94 Citoyens http://94.citoyens.com S'informer, réagir, participer dans le 94 Thu, 28 Aug 2014 15:47:12 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=3.8.4 Shopping : un nouveau Tati géant à Créteil http://94.citoyens.com/2014/shopping-un-nouveau-tati-geant-a-creteil,28-08-2014.html http://94.citoyens.com/2014/shopping-un-nouveau-tati-geant-a-creteil,28-08-2014.html#comments Thu, 28 Aug 2014 15:46:13 +0000 http://94.citoyens.com/?p=68343 Tati CreteilAprès l’ouverture en fanfare de Primark à Créteil Soleil au printemps, c’est une enseigne historique du discount, Tati, qui a ouvert depuis le 20 août en face de l’université de droit de Créteil, au 66 rue du Général de Gaulle, en … Continuer la lecture ]]> Tati CreteilAprès l’ouverture en fanfare de Primark à Créteil Soleil au printemps, c’est une enseigne historique du discount, Tati, qui a ouvert depuis le 20 août en face de l’université de droit de Créteil, au 66 rue du Général de Gaulle, en place de l’ancien Gigastore.

Déployé sur quatre niveaux, le magasin prend ses aises et propose aussi bien du prêt-à-porter hommes-femmes et enfants, que des accessoires de décoration, des ustensiles de cuisine, des produits divers pour la maison ou encore un rayon beauté, le tout agencé sobrement. Le magasin est ouvert du lundi au dimanche de 10h à 19h.

 

]]>
http://94.citoyens.com/2014/shopping-un-nouveau-tati-geant-a-creteil,28-08-2014.html/feed 0
Le Val de Marne au seuil des 100 000 chômeurs http://94.citoyens.com/2014/le-val-de-marne-au-seuil-des-100-000-chomeurs,28-08-2014.html http://94.citoyens.com/2014/le-val-de-marne-au-seuil-des-100-000-chomeurs,28-08-2014.html#comments Thu, 28 Aug 2014 14:55:49 +0000 http://94.citoyens.com/?p=68339 pole-emploi-vsg99 050 personnes étaient inscrites comme demandeurs d’emploi en catégorie A, B ou C (chômage total ou partiel) à Pôle Emploi au 31 juillet 2014, soit 1000 de plus qu’à la fin juin et 2000 de plus qu’à la fin … Continuer la lecture ]]> pole-emploi-vsg99 050 personnes étaient inscrites comme demandeurs d’emploi en catégorie A, B ou C (chômage total ou partiel) à Pôle Emploi au 31 juillet 2014, soit 1000 de plus qu’à la fin juin et 2000 de plus qu’à la fin mai. A ce rythme de progression, la barre des 100 000 chômeurs pourrait déjà être atteinte fin août.

La tendance générale à une très légère baisse du chômage des moins de 25 ans se poursuit néanmoins, qui diminue de 0,3% entre juin et juillet (toujours pour les catégories A,B,C) et ne progresse que de 1% sur un an tandis que le nombre de demandeurs d’emploi de plus de 50 ans augmente de 14% sur un an et de 0,9% de juin à juillet.

Le nombre des chômeurs de catégorie A, ceux qui ne travaillent pas du tout, reste encore loin de la fatidique barre des 6 chiffres, soit 72 760 personnes, en progression de 0,2% sur un mois et 7,8% sur un an.

Par rapport à 2013, la part des chômeurs inscrits depuis plus d’un an progresse légèrement, qui passe de 39% à 40,7%. Même tendance pour la part des bénéficiaires du RSA qui passe de 14,5% à 15,4% entre juillet 2013 et juillet 2014.

Télécharger les chiffres détaillés du chômage dans le Val de Marne au 31 juillet 2014.

