Comparatateur des programmes des élections municipales à Rungis

Les résultats des municipales à Rungis : Cliquer ici

Sélectionner deux candidats aux municipales 2020 à Rungis pour comparer leurs programmes :

Béatrice Willem

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

  • Création de piste cyclable
  • Création de parking à vélos sécurisés sur les places Louis XII, du Lagué et du Général de Gaulle
  • Aide à l’achat et à la location de vélo
  • Création ateliers vélos
  • Création de nouvelle borne de recharge pour les véhicules électriques
  • Accompagnement et aide à la réalisation de diagnostic énergétiques dans le domaine privé
  • Aide à l’acquisition de récupération d’eau de pluie et de composteur de déchet
  • Développer une offre de co-working

Urbanisme

  • Création d’un parking public à l’agro-quartier de Montjean
  • Mise en place d’une navette reliant le centre-ville à la station Pont de Rungis de la ligne 14 avec IDF Mobilités
  • Création d’un annexe de la Maison de la Santé, une ressourcerie et des services décentralisés sur la place du Lagué

Logements

Sécurité

Social

  • Création d’un comité d’accueil et d’insertion pour les nouveaux habitants

Handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

  • Réunion publique annuelle pour débattre des orientations budgétaires

Finances locales

  • Budget alloué à un citoyen lauréat du “concours d’idées”

Seniors

Education - Jeunesse - Petite enfance

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Développement économique

  • Création d’un poste de coordinateur et d’un site internet pour développer le jumelage entre Rungis et la ville anglaise de Stansted Mountfichet
  • Proposer le télétravail pour certains personnels municipaux
  • Création d’un espace de co-working

Loisirs Culture

  • Installation d’une exposition permanente d’oeuvres d’art
  • Création d’une artothèque à la Méridienne
  • Développement du réseau des boîtes à livres

Sport

Bruno Marcillaud

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

Pour développer une politique climato-responsable et réduire notre impact carbone : Nous travaillerons à la désartificialisation du maximum de sols, dans les espaces publics
Pour répondre aux problèmes de stationnements amplifiés par la livraison des logements du Parc Icade et la construction du nouveau Conservatoire : Nous réaménagerons les parkings République et de la mairie (angle rue Ste Geneviève et rue de la Pirouette) en ajoutant un niveau supplémentaire semi-enterré avec façades végétales et nous y installerons des bornes de charge pour les véhicules électriques.
Pour participer à notre niveau à la transition énergétique : Nous testerons les dalles au processus photocatalyse qui s’activent en présence de lumière et convertissent les gaz polluants en produits neutres permettant ainsi la dépollution de l’air. Nous utiliserons la domotique pour une meilleure gestion des lumières et du chauffage dans les
espaces et les bâtiments publics. Nous développerons les pistes cyclables et les voies piétonnes entre Rungis et les communes limitrophes, et créerons une liaison avec la station de métro ligne 14 de Pont de Rungis.
Pour valoriser la gestion des déchets, et éviter l’intrusion des rats, des pies et autres nuisibles : Nous reverrons la technique de la collecte des ordures ménagères.
Nous renforcerons le recyclage des déchets organiques des différentes cantines de la ville et autres
bâtiments accueillant du public en étudiant leur valorisation énergétique.
Pour déployer une agriculture urbaine et promouvoir une chaîne d’approvisionnement responsable : Nous développerons sur la Plaine de Montjean un écosystème en créant un espace totalement dédié à l’agriculture urbaine pour favoriser les circuits courts et permettre d’approvisionner à terme, en produits frais, les Rungissois et les cantines. Nous créerons un espace de cueillette urbaine sur des murs végétalisés.

