuses obligations contractuelles.Le cas échéant, étudier le coût de sortie de la délégation de service public du marché et revenir à un marché communal après consultation auprès des Choisyens.
  • Etudier une dé-densification du marché du centre-ville
  • Mettre en place, une révision de la réglementation municipale des marchés.
  • Nommer un référent assermenté qui veillera à son respect, sous peine de sanctions.
  • Privilégier lors de l’attribution de places vacantes,les offres en circuits courts et bio.
  • Redynamiser et rendre plus attractif les marchés des Navigateurs et des Gondoles avec une offre diversifiée.
  • En partenariat avec la Cité des métiers, la Mission Locale, la CCI Val-de-Marne, Pôle emploi et l’Éducation nationale, nous poursuivrons notre mobilisation pour aider les choisyens en particulier les jeunes, à bâtir un projet professionnel. Nous étendrons notre vision au niveau du Territoire « Grand Orly Seine Bière ».
  • Nous mettrons en place des partenariats entre la Ville et les acteurs de l’emploi, entreprises,associations, afin de faciliter les offres de stage etd’apprentissage
  • Nous renforcerons l’offre de formation sur la ville
  • Nous valoriserons les métiers présents sur la ville auprès des enfants et des jeunes, par des forums Jeunesse et Emploi.
  • Développer des espaces de travail partagés(coworking) pour faciliter le télétravail et les échanges à l’intention des travailleurs indépendants et créateurs d’entreprise.
  • Nous favoriserons l’échange d’expériences entre jeunes actifs, seniors, et étudiants sur la formation et l’emploi.
  • Développer une application en ligne pour promouvoir les commerces choisyens
  • Lutter contre la précarité des emplois dans l’ensemble des services publics locaux en limitant le recours aux recrutements d’agents contractuels en CDD, et en proposant des plan d’intégration pour les agents non titulaires en CDI, et maintenir une transparence d’ans l’attribution des postes de contractuels pour éviter tout soupçon de clientélisme
  • Lutter contre la précarité en mettant en place des plans de titularisation et des négociations salariales internes.
  • Associer l’ensemble des agents municipaux à l’élaboration des projets et des politiques municipales

 

Loisirs Culture

  • Renforcer le rôle des médiathèques comme lieu fédérateur au sein des quartiers. En lien avec des acteurs associatifs, donner aux médiathèques un rôle de formation aux outils numériques.
  • Favoriser les partenariats entre associations et services municipaux.
  • Favoriser l’accès à la culture
  • Encourager les démarches de médiation culturelle en partenariat avec les CCAS, résidences de personnes âgées, centres sociaux, associations…
  • Recourir au 1% artistique en installant des œuvres d’art, dans des bâtiments publics ou nouvelles constructions privées.
  • Multiplier les lieux de création artistique
  • Développer une pratique sportive populaire et émancipatrice
  • Faire intervenir régulièrement les structures sociales dans les équipements sportifs (stades,piscines et gymnases notamment).
  • Créer un pôle média sur la dalle pour sensibiliser les habitants aux métiers de la communication, de l’audiovisuel et du journalisme (création d’un journal TV local, studio photo, radio citoyenne…).
  • Pour renforcer la culture sur notre ville nous mettrons à disposition d’artistes des lieux vacants afin d’en faire des espaces de création, de fabrique, de recherche,d’exposition, d’expression, d’universités populaires,permanents ou non.
  • Nous permettrons également aux équipes artistiques locales d’accéder aux équipements culturels municipaux. Enfin, nous renforcerons les liens entre les structures artistiques de la ville et les écoles afin d’enrichir la parcours culturel des enfants choisyens.
  • Assurer l’égalité entre toutes les associations.
  • Élaborer des chartes éthiques pour ne pas mettre en concurrence les associations et définir des objectifs partagés associations/communes.
  • Privilégier les subventions pluriannuelles,financer les associations à hauteur réelle du travail qu’elles fournissent, ne pas les utiliser pour faire de la délégation de service public au rabais
  • Faire de l’enjeu égalitaire un critère de subvention:exercice paritaire des responsabilités, encouragement aux pratiques féminines dans des domaines où elles sont peu présentes
  • Mise à disposition des données publiques municipales au profit des associations,encourager les initiatives.
  • Développer l’action de la maison des associations pour en faire un réel lieu d’échange, de partage et de mutualisation entre les associations de la ville.Développer la coopération et le prêt de matériel entre associations
  • Mettre en avant chaque mois une association choisyenne, tirée au sort et volontaire, dans deux pages dédiées du « Choisy Infos »
  • Renforcer les liens entre les services enfance et jeunesse avec les acteurs de la vie associative choisyenne.
  • Favoriser l’implication des jeunes fréquentant le service jeunesse dans des associations menant des actions de solidarité, de citoyenneté et d’éducation à développement durable sur la ville.
  • Opération nettoyage menée par des bénévoles associatifs
  • Remettre les associations au coeur du pouvoir décisionnel du conseil local de la vie associative(CLVA)

 

Sport

  • Soutenir la pratique sportive féminine et mixte en élaborant, avec les associations sportives locales,une charte de lutte contre les discriminations dans le sport.
  • Créer des partenariats entre associations sportives et structures éducatives pour mener des actions d’accompagnement individuel vers la socialisation, l’émancipation, ou la réussite personnelle, ( par exemple, dans le cadre du programme de réussite éducative).
  • Favoriser la pratique et la mise en place de clubs handisport.Gymnase René Rousseau Stade Jean Bouin

Joséfa Torres

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

Urbanisme

Logements

Sécurité

Social

Militante de Lutte ouvrière, je suis aussi représentante du personnel depuis plus de trente ans. Avec mes camarades, nous tentons de transmettre nos idées, de faire prendre conscience à nos collègues qu’ils ont une force considérable du fait de leur nombre et du fait de leur activité. Sans nous, pas un médicament ne serait produit. Sans notre travail à tous, rien ne fonctionnerait dans la société. Alors, cessons de subir, organisons-nous ! Pour ces élections, à Choisy-le-Roi, nous sommes 43 sur la liste destinée à « faire entendre le camp des travailleurs ». Choisy est une ville ouvrière de la proche banlieue parisienne. Comme beaucoup d’autres, elle a subi de plein fouet la fermeture de nombreuses entreprises. Aujourd’hui, la majorité des habitants qui ont un emploi doivent se rendre à Paris ou ailleurs. Des hordes de travailleurs voyagent matin et soir, attendent sur les quais bondés du RER C, jouent des coudes pour monter dans des trains surchargés, subissent des conditions de transport éprouvantes, qui s’ajoutent à celles de l’exploitation. Et qui s’ajoutent aussi aux raisons de la colère

Handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

Finances locales

Seniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Développement économique

Loisirs Culture

Sport

Tonino Panetta

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Plantation de 5000 arbres, choisis pour leurs vertus, afin de réoxygéner notre ville.
  • Création de jardins arborés, équipés de brumisateurs et développement des jardins partagés dans les quartiers.
  • Végétalisation des toits des bâtiments publics qui s’y prêtent ainsi que des cours d’école.
  • Sensibilisation des jeunes écoliers par l’installation de potagers
  • Création de nouvelles pistes cyclables sécurisées notamment sur l’avenue Victor Hugo, pour compléter celle de la passerelle du Pont de Choisy
  • Équipements des bâtiments communaux (qui s’y prêtent) autorisant l’utilisation de nouvelles sources d’énergie renouvelables.
  • Aménagements pour récupérer l’eau de pluie afin d’arroser les jardins municipaux
  • Revégétalisation de la dalle transformée en jardins suspendus où des plans d’eaux avec jets et brumisateurs apporteront de la fraîcheur en période de canicule
  • Prolongation du jardin via la passerelle (qui mène à la gare) rénovée, élargie et fleurie
  • Lancement d’une grande étude sur la couverture des voies ferrées le long de l’avenue Anatole France afin de créer un nouveau parc face à la Seine
  • Application d’une politique zéro-déchet dans nos rues
  • Augmentation du nombre des agents de propreté, réduction de l’utilisation des machines à jet d’eau, afin de préserver celle-ci, une préoccupation de toute ville durable.
  • Modification de la méthode de ramassage des encombrants pour libérer nos trottoirs : une fois par mois selon un calendrier édité, les habitants pourront directement déposer ceux-ci dans un camion-benne avec l’aide de nos agents.
  • Doublement du nombre des poubelles dans la ville.
  • Dératisation, avec l’aide de professionnels.
  • Réalisation d’un parc paysager pour la promenade de nos amis à 4 pattes.
  • Installation de toilettes publiques dans tous les parcs, sur la dalle commerciale et devant la gare.
  • Création d’un réseau de recharge pour véhicules électriques et vélos dans chaque quartier.
  • Stationnement gratuit pour voitures électriques, hybrides, à gaz ou hydrogène
  • Sauvegarde et rénovation de la Calypso : Non, à sa destruction qui est une aberration écologique. Oui, à la construction d’un nouveau collège mais sur un autre site de la ville.
  • Transformation du boulodrome des Gondoles : en petit parc paysager avec vue sur Seine, équipé de bancs et brumisateurs

Urbanisme

Arrêt de toute nouvelle construction, pour nous réapproprier notre territoire, avec priorité à la rénovation et à la mise aux normes des bâtiments récents

 

 

 

Logements

  • Élaboration d’une règle claire et transparente pour l’attribution des logements avec mise en ligne sur le site internet de la ville.
  • Accueil et explications précises données à toute personne dont la demande de logement sera refusée, avec accompagnement visant à trouver d’autres solutions.
  • Audit complet du parc locatif pour mettre fin à l’occupation illégitime de logements HLM et les rendre à nouveau disponibles.
  • Développement de l’accession sociale à la propriété afin de permettre aux locataires une acquisition de leur appartement bien en dessous du prix du marché.
  • Accès par internet à la liste des appartements disponibles.