]]>
http://94.citoyens.com/2014/le-val-de-marne-au-seuil-des-100-000-chomeurs,28-08-2014.html/feed 0
Les 4 députés PS du Val de Marne signent l’appel des 200 http://94.citoyens.com/2014/les-4-deputes-ps-du-val-de-marne-signent-lappel-des-200,28-08-2014.html http://94.citoyens.com/2014/les-4-deputes-ps-du-val-de-marne-signent-lappel-des-200,28-08-2014.html#comments Thu, 28 Aug 2014 14:02:29 +0000 http://94.citoyens.com/?p=68336 Deputes PS Val de MarnePas de frondeur dans le Val de Marne. Les quatre députés socialistes du département, Jean-Jacques Bridey (maire de Fresnes), Laurent Cathala (maire de Créteil), Jean-Yves Le Bouillonnec (maire de Cachan) et René Rouquet (ex maire d’Alfortville) ont signé l’appel des … Continuer la lecture ]]> Deputes PS Val de MarnePas de frondeur dans le Val de Marne. Les quatre députés socialistes du département, Jean-Jacques Bridey (maire de Fresnes), Laurent Cathala (maire de Créteil), Jean-Yves Le Bouillonnec (maire de Cachan) et René Rouquet (ex maire d’Alfortville) ont signé l’appel des 200 députés socialistes, ni godillots ni déloyaux publié ce 28 août

dans le journal Le Monde. « Ce pseudo-débat entre godillots et déloyaux est derrière nous. (…) Le groupe doit être plus que jamais le lieu de l’élaboration. Le respect des opinions et des personnes, la norme de nos débats. La majorité, le mode de régulation. Nous ne pèserons dans les débats que collectivement » insistent les parlementaires signataires.

Lire l’intégralité de l’appel.

]]>
http://94.citoyens.com/2014/les-4-deputes-ps-du-val-de-marne-signent-lappel-des-200,28-08-2014.html/feed 0
Le président du Val de Marne sort un livre contre la suppression des départements http://94.citoyens.com/2014/le-president-du-val-de-marne-sort-un-livre-contre-la-suppression-des-departements,28-08-2014.html http://94.citoyens.com/2014/le-president-du-val-de-marne-sort-un-livre-contre-la-suppression-des-departements,28-08-2014.html#comments Thu, 28 Aug 2014 13:38:05 +0000 http://94.citoyens.com/?p=68332 Livre Christian Favier« Coup d’état contre les départements« , tel est le titre du livre coup de gueule que Christian Favier, sénateur PCF et président du Conseil général du Val de Marne, s’apprête à publier aux éditions de l’Atelier. Un réquisitoire de défense des départements de … Continuer la lecture ]]> Livre Christian Favier« Coup d’état contre les départements« , tel est le titre du livre coup de gueule que Christian Favier, sénateur PCF et président du Conseil général du Val de Marne, s’apprête à publier aux éditions de l’Atelier. Un réquisitoire de défense des départements de 160 pages

qui entend motiver par le menu la raison d’être de cet échelon de la démocratie locale et Christian Favierdémonter le concept de millefeuille territorial, « métaphore pâtissière qui camoufle la richesse des réseaux de la démocratie locale », selon l’auteur. Cette nouvelle initiative, après le lancement fin juin d’une pétition de défense du département, vise cette fois à donner des billes pour argumenter.

L’ouvrage qui n’est pas encore imprimé devrait être disponible en librairie le 25 septembre au prix de 10 euros.

]]>
http://94.citoyens.com/2014/le-president-du-val-de-marne-sort-un-livre-contre-la-suppression-des-departements,28-08-2014.html/feed 1
Crise de la presse : un nouveau kiosque fermé à Nogent http://94.citoyens.com/2014/crise-de-la-presse-un-nouveau-kiosque-ferme-a-nogent,28-08-2014.html http://94.citoyens.com/2014/crise-de-la-presse-un-nouveau-kiosque-ferme-a-nogent,28-08-2014.html#comments Thu, 28 Aug 2014 11:16:54 +0000 http://94.citoyens.com/?p=68325 Kiosque ferme NogentPourtant parfaitement situé entre le petit marché et le bureau de tabac, au niveau de la place Leclerc de Nogent-sur-Marne, le kiosque à journaux ferme à nouveau, au terme de deux tentatives de reprise infructueuses. La librairie du boulevard de … Continuer la lecture ]]> Kiosque ferme NogentPourtant parfaitement situé entre le petit marché et le bureau de tabac, au niveau de la place Leclerc de Nogent-sur-Marne, le kiosque à journaux ferme à nouveau, au terme de deux tentatives de reprise infructueuses. La librairie du boulevard de Strasbourg, Nogent Presse, qui l’avait repris il y a un an pour ne pas le laisser en jachère, a jeté l’éponge.

