94 Citoyens http://94.citoyens.com S'informer, réagir, participer dans le 94 Thu, 23 Jul 2015 13:13:45 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.2.3 La création d’entreprise c’est plus facile avec la CCI Val-de-Marne http://94.citoyens.com/2015/la-creation-dentreprise-cest-plus-facile-avec-la-cci-val-de-marne,23-07-2015.html http://94.citoyens.com/2015/la-creation-dentreprise-cest-plus-facile-avec-la-cci-val-de-marne,23-07-2015.html#comments Thu, 23 Jul 2015 13:11:00 +0000 http://94.citoyens.com/?p=88605 cci 2Vous souhaitez créer votre entreprise ? La Chambre de commerce et d’industrie du Val-de-Marne vous accompagne tout au long de votre parcours d’entrepreneur : de l’idée à l’étude de marché, du financement aux démarches et formalités administratives… Avant de vous … Continuer la lecture ]]> cci 2Vous souhaitez créer votre entreprise ? La Chambre de commerce et d’industrie du Val-de-Marne vous accompagne tout au long de votre parcours d’entrepreneur : de l’idée à l’étude de marché, du financement aux démarches et formalités administratives…

Avant de vous lancer, prenez le temps de valider votre idée. N’hésitez pas à présenter votre projet à vos proches et aux professionnels de la CCI Val-de-Marne. Cela vous permettra de clarifier votre idée et de la formaliser.

Une fois que vous avez validé votre idée, il est nécessaire d’étudier plus en profondeur votre marché. Vos produits ou services ont-ils une chance de toucher votre cible ? La demande est-elle réelle ? Quel est le degré de concurrence ? La CCI Val-de-Marne vous aide à réaliser une étude de marché afin de tester la viabilité économique de votre projet.

Vous devez maintenant chiffrer votre projet : établir un plan de financement, un compte de résultat prévisionnel et un plan de trésorerie. Cette étape fondamentale sert à évaluer vos besoins en financement. La CCI Val-de-Marne vous informe des aides et financements à la création d’entreprises selon votre profil et vous accompagne dans leur obtention.

PUBLI CCI JUILLET 2015

Choisir votre statut juridique n’est pas anodin, puisqu’il aura des conséquences sociales et fiscales durant toute l’exploitation de votre entreprise. Prenez votre décision en fonction de la nature de votre activité, de la présence ou non d’associés, de votre souhait de protéger votre patrimoine personnel, de vos besoins en financement, du coût de la protection sociale … Avant toute décision, informez-vous et prenez conseil auprès de la CCI Val-de-Marne.

Enfin, pour effectuer en toute sécurité les formalités de création d’entreprise, adressez-vous au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de la CCI.

A chaque étape de votre parcours, le conseiller référent de la CCI Val-de-Marne, expert en création d’entreprise, vous accompagne et vous conseille pour mener à bien votre projet.
Contactez votre Chambre de commerce et d’industrie au 0820 012 112 (0,12€/mn) ou venez sur place, au 8 place Salvador Allende à Créteil, sans rendez-vous, rencontrer un conseiller.

Plus d’informations sur notre site Internet
Pour participer à nos réunions d’information et formations, consultez l’agenda de nos sessions.

A lire aussi :
Rungis soutient l’innovation
Gagnez en notorité digitale et saisissez de nouvelles opportunités commerciales
Financer le développement des PME
Cafés, hôtels, restaurants : soyez à jour de la réglementation avec la CCI 94
Recrutez efficacement avec la CCI du Val-de-marne
La CCI du Val-de-Marne aide les TPE-PME à développer leur chiffre d’affaires

]]>
http://94.citoyens.com/2015/la-creation-dentreprise-cest-plus-facile-avec-la-cci-val-de-marne,23-07-2015.html/feed 0
Peacok Society : l’électro revient au bois de Vincennes http://94.citoyens.com/2015/peacok-society-lelectro-revient-au-bois-de-vincennes,10-07-2015.html http://94.citoyens.com/2015/peacok-society-lelectro-revient-au-bois-de-vincennes,10-07-2015.html#comments Fri, 10 Jul 2015 19:14:01 +0000 http://94.citoyens.com/?p=88566 credit Peacock societyLaurent Garnier, Flume, Nina Kraviz, Loco Dice et autres Dixon embrasent le parc floral de Paris ces10 et 11 juillet, à l’occasion de la troisième édition de The Peacock Society. Un nouveau rendez-vous électro qui va réjouir les fans mais … Continuer la lecture ]]> credit Peacock societyLaurent Garnier, Flume, Nina Kraviz, Loco Dice et autres Dixon embrasent le parc floral de Paris ces10 et 11 juillet, à l’occasion de la troisième édition de The Peacock Society.

Un nouveau rendez-vous électro qui va réjouir les fans mais pas tous les riverains du bois de Vincennes, dont certains avaient déjà mal vécu le Weather festival le mois dernier… Au point que Michel Herbillon, député-maire LR de Maisons-Alfort, a saisi le préfet de Police de Paris et à la maire de la capitale, Anne Hidalgo, « d’assurer la tranquillité publique et la quiétude des citoyens », et « de prendre toutes les mesures adéquates pour préserver la tranquillité des riverains et éviter les nuisances sonores ».