Sécurité

  • Création d’une Police Municipale. Cela pourra évoluer dans le temps selon les souhaits de la population consultée pour cela. Elle travaillera en étroite collaboration avec la Police Nationale sous l’autorité du Maire.
  • Recrutement de 25 policiers municipaux armée (pendant le mandat), sans armes létales. Formés et assermentés avec un encadrement expérimenté. La norme est de 1 policier pour 1000 habitants et Choisy-le-Roi compte 45000 habitants.
  • Mise en place de référents dans chaque quartier
  • Création d’un numéro vert, doublé d’une application mobile, 24h/24 : il permettra de signaler tout délit ou incident dont vous pourriez être victime ou témoin.
  • Instauration d’un plan anti-cambriolage renforcé durant l’été.
  • Attribution d’un local à la Police Municipale, où pourront être accueillis les Choisyennes et les Choisyens.
  • Déploiement d’un réseau de vidéo-protection aux points stratégiques de la ville, grands axes et, en priorité, devant les écoles, crèches, collèges, lycées de la ville, structures communales et tous les locaux accueillant du public
  • Installation d’un centre de supervision,
  • Garantie d’une présence continue des gardiens dans les parcs de la ville fréquentés par de nombreux enfants faisant le lien avec la Police Municipale et contribuant à l’apaisement de la ville

Social

  • Ouverture d’une Maison des Solidarités regroupant toutes les formes d’aides concernant le handicap mais aussi les seniors, les femmes battues et les personnes seules.

Santé

  • Construction d’une indispensable Maison de Santé aux Gondoles : en lieu et place d’immeubles actuellement murés.
  • Attirer les nombreux spécialistes manquant dans notre ville

Handicap

  • Création d’un poste de référent-handicap
  • Accueil des parents d’enfants en situation de handicap afin de préparer leur intégration scolaire
  • Aide aux parents, dont l’enfant sort d’une classe ULIS en primaire, pour préparer la suite de son parcours.
  • Formation à la gestion du handicap, destinée au personnel communal, afin de favoriser la pratique sportive et les activités artistiques des enfants.
  • Création d’un service de garde adapté aux enfants porteurs de handicap(s) afin de soulager les parents et leur permettre de souffler.
  • Adaptation de l’accès des écoles des bâtiments municipaux et des lieux publics de la ville aux personnes porteuses de handicap(s).

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Conseils de Quartier : Gondoles Nord, Gondoles Sud, Choisy Nord, Choisy Sud.
  • Allocation d’un budget important à chaque Conseil de Quartier et mise à disposition de salles pour les réunions.
  • Élection par les propres habitants du quartier de leur Président de Conseil et direction des débats par celui-ci au lieu d’un adjoint de Mairie.
  • Établissement de l’ordre du jour et des sujets à traiter par les habitants.
  • Création d’un portail sur le site de la ville: les Choisyennes et les Choisyens pourront y proposer un sujet communal qui leur tient à cœur. Chaque mois, les sujets proposés seront analysés, et celui qui sera plébiscité sera mis à l’ordre du jour du Conseil Municipal.

Finances locales

  • Baisse de la Taxe Foncière.
  • Baisse de la Taxe d’Habitation dans l’attente de sa suppression totale.
  • Respect d’un strict équilibre budgétaire pour maintenir les taux d’imposition au plus bas.
  • Réalisation d’investissements en fonction des besoins prioritaires des Choisyennes & des Choisyens.
  • Toute dépense superflue sera éliminée.

Personnel municipal

  • Restaurer la confiance et le dialogue avec le personnel communal.
  • Valorisation de son travail, prise en considération de son bien-être et consultation régulière des corps intermédiaires, ainsi associés aux décisions.

Seniors

  • Organisation d’un forum intergénérationnel seniors/ jeunesse chaque année : présentation des formules de cohabitation, actuellement développées,
    permettant aux uns de se loger en poursuivant leurs études et aux autres de compter sur une aide précieuse au quotidien.
  • Création d’un portail sur le site de la ville destiné aux seniors : ceux maîtrisant internet pourront s’y présenter et proposer leurs savoir- faire avec possibilité de les valoriser auprès d’associations ou de particuliers choisyens ; les autres pourront effectuer cette démarche par voie postale.
  • Appui donné aux seniors, notamment par le CCAS, leur facilitant le maintien à domicile grâce à un service d’aide adaptée courses, petit entretien … )

 

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Lancement d’une école de formation diplômante dans le village d’entreprises. Elle sera ouverte aux jeunes, même sans diplôme, et à tout adulte désirant se réorienter. Elle préparera aux nouveaux métiers du numérique, ceux que l’on s’arrache, du type Product Owner, Growth Hacker, Développeur, Webmaster. Emplois 100% garantis à la sortie de l’école.
  • Implantation d’une Maison des Compagnons du Devoir, en partenariat avec l’Institut des Compagnons du Devoir. Des jeunes, à partir de 16 ans, avec ou sans Baccalauréat, y seront préparés à des métiers prestigieux où le chômage n’existe pas (charpentiers, couvreurs, serruriers, maçons, ébénistes, tailleurs de pierre, doreurs, artisans du cuir … ).
  • Organisation, d’états généraux de la jeunesse, avec tous les services concernés, pour définir ensemble de nouvelles méthodes.
  • Renforcement de l’apprentissage d’une langue étrangère dès le CP, ateliers de dessin et de musique, sensibilisation à l’utilisation des nouvelles technologies.
  • Création d’une maison de la jeunesse dans les quartiers Barbusse & Gabriel
  • Mise en place de formations dipômantes : DEJEPS & BAPAAT
  • Création de 5 crèches de 20 lits pour les quartiers des Gondoles, Navigateurs, Hautes-Bornes, Choisy-Nord, et Choisy-Sud
  • Organisation de cours de rattrapage scolaire en coordination avec les parents, directeurs d’école et professeurs volontaires; suivi personnalisé des enfants en grande difficulté.
  • Développement d’une politique de projets pédagogiques innovants dans les écoles et les crèches.
  • Valorisation et aides financières aux projets portés par la jeunesse après étude de faisabilité
  • Ouverture après étude d’une école primaire dans le quartier du port.

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Suppression totale du « tout plastique » : assiettes, gobelets
  • Composition 100 % bio des repas au terme de notre premier mandat.
  • Retrait du syndicat SIRESCO que la majorité actuelle a scandaleusement rejoint au mépris de l’intérêt des enfants
  • Réactivation de notre cuisine centrale: elle élaborera à nouveau les repas de nos enfants et de nos ainés au choix deux repas végétariens par semaines
  • Utilisation de produits locaux dans les menus grâce à des partenariats avec les producteurs.