En cause : la lente érosion des ventes de la presse, en particulier des quotidiens qui motivaient le stop au kiosque. Entre 2000 et 2013, le chiffre d’affaires des quotidiens nationaux est ainsi passé en France de 1,145 milliard d’euros à 662 millions d’euros, selon les données provisoires 2013 de la Dgmic (Direction générale des médias et industries culturelles). « Avant, je vendais 20 Libération par jour, aujourd’hui si j’en vends 3 je suis Karine Nogent Pressecontente. Le Figaro, Le Parisien et Le Monde résistent mieux« , illustre Karine Thiériot de Nogent Presse. « En librairie, nous arrivons à compenser par les livres, la papeterie ou encore le Loto qui ne connaît pas la crise. Et puis les gens qui rentrent prennent le temps de feuilleter, regarder, et éventuellement repartir avec un journal ou magazine qu’ils n’avaient pas prévu d’acheter. Les nouveaux titres comme le journal n°1, Causette, Causeur… attirent la curiosité. L’acte d’achat en kiosque est différent, on vient chercher son journal mais il n’y a pas de place pour feuilleter et découvrir d’autres titres de presse. Nous avons malgré tout essayé de diversifier lorsque nous l’avons repris à l’automne 2013, en proposant par exemple des livres issus des meilleures ventes, mais force est de constater que le compte n’y est pas. La baisse des ventes de presse s’est poursuivie et il fallait prendre sur les recettes de la librairie pour payer le salaire du kiosquier. En plus, c’est un métier difficile. Les journées commencent dès 5-6 heures et il fait très froid l’hiver », analyse la libraire.

Dans l’idéal, les habitants sont pourtant attachés à leur kiosque. L’enquête réalisée par le distributeur MédiaKiosque et Harris Interactive fin 2013 indiquait par exemple que 88% des Franciliens considéraient cette échoppe comme partie intégrante de la vie du quartier. Mais apprécier de voir un commerce ouvert et aller y consommer ne sont pas toujours corrélés. Entre 2008 et 2013, le nombre de points de vente de presse (tous réseaux confondus, hors réseaux complémentaires de la presse régionale) est ainsi passé de 29 749 à 26 816 en France (chiffres Presstalis).

L’offre de presse restera néanmoins accessible aux habitants du quartier de la place Leclerc, avec d’un côté le kiosque situé à l’intérieur du RER A, de l’autre la librairie Nogent Presse du boulevard de Strasbourg qui ouvrira à nouveau le dimanche matin.

(Télécharger les chiffres 2013 de la presse écrite publiés par la Dgmic.)

]]>
http://94.citoyens.com/2014/crise-de-la-presse-un-nouveau-kiosque-ferme-a-nogent,28-08-2014.html/feed 0
Sans bahut ou université ? SOS rentrée reprend du service http://94.citoyens.com/2014/sans-bahut-ou-universite-sos-rentree-reprend-du-service,28-08-2014.html http://94.citoyens.com/2014/sans-bahut-ou-universite-sos-rentree-reprend-du-service,28-08-2014.html#comments Thu, 28 Aug 2014 08:00:01 +0000 http://94.citoyens.com/?p=68320 Kamel Mastouri SOS RentreePassés entre les mailles des dispositifs d’orientation, des centaines de jeunes du département se retrouvent chaque année sans établissement, du collège à l’université, au moment de la rentrée. Initié par le Conseil général en 1989, en partenariat avec 28 communes, … Continuer la lecture ]]> sos_rentree_affichePassés entre les mailles des dispositifs d’orientation, des centaines de jeunes du département se retrouvent chaque année sans établissement, du collège à l’université, au moment de la rentrée.