Nous créerons sur la Plaine de Montjean un « Pollinarium sentinelle » dans lequel seront réunies les principales espèces de plantes (plantain, armoise, graminées…), arbustes et arbres sauvages (bouleau, noisetier…) de la région dont le pollen est allergisant. L’objectif est de les observer quotidiennement afin de détecter le début et la fin d’émission de pollen de chaque espèce et de transmettre ces informations aux personnes allergiques inscrites à l’Alerte pollens.

Nous commanderons une nouvelle étude sur le « Bruit à Rungis » dans l’esprit de celle qui avait été faite en 2012. Et cette fois-ci, nous traiterons les problèmes identifiés.

Et pour nos animaux
Et « si mon animal va bien, je vais bien ». Nous voulons que Rungis devienne la ville qui aime les animaux : promouvoir le respect du bien-être de la santé des animaux de compagnie ; renforcer et valoriser la place de l’animal de compagnie notamment auprès des personnes fragiles ou porteuses de handicap.

Urbanisme

Pour fluidifier le trafic dans et autour de Rungis
Mise en place immédiate de moyens humains le matin et le soir, pour une solution d’urgence aux carrefours d’entrée de ville.
En lien avec les instances départementales, réaménagement du carrefour de l’Europe.
Rencontre avec le Préfet afin de proposer des actions concernant la question des auto-écoles.
Négociations directes avec les instances politiques (Région et Département) et économiques (SEMMARIS, ICADE, SOGARIS, parc Hôtelier) afin : d’élaborer et financer ensemble des infrastructures d’accès à la Ville, de procéder à la ré-ouverture de voies ayant déjà existé pour éviter la circulation de transit, relancer le projet de déviation par la voie des Avernaises.
Négociations avec Ile-de-France Mobilité pour augmenter la fréquence des transports en commun, afin de répondre au plus vite à l’accroissement de la population d’ici à 2020.
Développement de navettes propres inter-communales.

Pour améliorer le stationnement
Mise en place de propositions alternatives de stationnement lors de la pause déjeuner : vélos libre-service, rotations de navettes propres assurant la liaison entre la Ville et le Parc ICADE.
Aménagement des parkings rue de la Pirouette et République, sur deux niveaux semi enterrés et végétalisés.
Mise en place de macarons « résidents » pour toutes les zones bleues.

Pour multiplier les liaisons douces
Organisation de voies multi-modales pour faciliter les circulations douces entre Rungis et les villes avoisinantes : liaisons vélos et navettes « propres » depuis Rungis vers la future station ligne 14, cheminement doux reliant Rungis au Bois de Montjean, réouverture de la liaison piétonne entre Rungis et Fresnes (Parc Médicis).

Nous renforcerons autour et sur les passages piétons la signalétique en nous appuyant sur les innovations technologiques, pour accentuer le rappel de limitation de vitesse à 30 km/h

Nous aménagerons les entrées et sorties de ville et notamment dans le quartier de la gare de la Fraternelle et dans le parc hôtelier.

Pour éviter l’encombrement à l’heure du déjeuner, nous mettrons en place des navettes municipales propres permettant une rotation et une liaison entre le Parc Icade et les points de restauration de la Ville.

Nous organiserons des voies multimodales pour faciliter les circulations douces entre Rungis et les villes
avoisinantes : liaison vélos et navettes propres depuis Rungis vers la future station de la ligne 14, cheminement doux reliant Rungis au Bois de Montjean, réouverture de la liaison piétonne entre Rungis et Fresnes (parc Médicis).

Nous défendrons la ligne Orly Val qui dans le cadre de l’extension de la ligne 14 risque d’être supprimée et nous proposerons la création d’une station, en connexion avec Rungis la Fraternelle. L’intérêt pour Rungis serait d’avoir une correspondance de cette ligne avec le RER C, le T7 et les lignes de bus.