Développement économique

  • Création d’un village d’entreprises dans le quartier du Lugo, orienté vers les nouvelles technologies, domaine porteur. Réorientation, formation et accompagnement des adultes en difficulté vers des formations porteuses d’emploi.
  • Soutien actif et réel aux commerçants.
  • Embellissement et fleurissement des rues commerçantes
  • Reconstitution d’un vrai centre ville.
  • Arrêt d’implantation de certains types de commerce déjà sur-représentés, pour diversifier l’offre
  • Demande à certains commerçants trop laxistes de soigner leur devanture
  • Création d’une boutique éphémère : (6 mois ou 12 mois) de nouveaux commerçants y testeront de nouveaux produits avant de se lancer définitivement, sans contrainte de bail pour une courte durée
  • Ouverture au public du parking réservé au bâtiment des archives (actuellement sous utilisé avenue Anatole Franceà
  • Création de nouvelles places de parking autour du marché (Navigateurs) pour encourager les cients à s’y rendre
  • Réorganisation totale du marché du Centre avec étude de faisabilité pour rompre le contrat avec le gestionnaire actuel
  • Organisation de Quinzaines Commerciales, avec publicité gratuit dans les supports de communication de la ville
  • Reprise en régie directe des marchés (Gondoles et Navigateurs) afin de les sauvegarder et de ne jamais les fermer
  • Réservation d’une place de parking gratuite aux commerçants obligés d’utiliser leurs voitures

Loisirs Culture

  • Construction d’une grande salle d’exposition : des œuvres,conçues autant par des artistes reconnus que des artistes choisyens, y seront montrées.
  • Création d’un centre artistique pour faire émerger les talents dans les domaines du cinéma, du livre, du dessin et de la BD
  • Relance et organisation d’un salon du livre choisyen. Valorisation du livre d’enfant avec création d’un prix choisyen décerné par un jury indépendant
  • Soutien donné à notre Conservatoire de Musique afin de le hisser à un rang départemental ou régional.
  • Mise en valeur de la salle Langevin pour qu’elle puisse accueillir les plus grands artistes
  • Maintien & renforcement du cinéma Théatre Paul-Eluard et de la structure Locomusics.
  • Accueil de la comédie française au théâtre Paul Eluard
  • Invitation de grands orchestres philharmoniques au Conservatoire

Sport

  • Mener à bien la construction d’un nouveau gymnase dans le quartier des Hautes Bornes le projet actuel étant au point mort.
  • Gymnase Léo Lagrange dans le parc Maurice Thorez : rénovation complète
  • Affiliations sportives recherche active de soutiens financiers, notamment de fonds européens non-utilisés
  • Clubs sportifs choisyens : soutien financier et opérationnel afin de promouvoir le sport pour tous.
  • Sportifs de haut niveau choisyens : attribution d’une bourse et réel suivi tout au long de leur carrière
  • Criterium cycliste d’après Tour de France : poursuite et développement
  • Aide aux associations sportives pour la promotion de l’handisport et du sport au féminin

Didier Guillaume

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Création d’une maison du développement durable, lieu ressource pour permettre aux citoyens de bénéficier notamment des aides à la rénovation thermique
  • Mise en place expérimentale de toilettes publiques et écologiques, pour commencer dans le parc de la Mairie
  • Développement d’une application mobile et d’un portail citoyen, permettant à chaque habitant.e d’alerter en temps réel les services municipaux sur un dysfonctionnement constaté, et d’être informé des suites données à son signalement.
  • Élaboration d’une charte communale de l’espace public et des espaces verts, affirmant des règles et principes partagés (usage règlementaire, respect et partage des espaces, protection de la biodiversité, appropriation citoyenne). Les agents de tranquillité publique dont les policiers municipaux seront chargé de la faire respecter
  • Transformation de la ferme des Gondoles en centre pédagogique pour l’environnement
  • Nous amplifierons la végétalisation de la ville, avec : la renaturation de l’espace public (squares, parcs, places, esplanades) l’installation de nouveaux espaces verts en pleine terre ou en bacs, au pied des immeubles, et le fleurissement des pieds d’arbres. L’action de la commune et des habitant.e.s contribuera au maintien des 3 fleurs du label « Ville fleurie ». un accompagnement renforcé de l’implication des riverains (jardins cogérés ou partagés, permis de végétaliser sur l’espace public…). la poursuite de la gestion écologique des espaces verts, avec zéro pesticides pour protéger la biodiversité la transition vers le principe de « ville comestible » par la plantation d’arbres fruitiers dans certains parcs publics et dans les jardins partagés
  • Nous garantirons la règle d’un arbre coupé = un arbre replanté.
  • Nous renforcerons la sensibilisation au geste de tri, à la réduction à la source des déchets et à leur réemploi (déchets verts, textiles, électrique, électronique, électroménager).
  • Nous inciterons les habitant.e.s aux éco-gestes par l’utilisation de la déchetterie et de la ressourcerie intercommunales.
  • Nous proposerons une réflexion partenariale aux acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire pour ouvrir une recyclerie.
  • Nous diversifierons les actions auprès des enfants pour travailler en profondeur le thème de la biodiversité tout au long de l’année scolaire dans les écoles, centres de loisirs et centres sociaux
  • Dans les appels d’offres publics, nous serons attentifs au développement du transport fluvial.
  • Aux Gondoles Sud, un espace de baignade, de loisirs et d’activités sportives verra le jour
  • Nous poursuivrons la rénovation thermique des bâtiments municipaux afin de les rendre plus économes en énergie
  • Nous poursuivrons le passage à l’électrique du parc de véhicules municipaux (50% à ce jour) et développerons les mobilités douces pour nos agent·e·s par la mise à disposition de vélos électriques
  • Nous continuerons à utiliser des produits éco-détergents pour l’entretien
  • Nous renforcerons, dans les commandes publiques, les clauses sociales et environnementales, notamment pour aller vers le « zéro plastique

Urbanisme

  • Poursuite des études urbaines mais ralentissement des grands travaux notamment au centre-ville
  • Réduction de la pollution lumineuse dans la ville, limitation des enseignes commerciales
  •  Nous finaliserons les opérations d’aménagement déjà engagées, dans les ZAC du Port et des Hautes Bornes.
  • Nous mènerons à bien les deux opérations urbaines majeures de la prochaine mandature : la rénovation urbaine des Navigateurs et l’Opération d’Intérêt National au Lugo. Ces opérations correspondent à notre participation à l’effort de construction de logements, à la diversification de l’habitat mais permettront aussi la réalisation d’espaces verts, d’équipements publics et de développement économique.
  • Suite à l’étude déjà réalisée, nous engagerons une réflexion sur les moyens à mobiliser pour la nécessaire rénovation ou mutation de la Dalle du centre

Logements

  • Maintien de 34% de logement social sur le parc de la ville
  • Nous poursuivrons notre action afin : d’informer les locataires du public ou du privé sur leurs droits et devoirs d’assurer le partenariat nécessaire auprès des amicales de locataires de veiller à l’éradication de l’habitat insalubre en accompagnant les copropriétés dégradées
  • Nous contribuerons, comme cela a été fait dans le mandat précédent, avec le Territoire et les bailleurs sociaux, à critériser les conditions d’attribution de logements et à les rendre publiques.
  • Nous renforcerons le travail partenarial pour lutter contre le logement insalubre et les « marchands de sommeil », pour que cessent ces situations intolérables.
  • NOUS AMPLIFIERONS LES ACTIONS DE LUTTE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE ET LA DÉPERDITION THERMIQUE, EN ÉTABLISSANT UN PLAN COMMUNAL DÉDIÉ À CETTE QUESTION, COMPRENANT : un accompagnement pour les propriétaires et particuliers souhaitant solliciter les aides existantes pour changer leurs fenêtres, refaire leur isolation…
  • Nous aiderons les Choisyen.ne.s à y avoir accès via une permanence dédiée à la Maison du développement durable ; la formation des locataires aux économies d’énergie dans les logements sociaux ; un accompagnement à la modernisation des cheminées. Les vieilles cheminées et poêles à bois sont une des premières causes d’émission de microparticules et de perturbateurs endocryniens en Île-de-France ; le développement de la géothermie dans l’habitat collectif et les bâtiments publics.
  • Nous accompagnerons les riverains des voies ferrées auprès de la Région, de la SNCF et de la Métropole afin d’obtenir des aides financières pour l’isolation phonique de leurs logements.

Sécurité

  • Études préalable à l’implantation de caméras de vidéosurveillance pour prévenir et sanctionner les incivilités
  • Création d’une application pour alerter les services municipaux et signaler des dysfonctionnements
  • Nous développerons un programme concernant la place des femmes dans l’espace public. Il concernera aussi bien la tranquillité et la sécurité des femmes dans la rue qu’une juste affectation des espaces de jeu, souvent consacrés à des activités essentiellement pratiquées par les garçons.
  • Nous poursuivrons les actions de sensibilisation à l’occasion de la semaine de l’égalité femmes/hommes (spectacles, débats, conférences, films, expositions) permettant de changer les mentalités.
  • Nous contribuerons à la création d’un centre d’accueil des femmes victimes de violences

Social

  • Nous développerons le rôle des centres sociaux municipaux. Ces équipements de proximité ayant pour mission première l’animation de la vie sociale dans les quartiers sont aujourd’hui au nombre de deux. Ils permettent de s’informer, de participer à des projets et d’agir ensemble pour plus de solidarité et de vivre-ensemble. Notre ambition est de proposer à terme une structure par quartier : c’est pourquoi nous voulons lancer la réflexion sur la création d’un nouveau centre durant la mandature dans le quartier du Lugo.
  • Nous développerons les réseaux d’échange de savoirs.
  • Nous favoriserons l’accès à la santé en maintenant notre investissement dans le Centre Municipal de Santé ; en créant une maison de santé dans le quartier des Gondoles et un centre de santé en centre ville sur la dalle ; en favorisant l’installation des jeunes médecins.
  • Nous tenterons de négocier un tarif préférentiel d’accès à une mutuelle pour les Choisyen.ne.s qui n’en disposent pas.
  • Nous serons aux côtés de nos concitoyen·ne·s victimes de catastrophes, comme nous avons pu le faire suite aux incendies et inondations.
  • Nous permettrons l’accès gratuit à la restauration scolaire pour les familles privées temporairement de ressources, sur avis d’une commission.
  • Nous favoriserons l’accès aux droits, en développant des permanences dans tous les centres sociaux et en renforçant l’action de la Maison des Droits et de la Citoyenneté