Initié par le Conseil général en 1989, en partenariat avec 28 communes, SOS Rentrée rempile donc pour sa vingt-cinquième année. Objectif : conseiller et intervenir auprès de la Kamel Mastouri SOS Rentreedirection départementale de l’Education nationale, du rectorat et des universités. « Ce service est né des sollicitations des Val de Marnais », insiste son responsable, Kamel Mastouri.

En général, la majorité des élèves sans affectation se manifestent au moment de la rentrée. A ce jour, 225 jeunes ont fait appel à SOS rentrée cet été dont 85 ont trouvé une solution. En 2013, un nombre similaire avait sollicité le service à cette date mais 800 s’étaient inscrits au total, dont l’essentiel durant la semaine de rentrée.

De plus en plus de demandes concernant l’enseignement supérieur

Sur les 139 élèves actuellement en attente d’affectation, 14 demandes concernent le collège, 40 le lycée et plus de 80 l’enseignement supérieur, répartis entre des demandes d’inscription en université ou en BTS. « En termes de tendance, nous constatons une hausse des niveaux des élèves. Nous avons notamment des jeunes issus d’IUT ou de BTS qui nous sollicitent pour poursuivre leurs études à l’université« , souligne le responsable de SOS Rentrée. Les élèves titulaires d’un baccalauréat professionnel ont pour leur part du mal à accéder aux BTS. « Ils se heurtent aux réticences de l’administration, pour qui le baccalauréat professionnel doit uniquement conduire à la vie active, et aux refus pédagogiques qui constatent l’insuffisance de connaissances dans les matières générales. »

Concernant le lycée, les principales difficultés concernent à la fois l’accès aux enseignements d’exploration en seconde mais aussi les demandes de redoublement en terminale, notamment en ES. En section professionnelle, les difficultés se poursuivent pour accéder aux secondes commerce, gestion et administration, accompagnement soins et santé à la personne, électrotechnique ou encore technicien en installations des systèmes énergétiques et climatiques. En apprentissage, quelques places manquent aussi dans les CFA (Centre de formation des apprentis)

En pratique

En savoir plus sur SOS Rentrée Téléphone : 0800 24 94 94
Le service organisera une permanence devant la direction départementale de l’Education nationale  mardi 2 septembre à partir de 10h, au 68 avenue du Général de Gaulle à Créteil.

]]>
http://94.citoyens.com/2014/sans-bahut-ou-universite-sos-rentree-reprend-du-service,28-08-2014.html/feed 0
Le Val de Marne aura à nouveau 23 conseillers régionaux en 2015 http://94.citoyens.com/2014/le-val-de-marne-aura-a-nouveau-23-conseillers-regionaux-en-2015,27-08-2014.html http://94.citoyens.com/2014/le-val-de-marne-aura-a-nouveau-23-conseillers-regionaux-en-2015,27-08-2014.html#comments Wed, 27 Aug 2014 10:34:52 +0000 http://94.citoyens.com/?p=68314 Conseil regional IDF credit EELV IDFAlors que le projet de loi  initial relatif à la délimitation des régions et aux élections régionales et départementales, reportées fin 2015, prévoyait un plafonnement à 150 conseillers par région, ce qui représentait une baisse de 28% des effectifs d’élus au Conseil régional … Continuer la lecture ]]> Conseil regional IDF credit EELV IDFAlors que le projet de loi  initial relatif à la délimitation des régions et aux élections régionales et départementales, reportées fin 2015, prévoyait un plafonnement à 150 conseillers par région, ce qui représentait une baisse de 28% des effectifs d’élus au Conseil régional d’Ile de France, le texte adopté par l’Assemblée nationale le 23 juillet a supprimé cette réduction.