Plaine Montjean
Nous rendrons la Plaine aux Rungissois en aménageant des allées propices à la promenade pédestre ou à vélo, en lien avec l’Agence des Espaces Verts (AEV).
Nous renforcerons le réseau de circulation douce pour relier le bois de Montjean, les pépinières et la colline Cacao.
Nous créerons un bois en proposant à chaque famille de parrainer la plantation d’un arbre. Nous disposerons ainsi d’un espace paysager.
Nous interdirons les pesticides sur toute la plaine, pour le bien être de tous et pour obtenir la labellisation APIcité® créée à l’initiative de l’Union Nationale pour l’Apiculture Française (UNAF).
Nous réhabiliterons l’ensemble de la ZAD des Malouines, ainsi que les abords de l’espace « l’Évasion » avec un projet sportif ambitieux.
Nous voulons donc, pour garantir le maintien de notre poumon vert : Créer un espace totalement dédié à l’agriculture urbaine pour favoriser les circuits courts et permettre d’approvisionner à terme, en produits frais, les Rungissois et les cantines.
Proposer des échanges transversaux au sein de cet espace, si proche du MIN de Rungis, du parc Icade et de la prochaine Cité de la gastronomie.
S’appuyer sur ces partenaires, qui tous à leur manière tentent de répondre à la problématique de l’agriculture urbaine, si importante pour les générations futures.

 

Logements

Sécurité

Nous veillerons à ce qu’elle devienne avant tout une Police de proximité, attentive et disponible aux attentes de chacun.
Dans le cadre de la Smart city que nous voulons créer et dans un souci de développement durable,
nous l’équiperons : de tablettes connectées aux caméras de vidéoprotection de la ville, qu’elle pourra embarquer lors de ses patrouilles. Une manière efficace de gagner du temps, lorsque se produisent une effraction ou un accident et de mieux appréhender la situation avant d’arriver sur les lieux, d’applications sur ses téléphones portables internes lui permettant d’être plus réactive et avertie quasiment en temps réel, lors d’un signalement sur la voie publique.
Nous reverrons le parc des caméras de vidéoprotection en l’augmentant et le modernisant afin d’avoir une plus large couverture.

Nous proposerons de subventionner un « Pack sécurité » novateur, qui existe déjà sur le marché et dont l’intérêt réside en plusieurs fonctions permettant d’alerter (et d’anticiper) lorsque les seniors, les personnes en situation de handicap et les personnes vulnérables habitent seules et peuvent être victimes d’un malaise, d’une chute etc. un réfrigérateur qui n’a pas été ouvert de la journée et notamment au moment des repas, des lumières, qui s’allument dès qu’il fait sombre sur le passage d’une personne dans son appartement.

 

Social

Nous voulons renforcer la politique sociale existante et :
Créer une maison citoyenne numérique : sorte de « conciergerie » pour les seniors proposant divers travaux (aide aux impôts, écrivain public, aides au montage de dossiers pour obtenir des aides financières, petits travaux domestiques etc.).
Étendre le remboursement du Pass Navigo : aux retraités aux personnes en recherche d’emploi, sans ressources
Augmenter l’allocation du Pass’sport.
Créer une commission permanente pour l’attribution des logements sociaux.

Santé

Dans le cadre de la CPTS de la Bièvre, nous voulons :
Valoriser l’accueil et l’installation d’un nouveau médecin salarié (non libéral, rémunéré par la commune) au sein de la maison de santé.
Créer un centre paramédical et handicap incluant un pôle de prévention annexe à la maison de santé existante.
Organiser grâce à une application numérique dont nous avons déjà parlé (cf notre tract sur la démocratie participative) la mise en lien de tous les acteurs de notre territoire en matière de santé (professionnels, usagers, établissements).
Planifier chaque année, un Forum santé avec : des professionnels de la santé (Médecins généralistes et spécialistes, médecins du sport, professions paramédicales, pharmaciens, psychologue) ; des professionnels sociaux ( droits en matière de santé) ; des ateliers (nutrition, IMC, handicap, cardio, gestes de premiers secours etc.) ; des animations et conférences santé.