Handicap

  • Nous compléterons le plan de mobilité et d’accessibilité des bâtiments publics.
  • Nous inciterons les petits commerces, les lieux culturels privés, les cabinets médicaux… à se rendre accessibles. L’installation de rampes d’accès par les commerçant.e.s sera exonérée de la taxe d’occupation du domaine public.
  • Nous permettrons l’accès au logement des personnes en situation de handicap avec l’aide des bailleurs sociaux.
  • Nous soutiendrons et développerons la commission communale d’accessibilité.
  • Nous formerons les personnels municipaux à la prise en charge des handicaps
  • Nous achèverons la mise aux normes des équipements scolaires et périscolaires, et profiterons de chaque rénovation de bâtiment public pour en assurer l’accessibilité. Dans bien des cas, ce qui est fait pour faciliter le déplacement des fauteuils roulants bénéficie aux poussettes et à tous celles et ceux provisoirement entravé.e.s dans leur mobilité.
  • Nous renforcerons l’encadrement pour accueillir les enfants porteurs de handicaps dans les centres de loisirs et de vacances en prenant en compte la diversité des situations, des entraves à la mobilité aux troubles du comportement

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Droit de pétition et inscription de sujet à l’ordre du jour du conseil municipal à partir de 400 signatures
  • Nous maintiendrons l’existence du Conseil Local de la Vie Associative (CLVA) et renforcerons son rôle d’instance de participation.
  • Nous ferons évoluer la Maison Hubertine Auclert afin d’y accueillir des rencontres-débat, de garantir un accompagnement renforcé des porteurs de projets citoyens et de mieux faire connaître les démarches de participation citoyenne existantes.
  • Nous organiserons sur une semaine un « festival de l’engagement », temps de valorisation, d’échange, de partage et de découverte de l’action citoyenne dans différents domaines d’activité.
  • Nous mettrons en place des « assisses de la vie associative et citoyenne » pour construire ensemble le tissu associatif et citoyen en tenant compte de son évolution, de ses problématiques et de ses besoins
  • Nous continuerons à favoriser l’implication des jeunes dans la vie municipale.
  • Le conseil citoyen des enfants, élu par les enfants des écoles élémentaires trouvera un prolongement dans un conseil citoyen des adolescents élu au sein des collèges et dans la création d’un conseil local des jeunes, instance reflétant la diversité des jeunes Choisyen.ne.s, au delà du collège. Ces conseils rendront des avis aux élu.e.s sur les politiques dédiées à l’enfance et la jeunesse.
  • Nous développerons les actions citoyennes du service Jeunesse, pour promouvoir une culture de la participation et du débat chez les jeunes.
  • Nous développerons l’e-participation, c’est à dire toute forme de participation par la voie des médias électroniques pour s’adapter aux nouveaux modes de communication. Nous mettrons en place d’une charte de la participation pour améliorer et renforcer le partenariat avec les habitant.e.s
  • Nous poursuivrons le travail de mémoire engagé avec les jeunes générations autour des commémorations des guerres qui ont déchiré le monde, afin de ne pas avoir à revivre de tels cataclysmes.
  • Nous continuerons à donner du sens aux jumelages avec nos villes partenaires, en développant les échanges entre jeunes.
  • Nous favoriserons les partenariats économiques dans nos secteurs de compétence, notamment le traitement de l’eau.
  • Nous prendrons en compte les origines et l’histoire des Choisyen.ne.s pour mobiliser des partenariats, comme c’est le cas actuellement pour la création d’un marché au Mali.
  • Nous soutiendrons les projets internationaux favorisant l’avenir de notre planète. Nous contribuerons à l’aide d’urgence apportée aux populations victimes de catastrophes

Finances locales

Seniors

  • Nous mettrons en place une visite annuelle systématique des services municipaux auprès des personnes âgées de plus de 85 ans pour faire le point sur leurs besoins.
  • Nous développerons un réseau d’entraide et de lien social pour lutter contre l’isolement des seniors.
  • Nous intégrerons les aîné.e.s comme acteurs et utilisateurs avertis en leur donnant la parole dans un conseil consultatif comme c’est le cas pour les habitants des résidences autonomie.
  • Nous développerons les relations intergénérationnelles, en proposant notamment aux séniors des salles de réunions et d’activités dans les centres de loisirs réaménagés.
  • développerons notre partenariat avec l’association « le pari solidaire» pour favoriser la collocation intergénérationnelle dans le parc public et privé, sous condition de conventionnement grâce au travail partenarial (CCAS, centres sociaux, service Jeunesse, Habitat et bailleurs).
  • Nous améliorerons les services à domicile, notamment la qualité des repas et leur adéquation aux besoins spécifiques des usagers.
  • Nous accompagnerons le maintien à domicile et privilégierons les séniors dans l’affectation des logements sociaux aménagés à leur intention

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Nous ferons largement connaître les critères d’attribution des places en crèches et des logements sociaux afin que la transparence des décisions soit entendue et comprise de tous
  • Nous développerons l’accompagnement des 18-30 ans dans leurs démarches administratives afin de leur faciliter l’accès aux droits, à la santé, au logement, dans le cadre de permanences à la Maison de la Jeunesse et dans les centres sociaux.
  • Nous continuerons à offrir une programmation culturelle de qualité en direction de la jeunesse.
  • Nous continuerons à développer les offres de la carte Jeune Choisyen en matière de culture, de sport et de loisirs.
  • Après la web-radio, nous créerons avec les jeunes une web-télé.
  • Nous poursuivrons l’aide à la révision des examens et concours dans de bonnes conditions par la mise à disposition de locaux, de documents et de conseils dans les médiathèques.
  • Nous accompagnerons les jeunes mineur.e.s dans leur accès à la citoyenneté et leur implication dans la cité à travers la création de junior-associations.
  • Nous accompagnerons les jeunes dans leur insertion professionnelle, notamment au travers des forums annuels pour l’insertion et l’orientation, organisés avec l’aide de professionnel.le·s à leur écoute pour réfléchir et construire leur avenir avec eux.
  • Nous créerons un conseil de parrainage de l’orientation des jeunes, mobilisant toutes les compétences des Choisyen.ne.s pour présenter leur métier, accueillir des stagiaires ou des apprenti.e.s, accompagner des jeunes dans leur insertion professionnelle et aider ainsi celles et ceux ne disposant d’aucun « réseau ».
  • Nous développerons et enrichirons le service spécifique de recherche d’emploi pour les jeunes sur « emploi.choisyleroi.fr ». Au-delà du moteur de recherche proposant des offres d’emplois et de la possibilité de publier son CV, un espace « coaching » permet au jeune de bénéficier d’une aide spécifique pour rédiger son CV, sa lettre de motivation ou de s’entraîner à un entretien d’embauche
  • Nous concevrons un programme d’aide au permis de conduire comprenant une journée de formation citoyenne, des heures d’engagement solidaire et une aide au permis de conduire pour les 18/25 ans.
  • Nous augmenterons le nombre de places en crèche et aiderons à la diversification des modes de garde (maison des assistantes maternelles, crèches parentales…).
  • Nous continuerons à valoriser le professionnalisme des assistantes maternelles par la formation et l’organisation d’un salon annuel.
  • Nous travaillerons à la mise en place d’une allocation d’aide à l’emploi d’une assistante maternelle, sous condition de ressources.
  • Nous augmenterons les moyens consacrés au Programme de Réussite Éducative (PRE) permettant un accompagnement individualisé pour des enfants de 2 à 16 ans, concernant aussi bien la scolarité que ce qui peut contribuer à leur réussite (habitat, culture ou santé).
  • Nous poursuivrons l’accompagnement à la scolarité d’une centaine d’enfants chaque année, pour redonner du sens à l’apprentissage, favoriser la maîtrise de la langue et l’apprentissage de la lecture.
  • Proposer aux enfants rencontrant des difficultés d’apprentissage de la lecture des séjours de loisirs leur permettant, sur un mode ludique, d’apprivoiser l’écrit.
  • Nous poursuivrons la rénovation et l’adaptation de nos écoles, de nos centres de loisirs et de vacances, en prenant en compte les évolutions climatiques et les pratiques sociales
  • Nous construirons un nouveau centre de loisirs dans le quartier de la Prairie.
  • Nous réaliserons un nouvel équipement scolaire de plus de 20 classes pour répondre à l’évolution de la population.
  • Nous accompagnerons le Conseil départemental dans la construction d’un quatrième collège qui sera l’un des premiers bâtiments à consommation énergétique quasi nulle du département.
  • Nous développerons les interventions culturelles et sportives sur le temps scolaire, en partenariat avec les enseignant.e.s, afin de corriger les inégalités et de faire partager un patrimoine et des pratiques.
  • Nous poursuivrons le développement des technologies éducatives. Facteurs de lutte contre l’échec scolaire, elles offrent un enseignement plus concret et interactif qui mobilise l’intérêt des enfants. Elles permettent de lutter contre la fracture numérique à l’école en proposant un accompagnement non seulement à la maîtrise des technologies mais aussi au traitement de l’information.
  • Nous concevrons un programme d’éducation à la citoyenneté et à un comportement éco-responsable.
  • Nous développerons une ferme pédagogique, centre d’éducation à l’environnement, en transformant en profondeur la ferme des Gondoles pour y accueillir les enfants, les jeunes et leurs familles, sur les temps scolaires et périscolaires, dans le cadre d’un projet éducatif ambitieux comprenant ateliers, stages de formation et production d’outils pédagogiques.
  • Nous développerons des actions pédagogiques auprès des enfants et des jeunes pour sensibiliser les enfants au bien-manger, avec des rencontres avec des producteurs et des visites de fermes