L’Ile de France conservera donc ses 209 conseillers régionaux dont 23 du Val de Marne. Le plafonnement à 150 élus par région qui devait aboutir à une réduction globale de 15% des élus régionaux avait suscité le mécontentement d’élus de droite et de gauche. Ci-dessous le détail des conseillers à élire et à présenter aux élections de décembre 2015, par département. (Voir le détail du texte)

Département Nb de candidats à présenter Nb de conseillers à élire
Paris 42 40
Seine-et-Marne 25 23
Yvelines 27 25
Essonne 24 22
Hauts-de-Seine 30 28
Seine-Saint-Denis 29 27
Val-de-Marne 25 23
Val-d’Oise 23 21
Total Ile de France 225 209
]]>
http://94.citoyens.com/2014/le-val-de-marne-aura-a-nouveau-23-conseillers-regionaux-en-2015,27-08-2014.html/feed 0
Rentrée des classes : les collèges se relookent http://94.citoyens.com/2014/rentree-des-classes-les-colleges-se-relookent,27-08-2014.html http://94.citoyens.com/2014/rentree-des-classes-les-colleges-se-relookent,27-08-2014.html#comments Wed, 27 Aug 2014 09:37:55 +0000 http://94.citoyens.com/?p=68310 Renovation college Clement Guyard Creteil 1Extension, rénovation, isolation, désamiantage, chauffage, peinture… ça ne chôme pas dans les collèges l’été. Cette fenêtre de deux mois est l’occasion de mener des travaux impossibles à mener en présence des élèves. Au total, le Conseil général du Val de … Continuer la lecture ]]> Renovation college Clement Guyard Creteil 1Extension, rénovation, isolation, désamiantage, chauffage, peinture… ça ne chôme pas dans les collèges l’été. Cette fenêtre de deux mois est l’occasion de mener des travaux impossibles à mener en présence des élèves. Au total, le Conseil général du Val de Marne indique avoir consacré cette année 65 millions d’euros et mobilisé 80 entreprises pour entretenir les 104 collèges publics du département qui accueilleront d’ici quelques jours 52 000 collégiens.

Parmi les projets phares de l’été, le lancement de la construction de nouveaux locaux pour agrandir les collèges Romain Rolland à Ivry-sur-Seine et Jules Vallès à Choisy-le-Roi et l’achèvement de la première partie des travaux de rénovation-extension du collège Liberté de Chevilly-Larue (demi-pension et gymnase). Deux établissements sont également en cours de construction : Gustave Monod à Vitry-sur-Seine et un futur collège dans la ZAC Ivry-Confluences.

Un certain nombre de collèges font aussi l’objet de travaux de rénovation sur de longues Renovation college Clement Guyard Creteil Chauffagepériodes. C’est le cas de Clément Guyard à Créteil, qui a achevé cet été la réfection de son système de chauffage et attaqué la première tranche de désamiantage. Un chantier qui devrait durer plusieurs années. « Nous ne pouvons réaliser que 300 m2 par tranche de travaux en raison du temps consacré à la préparation du chantier, explique Gilles Pironnec, responsable des travaux dansGilles Pironnec Responsable des travaux les collèges au sein de la collectivité départementale. Les travaux de rénovation permettent de conserver la structure des bâtiments et d’économiser ainsi en maîtrise d’oeuvre plutôt que de tout reconstruire. »

]]>
http://94.citoyens.com/2014/rentree-des-classes-les-colleges-se-relookent,27-08-2014.html/feed 3
Grégoire Koenig nommé directeur de cabinet du président du directoire de la Société du Grand Paris http://94.citoyens.com/2014/gregoire-koenig-nomme-directeur-de-cabinet-du-president-du-directoire-de-la-societe-du-grand-paris,27-08-2014.html http://94.citoyens.com/2014/gregoire-koenig-nomme-directeur-de-cabinet-du-president-du-directoire-de-la-societe-du-grand-paris,27-08-2014.html#comments Wed, 27 Aug 2014 08:56:17 +0000 http://94.citoyens.com/?p=68307 KOENIG-Gregoire_BD © Société du Grand ParisGrégoire Koenig, ingénieur principal de la fonction publique territoriale,  précédemment conseiller auprès du président du Conseil régional d’Ile-de-France et chef du service de presse, vient d’être nommé directeur de cabinet du président du directoire de la SGP, Philippe Yvin, en … Continuer la lecture ]]> KOENIG-Gregoire_BD © Société du Grand ParisGrégoire Koenig, ingénieur principal de la fonction publique territoriale,  précédemment conseiller auprès du président du Conseil régional d’Ile-de-France et chef du service de presse, vient d’être nommé directeur de cabinet du président du directoire de la SGP, Philippe Yvin, en remplacement d’Alexandre Missoffe qui a rejoint l’opérateur de transport public Transdev au mois de juillet.