Handicap

Nous voulons consolider et développer une démarche volontariste en faveur de l’autonomie et de l’intégration des personnes en situation de handicap (visible ou invisible) et quel que soit leur âge et pour cela :
Élaborer et Signer une « Charte Ville Handicap » avec différents partenaires associatifs et professionnels sur 8 engagements
Sensibilisation et intégration des enfants porteurs de handicaps dans les accueils de loisirs et sportifs.
Offrir un vrai statut, (une reconnaissance et un accompagnement) aux aidants familiaux.
Mettre à disposition le camion PMR qui appartient à la Ville.
Ouvrir le CCAS à toutes les personnes porteuses d’un handicap.
Permettre la mise en place d’un accompagnement aux diverses manifestations et événements sur la Ville grâce à une plateforme numérique (cf notre tract sur la démocratie participative).

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

Nous présenterons dès notre premier Conseil municipal une Charte d’éthique et d’engagement de probité des élus.
Chaque année, le maire rendra compte des choix et des actions de son équipe.
Nous filmerons chacun de nos Conseils municipaux pour une diffusion sur le site Internet de la Ville.

Nous organiserons deux réunions publiques par an dont une consacrée à la présentation du budget communal.
Nous définirons des Comités de quartier en divisant Rungis en quatre parties avec, pour chacune, un référent-citoyen, qui aura mission de remonter régulièrement les problématiques du terrain.
Nous mettrons en place un Budget participatif pour la mise en oeuvre de projets.
Nous créerons au sein du Bureau municipal, une délégation à la démocratie participative.

Nous voulons faire de Rungis une SMART City (ville connectée) et utiliser au mieux les moyens actuels (domotique, numérique) pour permettre une consultation citoyenne connectée.
Nous créerons une application numérique « ville de Rungis » afin d’être en permanence en lien avec les Rungissois (qui remonteront informations, besoins, questions…) et qui permettra de tisser un maillage entre les habitants et les acteurs de notre ville.
Afin de travailler en bonne intelligence avec les agents territoriaux, nous nous engageons à une écoute bienveillante envers tous les personnels.

Pour maintenir le bien être des Rungissois : Nous encouragerons la création d’une application numérique propre à Rungis mettant en lien tous les acteurs du territoire afin de simplifier la vie des Rungissois. Elle offrira : Un agenda culturel et sportif interactif et collaboratif Le portail des associations La mise en lignes des activités municipales et des démarches administratives Une plateforme de réservation des salles municipales, pour faciliter leur gestion administrative Et tout autres déclinaisons que l’usage fera émerger

Finances locales

Seniors

Nous voulons mettre en place une cohabitation solidaire intergénérationnelle entre un étudiant/ jeune travailleur et une personne âgée et pour cela : Créer une maison « séniorale » (non médicalisée offrant des lieux de vie privés et communautaires) Organiser un vrai laboratoire pour organiser des ateliers de cuisine entre les seniors, les jeunes avec la venue de chefs

Nous consoliderons auprès de nos séniors les solutions de téléassistance en les modernisant, grâce à la domotique.

Education - Jeunesse - Petite enfance

Familles
Geler les tarifs (quel que soit le quotient familial) de toutes les prestations liées aux scolaires, sur la durée de notre mandat
Rétablir la gratuité des navettes vers toutes les activités
Rétablir les accueils de loisirs par demi-journée le mercredi matin pour les élémentaires
Lancer une nouvelle consultation dans toutes les écoles et au sein du CISL pour décider ou non du maintien de la distribution des « goûters ville »
La Ludothèque : Accessible à tous, dès 3 ans Ouverte toute l’année avec des horaires adaptés

Tout-petits
Améliorer le confort et l’environnement des tout-petits et des personnels
Limiter le bruit par des travaux d’acoustiques au sein de la Maison de la Petite Enfance pour améliorer le quotidien
Créer des espaces « Snoezelen » : outil pédagogique permettant la détente, l’exploration sensorielle et le relationnel
Revoir les budgets de la petite enfance afin de favoriser la diversité et le renouvellement des activités, des jeux, etc.