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Nous développerons la qualité de la pause méridienne : qualité des repas, éducation au goût, lutte contre le gaspillage alimentaire, éducation au respect de l’autre, à la convivialité et au vivre ensemble.
  • Nous agirons activement au sein du syndicat public intercommunal, le SIRESCO, pour diversifier nos marchés et développer une restauration qualitative donnant une large place à une alimentation respectueuse des humains et de l’environnement.
  • Nous atteindrons en 2022 30% de produits alimentaires bios et 50% de produits labellisés (loi Egalim).
  • Nous développerons les circuits courts et disposerons du label « mon restau responsable ».Nous préparons la sortie définitive des produits en plastique

Développement économique

  • Création d’un tiers-lieu avec un fab-lab et un espace de co-working pour les travailleurs isolés ou pratiquant le télé-travail
  • Réflexion sur la création d’une société de portage foncier pluricommunale pour maîtriser les prix des locaux commerciaux en pied d’immeuble
  • Nous favoriserons l’accueil sur la commune d’activités économiques diversifiées (notamment TPE et PME) pouvant être intégrées à des incubateurs d’entreprises (avenue Anatole France, ateliers-relais…).
  • Nous soutiendrons l’économie sociale et solidaire, qui contribue à faire émerger une autre forme d’économie prenant en compte les impacts sur l’environnement et les droits des salarié.e.s. Pour nous cela participe pleinement au développement économique.
  • Nous encouragerons la création et l’implantation de SCOOP et autres structures coopératives.Nous prendrons en compte cette réflexion dans l’évolution des marchés des Gondoles et de Choisy Sud.
  • Nous mettrons en place une mission chargée des commerces de proximité et du lien avec le secteur économique du Territoire Grand Orly Seine Bièvre.
  • Nous soutiendrons les associations de commerçant.e.s afin que celles-ci valorisent les activités et encouragent l’implication de leurs adhérent.e.s dans l’animation de semaines commerciales sur différentes périodes de l’année.
  • Nous créerons une commission municipale et citoyenne afin de mettre à plat la gestion des marchés forains.

Loisirs Culture

  • Nous développerons les expositions réelles et virtuelles du service des Archives
  • Nous créerons un musée dans la maison de Rouget de Lisle
  • Nous développerons les balades urbaines historiques
  • Nous créerons un site pédagogique sur l’histoire de Choisy, aussi bien royale qu’industrielle et artistique et développerons le travail de mémoire avec les associations et les établissements scolaires
  • Nous développerons les pratiques culturelles autour du numérique. Notre ville, qui a reçu le label « ville internet », déploiera la fibre sur l’ensemble de la commune, ouvrira des lieux d’accès à Internet et d’initiation au numérique dans chaque quartier.
  • Nous continuerons d’accueillir le festival « Pas sage en Seine ».
  • Nous développerons un parcours des arts sur la trajectoire du nouveau tramway avec le Territoire Grand-Orly Seine Bièvre.
  • Nous favoriserons l’accès du plus grand nombre aux institutions culturelles de notre ville par une politique tarifaire adaptée (gratuité pour la médiathèque, bas tarifs et abonnements pour le théâtre et le cinéma, tarifs modulés selon les revenus pour le conservatoire) et par une programmation très diversifiée, susceptible de concerner tous les publics.
  • Nous amplifierons le rayonnement des médiathèques en renforçant le rôle et la formation du réseau des médiateurs du livre dans les crèches, les écoles et les centres de loisirs.
  • Nous améliorerons la connaissance des publics pour proposer des parcours culturels plus adaptés.
  • Nous proposerons à chaque enfant un parcours d’éducation artistique et culturelle cohérent depuis sa petite enfance jusqu’à ses 25 ans et au-delà en veillant particulièrement à la période charnière où il quitte l’encadrement scolaire. Ce parcours doit permettre progression dans le temps et articulation entre les temps de l’enfant au sein de l’école, dans le cadre périscolaire et dans le cadre familial.
  • Nous déploierons l’action culturelle dans l’espace public (usine Hollander, parcs, squares, esplanades, berges de Seine) pour investir davantage les quartiers en diversifiant l’offre et en la rendant plus accessible (poésie, expositions, arts de la rue, musique de chambre…).
  • Nous développerons la pratique amateur et les projets participatifs entre artistes et habitant.e.s, avec l’appui des structures culturelles et des associations.
  • Nous développerons la diversité culturelle et linguistique dans les projets afin de favoriser l’ouverture sur l’Europe et sur le monde, l’échange et et le vivre ensemble.
  • Nous ferons une large place à la création contemporaine et aux nouvelles formes d’expression des cultures populaires (slam, rap, hip-hop et danses urbaines, graphes, installations et arts numériques, arts de la rue et du cirque…)

Sport

  • Nous ouvrirons un nouveau gymnase à la rentrée 2020 dans le quartier des Hautes Bornes. Cet équipement polyvalent, accessible à tout.e.s sera composé d’une salle principale multi-activités de 1400m2.
  • Nous développerons l’activité de baby gym pour les enfants accueillis par les assistantes maternelles de la ville.
  • Quatre fois par an, une cinquantaine d’enfants bénéficieront de parcours de motricité dans les gymnases de la ville, encadrés par des éducateurs sportifs et les équipes des RAM.
  • La quasi-totalité des enfants bénéficieront d’un parcours sportif d’un trimestre chaque année avec les éducateurs sportifs.
  • Il sera proposé aux enfants sur les temps périscolaires de découvrir des disciplines sportives non abordées sur le temps scolaire. Ces découvertes sur une dizaine de séances peuvent créer des appétences qui pourront se développer au sein des clubs sportifs (arts du cirque, hockey, baseball, tir à l’arc…). Les classes de découverte ou les séjours de vacances à Morillon et à Penthièvre seront également l’occasion de découvrir de nouvelles disciplines sportives, voile, char à voile, natation en mer, canoé, ski…
  • Nous développerons l’action de l’école d’initiation et d’orientation sportive : ouverte aux enfants entre 3 et 11 ans, elle propose tout au long de l’année la pratique de différents sports par cycles de deux à trois semaines : sports collectifs, sports de raquette, gymnastique, athlétisme… 3 600 enfants fréquentent chaque année l’école des sports ; 4 000 enfants en seront bénéficiaires en fin de mandat
  • Nous favoriserons l’accès aux plus de quarante clubs sportifs accueillant les Choisyen.ne.s dans des sports extrêmement variés allant des sports individuels aux sports collectifs, des sports aquatiques aux sports de combat, des sports classiques aux sports issus de la culture urbaine.
  • Le Centre communal d’action sociale (CCAS) et la Caisse d’allocations familiales (CAF) offriront la possibilité à certaines familles d’obtenir une aide pour financer les frais d’adhésion, de licence et d’équipement liés au sport des enfants. Le sport est le moyen pour des jeunes de développer des talents spécifiques. La ville s’attachera à permettre à de jeunes choisyens d’effectuer des parcours de haut niveau après avoir fréquenté les clubs de la ville