Titulaire d’un D.E.S.S en urbanisme et gestion des villes (Institut d’urbanisme de Paris – Paris XII) et d’un D.E.A en science politique (Paris I Panthéon-Sorbonne), Grégoire Koenig a débuté sa carrière au Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif), d’abord comme chargé de projet à la direction de l’exploitation (2003-2006) puis au poste de chargé de communication et de la stratégie de développement (2006-2008). Il a par la suite été directeur de la communication de la ville de Bobigny de 2008 à 2010 avant d’intégrer le cabinet du président du conseil régional d’Ile-de-France comme chargé de mission en charge des thèmes de la communication politique, de transports et du Grand Paris (2010-2011).

Grégoire Koenig est par ailleurs chargé de cours en sociologie de la communication politique à l’université Paris Est Créteil (Upec) depuis 2011.

]]>
http://94.citoyens.com/2014/gregoire-koenig-nomme-directeur-de-cabinet-du-president-du-directoire-de-la-societe-du-grand-paris,27-08-2014.html/feed 0
Nouvelle promotion de jeunes profs enthousiastes à Créteil http://94.citoyens.com/2014/nouvelle-promotion-de-jeunes-profs-enthousiastes-a-creteil,26-08-2014.html http://94.citoyens.com/2014/nouvelle-promotion-de-jeunes-profs-enthousiastes-a-creteil,26-08-2014.html#comments Tue, 26 Aug 2014 19:23:32 +0000 http://94.citoyens.com/?p=68287 Rentree profs stagiaires UpecS’ils n’ont pas tous, loin s’en faut, choisi l’Académie de Créteil pour commencer leur carrière, la plupart ont vraiment envie d’être profs. Accueillis par la rectrice, Béatrice Gilles, quelques 1980 professeurs stagiaires de collèges et lycées de l’Académie (qui couvre … Continuer la lecture ]]> Rentree profs stagiaires UpecS’ils n’ont pas tous, loin s’en faut, choisi l’Académie de Créteil pour commencer leur carrière, la plupart ont vraiment envie d’être profs. Accueillis par la rectrice, Béatrice Gilles, quelques 1980 professeurs stagiaires de collèges et lycées de l’Académie (qui couvre les départements 77, 93 et 94) ont fait une première pré-rentrée ces 25 et 26 août, dans les amphis de l’Université de Créteil (Upec).

Future prof de gym, Camille espérait encore il y a quelques jours pouvoir rester à Poitiers, et sa principale préoccupation du moment est de trouver un logement abordable. Nommé en Seine-Saint-Denis pour enseigner les mathématiques, Victor, qui arrive de Toulouse, s’était préparé psychologiquement à cette affectation comme un passage obligé. D’autres ont au contraire retenu cette destination en premier choix, à l’instar de ce futur professeur de lettres d’un collège de Bondy qui n’avait coché que des établissements de Seine-Saint-Denis. «Je souhaite rendre au système éducatif ce qu’il m’a offert, en me sortant de ma campagne et en me permettant de faire des études supérieures en tant que boursier», indique-t-il. Même motivation pour Nassima, qui a également réclamé le 93 pour enseigner les sciences économiques et sociales. «Compte-tenu de mes origines sociales et ethniques, je voulais m’engager sur le terrain car je crois beaucoup en l’éducation», insiste la jeune femme. «Je ne changerai de métier pour rien au monde même si ce n’est pas un métier facile et que cela demande beaucoup d’énergie», confie pour sa part une professeur Sarah et Anne Sophie syndicalistesd’Anglais de Boissy-Saint-Léger. Enseignante depuis déjà trois ans, elle est venue pour présenter son syndicat aux jeunes recrues. «Nous venons prendre contact, distribuer de la documentation et renseigner sur les droits, précise-t-elle avec sa collègue. Les adhésions se font plutôt en cours d’année, au fur et à mesure des problèmes quotidiens comme les demandes de mutation qui nécessitent de disposer des bonnes informations pour ajuster sa stratégie.» Si beaucoup de jeunes profs se disent impatients de retrouver leur classe, quelques-uns confient malgré tout que l’enseignement n’était pas une vocation. «J’ai fait des études de lettres et ce métier s’est imposé comme une suite logique pour travailler. J’ai été en stage avec des classes de collège, c’était l’horreur. Je suis contente d’avoir des élèves de lycée cette année. J’espère pouvoir vraiment faire de la littérature», indique une future prof de Français.