Enfants
Ajuster les horaires de sorties des centres de loisirs afin de faciliter l’accès aux activités
Créer des cours et des murs végétalisés (OASIS) dans les écoles pour : offrir un environnement confortable et plaisant, réduire les effets caniculaires,  participer à la biodiversité en milieu urbain
Généraliser l’apprentissage des gestes de premiers secours à tous les enfants
Ouvrir à tous les niveaux de classes en élémentaire, la possibilité de proposer des voyages scolaires

Pour les professionnels de l’enfance
Favoriser des petits groupes pour l’étude (Groupe de 15 élèves)
Lancer des travaux pour réduire les effets de la chaleur
Développer les collaborations transversales avec les différents services de la Ville (Conservatoire, Médiathèque, Ludothèque, Police municipale, Service des sports…), et proposer la venue d’intervenants (anglais,…)

Nous voulons réhabiliter et remettre au goût du jour les métiers d’animations en proposant des formations diplômantes* par alternance à tous ceux qui souhaitent s’engager auprès des jeunes : (BAPAAT, BPJEPS, DEJEPS) ainsi que le BAFA et le BAFD.
Nous pourrons ainsi intégrer davantage nos jeunes Rungissois, dans les équipes d’animation de la Ville.
Nous aiderons les jeunes, quelle que soit la structure, sportive, culturelle, associative dans laquelle ils ont choisi d’évoluer, d’être acteurs de leurs projets. Nous proposerons, par ailleurs un référent de la ville pour les 14/17 ans.
Nous répondrons à la problématique de l’organisation des Jeux Olympiques 2024, notamment en aidant les jeunes Rungissois à postuler aux emplois proposés par les instances organisatrices.
Nous tenterons de mettre en place des facilités d’accueil pour les jeunes handicapés, quelle que soit la nature de leur handicap.
Nous reverrons la méthode d’inscription aux différents séjours afin d’éviter aux jeunes de devoir faire la queue la nuit.

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Développement économique

Loisirs Culture

Jumelages
Développer d’autres jumelages pour compléter le trio des langues enseignées au collège : avec une ville des États-Unis dans la région de Boston (MA), ville déjà identifiée ; avec une ville espagnole dans la région de Madrid ; avec une ville allemande près de Kempten.
Favoriser un voyage annuel pour les collégiens.
Mettre en place des correspondances régulières dans toutes les écoles pour favoriser l’apprentissage des langues étrangères.
Associer toutes les associations rungissoises pour mailler davantage avec nos villes jumelles.
Permettre aux étudiants et aux jeunes professionnels des passerelles lors de leurs stages et semestres à l’étranger.

Patrimoine
Matérialiser par un parcours reconnaissable le patrimoine architectural et arboré de notre ville.
Mettre en lumière le travail d’archivage numérique fait par « Rungis Fréquence Vidéo », mémoire vivante de l’histoire de Rungis.
Réhabiliter la grange « des petits loups » avec l’accueil d’ateliers d’artistes auxquels pourront participer les jeunes et les adultes.

Culture
Projet phare de notre mandature, la construction d’un nouveau conservatoire à l’entrée de la ville répond à une large ambition :
Offrir un pôle culturel en entrée de ville : avec la proximité du Théâtre, de la Méridienne, ce conservatoire signera en entrée de ville notre volonté de diversité culturelle, facteur de rayonnement.
Mettre en valeur en réhabilitant la cour carrée de l’ancienne ferme, la grange et la façade de l’ancienne mairie.
Proposer en un même lieu l’accueil de toutes les variantes de la pratique musicale : cours, orchestre, harmonie, art lyrique, danses classique et contemporaine. Un studio d’enregistrement de musique amplifiée sera à disposition des groupes de musiciens amateurs rungissois.
Accueillir dans un lieu moderne et fonctionnel les 900 élèves qui pratiquent une activité musicale.