Ali Id Elouali

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Renforcement des équipes de propreté en centre-ville et dans les quartiers, aidées par la police municipale dans les zones les plus exposées.
  • Révision des horaires de passage des agents pour une meilleure efficacité
  • Réévaluer l’efficacité des sociétés privées au regard des objectifs et des résultats. Le cas échéant, une reprise du service en régie municipale du service, associée à sa modernisation sera réétudiée.
  • Supprimer la collecte mensuelle des encombrants qui transforme nos rues en une vaste décharge une fois par mois, création d’un service d’enlèvements des encombrants et des déchets verts sur demande.
  • Agir auprès des conseils syndicaux et des bailleurs sociaux pour prévenir et sanctionner les actes d’incivilités et les dépôts sauvages.
  • Aménager des toilettes publiques, des aires pour les déjections canines dans chaque quartier de la ville.
  • Sensibiliser puis sanctionner les commerçants contrevenants et mettre en place un plan zéro mégot dans la rue.
  • Installer de la vidéo-surveillance dans les endroits les plus touchés par les dépôts sauvages.
  • Envoyer un signal fort aux contrevenants par une politique sévère : verbalisation systématique des actes incivils ; augmentation des tarifs des amendes qui doivent être affichés dans les espaces les plus visibles de la ville.
  • Donner les moyens à chacun d’être un acteur de la propreté dans la ville grâce à des applications gratuites qui permettent le signalement aux services communaux d’anomalies dans l’espace public.
  • Créer une ressourcerie pour la réutilisation et le réemploi des objets de consommation.
  • Nous agirons pour réduire les déchets à la source, en particulier les emballages inutiles. Nous développerons le compostage, en particulier en pied d’immeuble.
  • Pratiquer le vélo deviendra plus facile et sûr, dans le respect de tous les usagers de la rue: automobilistes, cyclistes et piétons.
  • Nous compléterons et sécuriserons le réseau cyclable, avec en priorité des liaisons entre les points d’intérêt les plus utilisés par les Choisyen.ne.s: gare RER, écoles, collèges, lycées, centre-ville, parc interdépartemental, médiathèque, piscine, cinéma.
  • Les enfants bénéficieront d’une éducation au vélo dans les activités périscolaires. Leur stationnement sera triplé: arceaux de rues, garages dans les écoles, la gare.
  • Les ateliers de réparation et d’entretien seront développés.
  • Créer des espaces de vie sûrs et dignes pour les animaux : création du premier parc canin à Choisy-le-Roi, de terrains clos pour chats, de nichoirs pour les oiseaux, les chauves-souris et les insectes ; installer des enclos dans chaque quartier pour les déjections canines.
  • Améliorer la condition des animaux de la ferme pédagogique.
  • Créer un numéro de téléphone et une adresse mail courriel « SOS animaux » dédiés au signalement d’animaux perdus, dangereux ou des actes de maltraitance ainsi que pour orienter le public vers les associations.
  • Mener des campagnes de stérilisation, de vaccination des chats errants, en s’appuyant sur les associations et des partenariats avec les vétérinaires.
  • Création d’un guide de l’animal en ville : s’informer pour bien choisir son animal de compagnie, sur les responsabilités du propriétaire, les droits des animaux dans la législation, éducation et vie en ville avec un animal.
  • Interdire l’installation de cirques avec animaux dans tout le territoire de la ville.
  • Le bien-être animal c’est aussi interdire la viande issue de l’élevage intensif et augmenter la part des repas végétariens dans les cantines scolaires.
  • Nous planterons des arbres dont des fruitiers partout où c’est possible.
  • Nous doublerons les espaces des jardins familiaux et partagés.
  • La ferme pédagogique sera un haut lieu d’éducation populaire à l’écologie

Urbanisme

  • Suspendre toute nouvelle construction, le temps pour la Ville de répondre aux besoins de la population existante.
  • Le Plan local d’urbanisme (PLU) sera réexaminé pour y inscrire des prescriptions contraignantes qui favorisent la végétalisation, préservent la ville de la bétonisation et la préparent aux changements climatiques.
  • Pour participer au sauvetage des abeilles,des ruchers associatifs seront encouragés, de même que des zones refuges de biodiversité et plantations mellifères.
  • Nous créerons des îlots de fraîcheur, des lieux d’accueil et de repos, pour aider les habitants à supporter la chaleur en cas de températures élevées
  • Tendre vers une énergie 100% renouvelable, réduire notre consommation et lutter contre la précarité énergétique : isolation thermique des équipements communaux, installation de panneaux solaires sur les toits des bâtiments publics, essor de la géothermie et du chauffage urbain dans les constructions pour faire baisser la facture des ménages.
  • Casser l’isolement dont souffrent les quartiers de la Prairie et des Navigateurs.
  • Augmenter la fréquence du Choisybus, réaménager la passerelle entre la Prairie et les Navigateurs.
  • Le quartier du centre Nord étant particulièrement bétonné, nous étudierons les moyens de le végétaliser.
  • Non à la destruction de la Calypso ! La Calypso est un lieu de vie et de mémoire pour les habitants des Gondoles. C’est pourquoi nous agirons pour la préserver, et définir un lieu plus adapté à l’installation d’un 4e collège aux Gondoles.
  • Plus belle la Seine dans notre ville : créer une continuité de promenades et des itinéraires cyclables le long de l’eau en partant des parcs et jardins publics.
  • La Ville pourrait se porter acquéreur en propriété ou location d’une péniche, pour transformer celle-ci en espace convivial dédiée à des activités de loisirs
  • Nous développerons les parcs et jardins et la végétalisation de toute la ville. Dans les équipements municipaux (toitures, façades, cours d’école) mais aussi dans les espaces privés afin d’améliorer la qualité de la vie, de l’air et la biodiversité.
  • Nous transformerons tous les espaces verts et les tiers lieux (friches, interstices, berges) en véritables jardins et lieux conviviaux.
  • Développer des zones piétonnières notamment dans le quartier historique, et faire de Choisy une «Ville 30» en limitant partout la vitesse à 30 km/h, sauf sur certaines artères principales.
  • Développer un véritable réseau de pistes cyclables: créer de nouvelles liaisons sécurisées entre les points d’intérêt les plus utilisés par les Choisyen.ne.s : gare RER, écoles, collèges, lycées, centre-ville, parc interdépartemental, médiathèque.Renforcer le réseau Vélib’ avec l’arrivée de nouvelles stations en ville.
  • Nous mettrons en place de nouveaux abris vélos sécurisés (écoles, gymnases, collèges, services publics, logements collectifs, commerces, etc.). Promouvoir le covoiturage grâce à la création d’une plateforme locale dédiée à ce service, à l’image de ce qui se pratique dans plusieurs villes.Nous agirons pour le transport fluvial dans la ville.
  • L’activité de l’association “Passeurs de rive” doit être développée et soutenue pour offrir aux Choisyen.ne.s des traversées régulières, toute l’année, entre les deux rives de notre ville.
  • Limiter fortement le passage des camions dans le centre historique et sur l’avenue Villeneuve-Saint-Georges.
  • Les fréquences du Choisy Bus au quartier de la Prairie seront revus à la hausse pour réduire la distance entre le quartier et le centre-ville.
  • Organiser avec les commerçants la desserte des marchandises afin que celle-ci ne gêne pas la circulation.
  • L’avenue Anatole France qui connaît des tensions bénéficiera d’une régulation de la circulation, assurée par les agents municipaux, aux heures de pointe.

Logements

  • Rétablir l’équilibre entre le ratio du parc social et du parc privé afin de pouvoir assurer à tous un cadre de vie et des services publics, notamment des écoles, de qualité.
  • Favoriser l’accession sociale à la propriété pour permettre à des ménages modestes de devenir propriétaires.
  • Promouvoir une mixité sociale réussie grâce à un cadre de vie propre et sécurisé qui maintient les classes moyennes dans les différents quartiers de la ville.
  • Face aux dégradations que subissent les locataires dans leurs logements, nous exigerons des bailleurs sociaux des garanties pour préserver le cadre de vie des résidences et apporter une qualité de service : propreté, sécurité, réactivité dans les réponses à apporter aux locataires.
  • Rénover les logements et les petites copropriétés dégradés afin de limiter la déperdition énergétique et les charges de chauffage.
  • Encourager la location intergénérationnelle : entre solidarité et lutte contre la solitude de certains seniors, l’habitat intergénérationnel permet à un étudiant d’être logé par une personne âgée disposant de place chez elle en échange de services et de moments partagés ou encore moyennant un loyer modeste.
  • Promouvoir l’habitat participatif afin de permettre à des groupes de citoyens de concevoir, créer et gérer leur habitat collectivement.
  • Mettre en place une commission logement transparente, avec des dossiers de candidature sans nom.• Ouvrir les commissions d’attribution aux élus de l’opposition municipale.