Première promotion d’Espe

Une majorité (1100) des 1980 professeurs stagiaires de l’Académie a étrenné la première promotion des Espe (Ecoles supérieures de professorat et de l’éducation) mises en place à la rentrée 2013. Ces écoles qui succèdent aux IUFM (Instituts universitaires de formation des maîtres) qui avaient été fondus dans les cursus universitaires en 2008, accueillent les étudiants diplômés au moins d’une licence. Une première année en master 1 leur dispense un enseignement essentiellement didactique complété par 4 à 6 semaines de stages. A l’issue d’un concours, la seconde année de formation, correspondant au master 2, est rémunérée et comprend 9 heures de cours par semaine en tant qu’enseignant en plus de la formation en tant qu’étudiant. Le temps universitaire est consacré à la fois aux enseignements disciplinaires, à de la formation transversale par module en fonction des besoins (travail avec des jeunes handicapés par exemple) et à de la recherche appliquée, explique la directrice de l’Espe de Créteil, Brigitte Marin. L’Espe de Créteil se distingue Brigitte Marinnotamment par son Observatoire universitaire international Education et prévention (Ouiep) qui travaille sur l’action conjointe de l’école, l’intervention sociale, la protection de l’enfance, la santé et la sécurité, pour prévenir la délinquance, la violence et la poly-victimisation des enfants. Chaque jeune prof bénéficie aussi d’un tuteur pour l’épauler mais aussi l’évaluer durant cette mise à l’épreuve. «C’est mon tuteur qui m’a tout appris», indique une enseignante déjà confirmée. «Je me questionne sur ma relation avec le tuteur, s’interroge en revanche une prof stagiaire. Etant donné qu’il va m’évaluer à la fin, je ne sais pas si je lui confierai tous mes problèmes car cela risque de se retourner contre moi. Peut-être essaierai-je d’en gérer certains de mon côté pour prouver mes capacités de réaction et mon autonomie. Tout dépendra de la confiance Martine Amiotétablie», analyse la future enseignante. «Le temps de la formation et de l’évaluation sont bien distincts et les tuteurs ont des consignes claires. Nous encourageons donc les professeurs stagiaires à échanger avec leur tuteur», réagit Martine Amiot, directrice de la pédagogie au sein de l’Académie de Créteil.
En savoir plus sur les Espe en général, sur l’Espe de Créteil (qui dépend de l’Upec) en particulier.

Ce matin du 26 août, alors que le nouveau gouvernement n’était pas encore été annoncé et que le nom de la nouvelle ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem n’était cité par personne, les supputations tournant plutôt du côté de Ségolène Royal, la question de ce changement de tête ne préoccupait guère. «Cela ne changera pas grand-chose. La rentrée est déjà organisée et l’administration reste en place. Mais ce suspense est palpitant», confiaient tout de même deux professeurs stagiaires.

]]>
http://94.citoyens.com/2014/nouvelle-promotion-de-jeunes-profs-enthousiastes-a-creteil,26-08-2014.html/feed 3