Le Festival PIANO-PIANO
positionner le rayonnement de la Ville de Rungis en matière culturelle, mais surtout permettre la participation des Rungissois en recevant de jeunes artistes virtuoses du monde entier et en s’appropriant ce festival avec des spectacles « hors les murs », « à la maison » etc.

Le soutien renouvelé à la création artistique
Il va de soi que nous continuerons à soutenir toutes les initiatives culturelles et à favoriser la création artistique au sein du Théâtre, de la Méridienne, des Parasols et de toutes les associations qui participent au foisonnement de l’art.

Sport

Nous continuerons à travailler au plus près des associations sportives et serons à leur écoute.
Nous voulons construire un nouveau complexe sportif sur le quartier dit des Malouines. Ce quartier qui se situe dans le prolongement de la rue du Marché a besoin d’être totalement réhabilité. Pour le dynamiser, nous remplacerons l’Evasion, aujourd’hui vétuste et peu accueillant pour les Rungissois et les associations sportives, par un nouveau complexe au sein duquel nous intègrerons :
• Le réaménagement global des terrains de tennis en insérant un espace dédié aux 5-8 ans.
• La création de salles de sport, plus confortables et adaptées aux différentes pratiques des associations,
dont une réelle salle de renforcement musculaire.
• La possibilité :
– d’un parcours initiatique de golf
– d’une piste d’athlétisme
– d’une surface de jeu de type C

Nous réhabiliterons et moderniserons le Skate parc de la petite voie des fontaines.
Nous travaillerons avec la Ville de Paris, propriétaire du site pour mettre aux normes le stade Lucien Grelinger afin d’avoir enfin, un équipement homologué pour les différents championnats.
Nous voulons offrir des garanties sportives à toutes les personnes porteuses d’un handicap. Nous créerons des créneaux qui leur soient dédiés et nous aiderons les associations à avoir les moyens de les accueillir.

Jérôme Hajjar

Écologie (transition écologique, vélo, animaux...)

Augmenter au maximum la part des produits BIO pour la restauration scolaire, réserver les terrains agricoles de la Plaine de Montjean aux jardins associatifs partagés et au maraîchage.
Créer un verger d’arbres fruitiers, un vignoble et une ferme pédagogique dans la ville, sur la plaine de Montjean.
Allouer une aide financière pour l’achat d’un vélo électrique, étudier la mise en place de vélos en libre-service, développer le réseau des pistes et voies cyclables et installer des parkings à vélos sécurisés.
Procéder au bilan thermique des bâtiments municipaux (crèche, écoles …) et faire les travaux nécessaires, suite à ce bilan, pour minimiser les frais.
Développer le recyclage : récupération des capsules café et des piles usagées, installation de collecteurs pour déchets électriques & électroniques, suppression totale des sacs plastiques non recyclables.
Continuer la rénovation de l’éclairage urbain en généralisant l’emploi des lampes à basse énergie et renforcer l’éclairage des zones à risques.
Lutter contre toutes les pollutions (bruit, qualité de l’air, état du Rû) en respectant la faune et la flore.
Interdire la chasse sur notre commune et trouver un accord avec la ville de Wissous.

Urbanisme

La réalisation de deux accès à l’autoroute A106 (sens Paris et Orly) sur l’avenue Charles Lindbergh, face au siège de Super U de l’ICADE.
L’inversion du sens de circulation de la rue de la Vanne pour un accès direct à l’A6 direction Paris via la rue Paul Hochart.
La création d’une sortie directe vers l’A86 en direction de Créteil et l’A4 depuis le rond-point du stade et la Porte de Rungis (MIN), en ouvrant le raccordement le long du tramway et du parking de Burger King (120 m nous séparent aujourd’hui de cet accès direct).
L’attribution aux Rungissois d’une carte gratuite de circulation permettant la traversée du MIN vers l’A6, l’A86, la D7 (RN7) et la Belle Epine, offrant ainsi aux Rungissois un gain considérable de temps.
L’ouverture de la sortie de l’A6 aux véhicules légers des particuliers, sens province-Paris, dans la cuvette de Wissous.