Sécurité

  • Créer une Police municipale dotée d’un Centre de supervision urbain alimenté par des caméras aux points stratégiques: vidéoprotection contre les vols et agressions,intervention sur les marchés, régulation de la circulation routière et sécurisation des abords des écoles, mise en fourrière des voitures ventouses, lutte contre les cambriolages, le stationnement anarchique, les dépôts sauvages, le bruit de voisinage et les rodéos.
  • Engager des éducateurs de rue et des médiateurs pour développer un large service public dédié à la prévention et à la médiation. Une équipe de nuit interviendra en cas de conflits de voisinage, de violences familiales et pour lutter contre l’isolement.
  • Face aux dégradations que subissent les locataires, nous exigerons des bailleurs sociaux des garanties pour sécuriser et préserver le cadre de vie des résidences.Les parents des enfants mineurs commettant des incivilités, seront accompagnés dans la mise en place de solutions. Les jeunes contrevenants devront effectuer des stages de prévention éducative et des actions citoyennes encadrés par les éducateurs de la Ville.
  • Faire respecter la charte “Chantier à faible nuisance” par les entreprises des chantiers sous peine de sanction ou de non-renouvellement de contrat sur l’ensemble de la ville.
  • Encourager l’utilisation d’une application sur smartphone pour faire remonter les doléances en temps réel, photos à l’appui.
  • Créer un numéro unique d’alerte 24h sur 24pour tous les troubles du quotidien

Social

  • Faciliter l’accès de toutes et tous aux services publics par le développement des outils numériques et les démarches en ligne, qui, conjuguées à une politique d’accompagnement des usagers, doivent devenir la règle.
  • Rendre les services plus efficaces, par la simplification des documents administratifs, la centralisation des informations,
  • Adapter les horaires d’ouverture des différents services aux usagers et modes de vie des habitants, créer des ouvertures en soirée pour certains services.
  • Le numérique doit permettre de simplifier notre quotidien, d’être plus efficace pour répondre aux attentes des Choisyen.ne.s et de leur faire éviter des déplacements inutiles ou des attentes interminables. Il pourrait être intéressant de communiquer sur les créneaux les moins fréquentés pour effectuer des démarches en mairie

Santé

  • Agir pour l’installation de professionnels de santé dans la ville, notamment en pédiatrie, gynécologie, ophtalmologie, soins dentaires et médecine généraliste en offrant des possibilités de cabinets de groupe accessibles dans les nouvelles opérations de logements.
  • Proposer aux 16-25 ans un parcours santé de dépistage et de prévention (ophtalmo, soins dentaires, contraception, etc.) soit par le biais des services de santé locaux, soit grâce au bilan de santé gratuit proposé par l’assurance maladie dès l’âge de 16 ans.
  • Développer un plan santé pour les jeunes : lutte contre les addictions, prévention des maladies (endométriose, dépression, diabète,…), comportements à risque, planning familial.
  • Porter une attention particulière aux jeunes en souffrance psychique
  • Mettre en place des ateliers de sensibilisation à la santé prioritairement à destination des jeunes (addictions, obésité, cancer…), à la prévention des violences (harcèlement, racket…)
  • Face aux risques liés aux installations technologiques ( ex. l’arrivée de la 5G, Linky, les lignes à hautes tensions, etc.), la Ville agira systématiquement en bouclier pour protéger la santé des habitants et faire valoir leurs droit
  • Pour lutter contre la désertification médicale que connaît notre ville, et notamment dans le quartier des Gondoles, nous nous engageons à y réaliser en partenariat avec les professionnels de santé une véritable maison médicale soumise à des exigences écologiques qui préserve les arbres, et sans être un prétexte pour une opération immobilière.
  • Nous prendrons des mesures incitatives et attractives pour y installer des nouveaux soignants et notamment des spécialistes sur notre ville.

Handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Offrir aux Choisyen.ne.s le vote d’une part du budget de la Ville sur des projets de proximité.
  • Retransmettre les séances du conseil municipal sur internet
  • Transformer le magazine municipal en un véritable journal d’informations locales et d’ouverture sur le monde, avec des tribunes d’expression élargies à la société civile et aux associations.
  • Encourager la version électronique du journal municipal afin de réduire le gaspillage en papier et les coûts de sa distribution.
  • Donner un nouveau souffle aux conseils de quartiers. Deux habitant.e.s seront élu.e.s dans un chaque quartier pour co-gérer les préoccupations locales avec les élus.Partager les données publiques. Les habitants auront accès à tous les documents auxquels ont accès les élus.
  • Ouvrir les locaux scolaires aux associations : en soirée et le samedi, des espaces des équipements scolaires et municipaux seront mis à disposition des associations et des pratiques amateurs. En fonction des besoins associatifs, un plan d’évolution des équipements sera envisagé.
  • La Maison des Associations sera réorganisée pour devenir un véritable lieu ressource pour celles-ci.
  • Les espaces d’affichage de libre expression seront développés et des panneaux seront réservés aux manifestations culturelles.
  • La plupart des 4x3m seront supprimés pour libérer de la publicité

Finances locales

  • Dès le début du mandat, réaliser un audit financier sur les finances de la Ville, par un cabinet indépendant et un comité d’habitants.
  • Nous nous engageons à ne pas augmenter la pression fiscale de la Ville.
  • Afin de desserrer l’étau fiscal sur les ménages, nous conduirons une politique favorable à la création de nouvelles recettes fiscales. Il s’agit notamment de mesures incitatives à l’arrivée de nouvelles entreprises ainsi qu’à l’arrivée et au maintien des classes moyennes et des ménages solvables.
  • Réduire les dépenses par une maîtrise des coûts et une suppression des dépenses superflues (les dépenses protocolaires et de communication)
  • Faire la chasse aux gaspillages et aux dépenses inutiles qui alourdissent l’impôt local. Ainsi, on limitera le recours à des prestataires extérieurs qui font souvent doublon avec les services municipaux.
  • Saisir l’opportunité de la révolution numérique pour adapter la municipalité et son administration pour améliorer la performance des services locaux et réduire les coûts.
  • Enfin, une formation des citoyens sur les budgets de la commune sera mise en place pour permettre aux habitants de comprendre les choix effectués.

Personnel municipal

  • Reconnaître l’engagement des agents du point de vue salarial et valoriser l’utilité sociale de leurs missions.
  • Redonner de la motivation aux agents afin d’encourager l’investissement personnel et collectif et lutter contre l’absentéisme et les risques psychosociaux.
  • Améliorer la qualité de vie au travail : préserver l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle. promouvoir le management de proximité.
  • Instaurer des temps d’échanges entre agent.e.s et chef.fe.s de service.
  • Encourager la formation interne, la participation à des rencontres thématiques avec d’autres collectivités.
  • Mettre en place le télétravail pour les agent.e.s dont le travail le permet.
  • Organiser des temps conviviaux interservices.
  • Maintenir un COS en faveur des droits sociaux.
  • Lutter contre la précarité au sein du personnel communal : proposer aux agent.e.s des emplois stables, de préférence sur des temps complets.
  • Conduire les agent.es non titulaires vers des emploi pérennes. Lutter contre la précarité statutaire : accompagner les agent.es dans les démarches de candidature sur les postes, création d’un pôle ressources pour les aider à réussir le concours de la fonction publique (entraînements à des oraux blancs, préparation des épreuves écrites et orales, mise en place de révisions communs, etc)
  • .Encourager la formation professionnelle de tous les agents pour moderniser notre service public local et mieux répondre aux besoins et aux attentes des habitants. Informer de l’évolution des lois de la formation professionnelle.
  • Poursuivre les efforts en matière d’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes
  • .Plan de développement des compétences : faire de l’évaluation des compétences un levier de développement professionnel.
  • Accompagner les agent.e.s dans l’évolution des carrières en organisant des entretiens professionnels et non seulement des entretiens d’évaluation.
  • Favoriser les évolutions et la mobilité en interne.
  • Informer des postes vacants pour favoriser la mobilité interne des agent.e.s et développer leurs compétences.
  • Favoriser la participation des agent.e.s à l’amélioration du service public : encourager un management créatif qui stimule la participation et l’intelligence collective, et qui fait des agents, des acteurs qui modernisent le service public et le portent avec fierté.

Seniors

  • Développer les services à domicile pour maintenir les personnes âgées dans leur logement le plus longtemps possible: portage de repas et de livres, musique et films, aide à l’adaptation de l’habitation, (aménagement de l’espace, mobilier, dispositif de sécurité…), petits travaux d’intérieur payés par chèque emploi-service, etc
  • Faciliter le déplacement des personnes âgées par l’installation de bancs, de places assis-debout et de toilettes publiques; la réfection des trottoirs et des passages piétons; l’adaptation des feux à une marche lente; la mise à disposition de navettes des “aînés” (Choisy bus ou véhicule municipal) y compris au niveau intercommunal, et la mise en œuvre de l’autopartage, pour se rendre à un rendez vous médical ou une activité.
  • Diversifier les activités proposées aux retraités (sorties, repas conviviaux, mais aussi ateliers informatique, ciné-clubs, activités physiques douces, conférences…) et les ouvrir à un plus large public.
  • Encourager les liens intergénérationnels (échanges de savoirs comme les jeunes qui les épaulent sur les usages numériques) et renforcer l’aide aux “aidants”.
  • Mettre à disposition, dans des points de passage (La Poste, salles d’attente de médecins et dentistes, centre de santé…) et dans les services municipaux (CCAS, médiathèque, Théâtre-cinéma, foyers …) une information complète sur tous les services locaux et départementaux concernant les personnes âgées; réserver une part du bulletin du CCAS à cette information.