Quartier Le Lagué
La réalisation d’un parking de grande capacité (80/100 places) par l’extension du parking actuel sur les terrains de tennis. Ce nouveau parking sera utilisable par les sportifs, les visiteurs du Parc de la colline Cacao et par les clients des commerces du Lagué.
La transformation du pôle sportif de l’Évasion avec la reconstruction des terrains de tennis extérieurs et l’édification d’une halle des sports, halle nécessaire pour pallier la sur-fréquentation de l’Espace du sport. Cette halle servirait aux associations et également aux écoles dont le nombre d’élèves va croître.
La clôture du parc de la colline Cacao qui sera ainsi protégé et surveillé, la décision sera soumise à une consultation de la population.
L’amélioration de la vidéo-surveillance et l’ouverture d’une annexe de la Police municipale dans le quartier.

Logements

Repenser la commission d’attribution des logements sociaux, avec la création d’une charte ayant pour objectif transparence et égalité.
Privilégier la construction de petits immeubles dans la ville (dans des « dents creuses ») plutôt que d’étendre la surface bâtie.
Aider à l’accession à la propriété, en priorité pour de jeunes Rungissois.

Sécurité

L’adaptation des missions de la Police municipale, l’amélioration des collaborations avec la Police, la Gendarmerie et les Douanes, l’optimisation des moyens humains pour être au plus près des soucis des Rungissois.
L’ouverture d’une annexe de la Police municipale dans les quartiers du Lagué et de Montjean.
La mise à niveau technique des matériels de vidéosurveillance et leur redéploiement dans la ville.
La création d’un NUMÉRO VERT dédié à la sécurité.
La sécurisation et la multiplication des parkings-vélos.

Social

Santé
Mettre en place une mutuelle municipale.
Créer un lien entre la Maison de santé et le centre médical des Halles (MIN) pour faciliter la consultation de spécialistes.
Améliorer, pour les personnes à mobilité réduite, l’accès aux bâtiments et la circulation dans la ville (traversées de rues, trottoirs…).
Former nos enfants aux gestes de premiers secours.
Renforcer les actions de prévention sur les dangers de consommation de tabac, alcool et drogue.

Handicap

Démocratie locale (participation des citoyens, démarches administratives

Organiser un atelier participatif au moins une fois par an (réunion publique) pour toute décision importante
Mettre en place des conseils de quartier,chacun étant animé par un conseiller municipal délégué.
Organiser une consultation voire un référendumpour tout projet important engagé par la commune.
Repenser la cérémonie des voeux en conviant toute la population.
Diffuser le conseil municipal en direct sur le site web de la mairie.

Finances locales

Améliorer la formation et le bien-être au travail des agents municipaux.
Favoriser leur accès au logement dans la ville.
Repenser l’attribution des subventions aux associations de manière transparente en favorisant celles qui ont une action directe au bénéfice des habitants.
Créer un espace partagé « Emploi » dédié aux incubateurs d’entreprises, aux demandeurs d’emplois et de stages avec l’aide de bénévoles.
Lancer un audit des finances locales pour identifier les pistes de baisse d’impôts locaux.
Réformer la commission municipale d’appel d’offres pour la rendre plus transparente avec l’aide de compétences externes.
Valoriser le patrimoine immobilier de la ville en réévaluant les coûts d’entretien des bâtiments municipaux et leurs charges fixes (fournisseurs d’énergie, assurances, etc…), cela en toute transparence.

Seniors

Créer un service unique d’aide numérique gratuit en mairie pour résoudre leurs problèmes administratifs sur internet (impôts en ligne, documents, réservations diverses…).
Aider financièrement les Anciens pour s’équiper d’un système d’alerte détection chutes ou téléassistance.
Faciliter le maintien, voire l’hospitalisation, à domicile, avec toutes les aides nécessaires.
Organiser des visites de bénévoles à domicile et à l’EHPAD pour lutter contre la solitude et créer du lien intergénérationnel.

Education - Jeunesse - Petite enfance

Soutenir et encourager les projets pédagogiques des enseignants (maternelles, primaires et collège).
Renforcer l’aide à l’apprentissage de l’anglais dans les écoles pour atteindre au moins le niveau A1 et favoriser les échanges avec les enfants de notre ville jumelée.
Moderniser les équipements scolaires existants et rétablir les navettes pour les activités périscolaires.
Offrir un « kit rentrée » aux élèves de CP, récompenser les élèves qui passent en Sixième et ceux qui obtiennent le Brevet et le Baccalauréat.

Créer le club jeunesse (avec encadrement) pour soutenir les projets des jeunes de 15 ans et plus.
Développer une application numérique « jeunesse » pour informations et échanges (projets, actualités …).
Aider financièrement les jeunes entre 15 et 20 ans pour l’obtention du permis de conduire.
Dynamiser le service de recherche d’emploi et de stage avec les entreprises (ICADE, MIN, ADP).
Faciliter l’accès au logement pour les jeunes qui débutent dans la vie professionnelle.
Créer de nouvelles aires de jeux pour les petits.

Restauration collective (cantines, repas à domicile)

Augmenter au maximum la part des produits BIO pour la restauration scolaire

Développement économique

Commerces
D’aider à la création d’une association des commerçants rungissois pour les fédérer.
De créer un marché des « produits du terroir » tous les vendredis après-midi sur la place Général de Gaulle, en profitant du stationnement des parkings avoisinants.
De soutenir les commerçants pour obtenir des loyers plus adaptés.
D’organiser le marché de Noël conjointement avec l’association des commerçants.
De créer un parking de grande capacité dans les quartiers du Lagué et de Montjean pour faciliter l’accès aux commerces.
D’adapter la halle de la place Louis XIII au stationnement des véhicules 100% électriques et étudier sa végétalisation.

Loisirs Culture

La gratuité des spectacles jeune public pour les enfants des crèches et des écoles rungissoises en temps scolaire.
Des chèques Culture pour les jeunes Rungissois.
Un « PASS Rungissois » pour les spectacles de l’Arc-en-Ciel pour toute la saison à un prix avantageux.
Un évènement Cinéma pour les jeunes au théâtre ou en plein-air.
La dynamisation de la Maison pour tous et l’ouverture des Parasols aux jeunes encadrés par un adulte.
L’organisation d’une animation “FÊTE NATIONALE”.
La redéfinition des missions de l’EPIC qui gère le théâtre de l’Arc-en-ciel et la réalisation d’un audit en début de mandat.
Un grand sondage annuel sur les attentes des Rungissois.
Création d’une maison des arts (expositions, galeries…) et d’un musée sur ’histoire de notre ville.

Sport

La construction d’une nouvelle halle des sports proche du Centre Évasion pour les associations et les enfants des écoles.
Le développement de la féminisation des pratiques au sein des associations.
Le développement d’une mobilité active à chaque âge de la vie notamment pour les seniors : Tai-Chi-Chuan, Qi Gong, gym suédoise, Brain ball, etc.
L’expansion de la ville « cyclable » et l’essor des liaisons douces vers les villes voisines.
L’étude d’un partenariat avec les salles de sport de l’Icade.

Toute l'actualité des municipales à Rungis : Cliquer ici Toute l'actualité des municipales dans le Val-de-Marne : Cliquer ici

A lire aussi