Education - Jeunesse - Petite enfance

  • Doubler le nombre de places en crèches par l’ouverture de nouvelles structures municipales, associatives et privées dans les nouveaux quartiers (ex. Les Hautes-Bornes).
  • Créer des modes de garde diversifiés: crèches haltes-garderies, réseau d’assistantes maternelles.
  • Nous veillerons à la santé des petits par la réduction des pollutions à l’intérieur des crèches grâce à des contrôles réguliers de la qualité de l’air. Le bio et les couches lavables seront généralisés.
  • Mettre en place des horaires d’accueil adaptés aux rythmes des nouvelles familles.
  • Augmenter le nombre d’assistantes maternelles,participer à leur formation et au développement de leur réseau.
  • Reconnaître les assistantes maternelles dans leur métier :dans le respect du choix des familles, et en lien avec la Caisse d’Allocations Familiales et le Département, la Ville soutiendra les familles et les assistantes maternelles dans leurs relations, développera les Relais et autres lieux et temps collectifs et accompagnera les assistantes maternelles dans leur professionnalisation et la reconnaissance de leur métier.
  • Dès le début du mandat, nous adopterons un plan d’investissement sur 10 ans et des mesures d’urgence pour la rénovation des écoles : réhabilitation et entretien de l’existant, isolation thermique et végétalisation.
  • Doter les écoles d’une aide technique et administrative pour faciliter la vie des parents, enseignants et directeur.rice.s.
  • Attribuer aux écoles des moyens logistiques et numériques : les méthodes d’enseignement évoluent, de nouveaux outils apparaissent, la municipalité doit être capable d’accompagner ces transformations en étant toujours au plus près des besoins des enseignant.e.s. la vie aux équipes enseignantes en modernisant les moyens de communication avec les services de la mairie, en étant le plus réactif possible face aux besoins.
  • Réétudier le quotient familial en cours d’année, en cas de changement de situation familiale, professionnelle (ex: en cas de chômage, divorce, séparation, décès, naissance).
  • Sécuriser les abords des écoles par la présence des agents municipaux et prévenir la violence à l’école (harcèlement, racket…) en organisant des campagnes de sensibilisation.
  • Défendre les intérêts des Choisyen.ne.s auprès du Département pour les collèges et auprès de la Région pour les lycées.
  • Favoriser la scolarisation et l’inclusion des enfants en situation de handicap, former le personnel communal à l’accueil des enfants en situation de handicap, accompagnement des parents dans les démarches pour faire valoir les droits de leurs enfants.
  • Une nouvelle école doit être construite dans les quartiers du Lugo et du Port pour anticiper l’arrivée de nouvelles populations.
  • Faire de nos écoles des établissements éco-responsables : expérimentation du pédibus (accompagnement collectif à pied des enfants), gestion économe de l’eau, prévention des déchets et du tri, lutte contre le gaspillage alimentaire, renforcement des potagers dans les écoles, priorité à l’éducation à l’écologie dans les activités périscolaires.Introduire dans les activités périscolaires des apprentissages pour aider les enfants à mieux connaître leurs émotions, gérer leur stress et développer des aptitudes psychosociales, favorables à leur bien-être
  • Lutter contre le décrochage scolaire, (re)donner le goût d’apprendre et de se former : maîtriser les fondamentaux de la langue française, pratiquer l’expression orale et écrite. Pour cela, développer l’accompagnement scolaire, le tutorat, mais aussi, en lien avec les établissements scolaires, les services culturels, le service jeunesse, proposer des projets, permettant de jouer avec la langue, de la pratiquer, en utilisant aussi les outils informatiques.
  • Nouer des partenariats avec des entreprises locales pour développer des formations en alternance et l’apprentissage.
  • Disposer d’un vivier d’entreprises prêtes à accueillir des élèves en stage, de même qu’en mairie.
  • Proposer des bourses pour préparer le Bafa et le permis de conduire, en échange de services citoyens ou d’un travail associatif.
  • Créer une plateforme d’aide aux projets personnels et professionnels des jeunes : emploi, formation, jobs d’été, chantiers internationaux, séjours linguistiques.
  • Création d’un café culturel à la médiathèque: un espace de révision pour les jeunes étudiants qui permet aux jeunes artistes locaux de bénéficier d’espace d’exposition.
  • Valoriser l’engagement collectif et le volontariat:soutenir les pratiques et les projets liés à la solidarité, la défense de l’environnement, et à l’aide aux personnes en difficulté ;
  • Instituer une journée du bénévolat (opération “ville propre”, lutte contre l’isolement, etc)

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

  • Après avoir abandonné sa cuisine municipale, la Ville a délégué le service des cantines au Siresco qui produit plus de 44 000 repas par jour, pour servir 19 villes jusqu’à la Région des Hauts-de-France. Résultat, avec une telle “usine en cuisine”, nos enfants mangent des repas non cuisinés sur place, trop gras, trop sucrés, bourrés d’additifs et chauffés dans des barquettes en plastiques. Parce que la santé de nos enfants n’a pas de prix, nous agirons pour :• Sortir au plus vite du Siresco et moderniser notre cuisine centrale.• Atteindre progressivement 100% d’une alimentation Bio, locale et de saison.• Introduire des repas végétariens pour réduire la consommation de viande, nocive pour la santé et la planète.• Réchauffer les repas dans des plats en inox• Lutter contre le gaspillage alimentaire et investir les économies réalisées dans des aliments de qualité.• Former nos agents communaux pour qu’ils reprennent goût à leurs métiers au lieu de servir d’ouvre-boîtes dans les usines du Siresco

Développement économique

  • Aménager un véritable “coeur de ville” : les zones commerçantes (avenue Anatole France, quartier Saint-Louis) feront l’objet d’un cadre de vie propre et attractif, qui facilite la déambulation à pied, la circulation à vélo, et donne aux familles l’envie de s’y rendre.
  • Requalifier le marché du centre-ville avec des exposants extérieurs mieux installés, de véritables allées pour circuler (même en poussette ou fauteuil roulant) et propre (aucun sac plastique ne doit rester sur l’espace public)
  • Préempter des locaux commerciaux pour maîtriser et diversifier l’offre commerciale, grâce à la création d’un société d’économie mixte.Assurer des animations de qualité (brocante, braderie, marché de Noël, concerts, jeux concours) avec les associations de commerçants pour promouvoir l’activité commerciale et dynamiser les quartiers.
  • Encourager l’installation de commerces et de services de proximité dans des quartiers excentrés comme la Prairie, les Navigateurs et Chantereine, les nouveaux logements de l’ancienne Fonderie.
  • Développer les initiatives issues de l’économie sociale et solidaire grâce à des « régies de quartier» associatives dans laquelle des demandeurs d’emploi locaux pourront trouver des emplois d’insertion.
  • En lien avec la place centrale qu’occupe l’eau dans l’histoire et la culture de la Ville, nous ferons de Choisy-le-Roi un pôle d’excellence scientifique, technique et économique sur les métiers, l’ingénierie, la recherche universitaire et de formation sur les questions de l’eau.
  • Encourager les jeunes choisyens à entreprendre:mise à disposition des jeunes, des locaux pour le coworking, leur permettre d’accéder aux sources de financement, , aux structures d’accompagnement existantes, aux relations qui leur permettront de développer leurs activités.
  • Attirer et maintenir des entreprises par des mesures incitatives tels que des allégements fiscaux conditionnés à l’embauche des Choisyen.ne.s.Simplifier la vie aux entreprises et aux commerçants par la mise à disposition un site internet et une application dédiés à des services et des informations telles que des simulateurs relatifs à la fiscalité locale.
  • Créer un espace de coworking pour les télétravailleurs, les entrepreneurs, les travailleurs indépendants, les porteurs de projet de création d’activités.Afin de stimuler et encourager le goût d’entreprendre, créer un prix de la Ville pour récompenser les meilleurs entrepreneurs de l’année.
  • Nous voulons des marchés qui valorisent le commerce local et les quartiers. Nous reprendrons en main la gestion des marchés. Le délégataire sera rappelé à ses obligations sous peine de sanctions financières et de rupture du contrat. Nous exigerons de lui une offre commerciale de qualité, centrée sur l’alimentaire et non plus sur le textile et la quincaillerie.
  • Une offre de produits Bio et circuits-courts sera proposée dans tous les marchés de la Ville. Le périmètre du marché du centre sera réduit pour contenir son étalement. Action préventive et répressive pour la propreté avant, pendant et après les marchés, et lutte contre le gaspillage alimentaire par la distribution obligatoire des invendus aux associations solidaires. Une politique anti-plastique sera menée avec détermination et fermeté. La police municipale sera garante du respect des règles sur le marché.

Loisirs Culture

  • Pour le développement de pratiques artistiques, sportives et culturelles innovantes: autour de la Maison de la Jeunesse et dans les quartiers, en lien avec les services municipaux et les associations : arts de rue, street art, ateliers d’écriture, slam, création numérique

Sport

Toute l'actualité des municipales à Choisy-le-Roi : Cliquer ici Toute l'actualité des municipales dans le Val-de-Marne : Cliquer ici

A lire aussi