]]>
http://94.citoyens.com/2015/peacok-society-lelectro-revient-au-bois-de-vincennes,10-07-2015.html/feed 0
Places à gagner au festival d’Ile-de-France 2015 http://94.citoyens.com/2015/places-a-gagner-au-festival-dile-de-france-2015,10-07-2015.html http://94.citoyens.com/2015/places-a-gagner-au-festival-dile-de-france-2015,10-07-2015.html#comments Fri, 10 Jul 2015 19:00:49 +0000 http://94.citoyens.com/?p=88563 Festival IDF InourazJazz, musiques du monde, rock, baroque, classique, électro, traditionnel, contemporain, rap, slam ou lecture.. A chaque rentrée des classes depuis 1977, le Festival d’Ile-de-France prend délibérément le parti de ne pas choisir entre ces musiques mais de les passer au … Continuer la lecture ]]> Festival IDF InourazJazz, musiques du monde, rock, baroque, classique, électro, traditionnel, contemporain, rap, slam ou lecture.. A chaque rentrée des classes depuis 1977, le Festival d’Ile-de-France prend délibérément le parti de ne pas choisir entre ces musiques mais de les passer au shaker pour en faire jaillir un cocktail à déguster dans des dizaines de lieux 

de la région, invitant les festivaliers à découvrir des sites parfois inaccessibles au public en temps normal le temps d’un concert, de rencontres, masterclasses, ateliers, tables-rondes, repas partagés…

Cette année, c’est du 6 septembre au 11 octobre que le Festival d’Ile-de-France se déploie, avec 31 concerts dans 27 lieux. Le fil rouge : les aventures et musiques vagabondes, de la diversité culturelle du Maroc d’aujourd’hui aux forêts du philosophe Henry David Thoreau en passant par la Reconquista espagnole, les vols de nuit d’Antoine de Saint-Exupéry au-dessus de la Cordillère des Andes ou encore les aventures de Tom Sawyer dans le Midwest. Coup d’envoi le 6 septembre pour une journée de concerts en plein air au domaine de Villarceaux, à Chaussy (Val d’oise).

Le Val-de-Marne accueillera deux concerts. Le vendredi 2 octobre à 20 heures, c’est un concert dessiné qui sera donné à la Maison des arts de Créteil, avec le saxophoniste Guillaume Perret et le voyageur-illustrateur Benjamin Flao. Les deux artistes ont créé pour le festival, Atlantide, à propos de la dérive des continents et du cosmos… Le samedi 10 octobre à 20h30 à l’auditorium Jean-Pierre Miquel de Vincennes, une autre création sera proposées, Traversées, précédée dans l’après-midi d’une visite du zoo de Vincennes. Sur des textes du poète Adonis, qui viendra à la rencontre du public, Zad Moultaka, compositeur et peintre libanais, a imaginé une pièce avec chant, violon, oud, percussions et claviers.

Plus d’informations sur les programmes et réservation en ligne sur le site du festival.

Bon plan : dix places à gagner

94 Citoyens vous propose de gagner une place pour deux personnes à la journée d’ouverture, le 6 septembre au domaine de Villarceaux. Pour participer, il convient d’envoyer un mail à redaction@citoyens.com (un seul mail par participant) le plus tôt possible. Les premières demandes reçues seront les premières servies.

]]>
http://94.citoyens.com/2015/places-a-gagner-au-festival-dile-de-france-2015,10-07-2015.html/feed 0
6 milliards € d’investissement approuvés pour le Grand Paris Express et le RER http://94.citoyens.com/2015/6-milliards-e-dinvestissement-approuves-pour-le-grand-paris-express-et-le-rer,10-07-2015.html http://94.citoyens.com/2015/6-milliards-e-dinvestissement-approuves-pour-le-grand-paris-express-et-le-rer,10-07-2015.html#comments Fri, 10 Jul 2015 17:38:08 +0000 http://94.citoyens.com/?p=88556 Gare Grand Paris Express Bry Champigny Villiers  Richez et associes 3Le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP), en charge de la maîtrise d’ouvrage du Grand Paris Express,  a approuvé ce jours plus de 6 milliards d’euros d’investissement concernant les lignes 15 Ouest, 15 Sud, 14 Sud … Continuer la lecture ]]> Gare Grand Paris Express Bry Champigny Villiers  Richez et associes 3Le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP), en charge de la maîtrise d’ouvrage du Grand Paris Express,  a approuvé ce jours plus de 6 milliards d’euros d’investissement concernant les lignes 15 Ouest, 15 Sud, 14 Sud et la modernisation des RER A, B, C, D.

3 milliards d’euros pour la ligne 15 Ouest

Les opérations d’investissement du tronçon reliant Pont-de-Sèvres à Saint-Denis Pleyel de la ligne 15 Ouest ont été validées pour un montant de 3,015 milliards d’euros.  La ligne 15 Ouest, longue de 20,3 km, comporte neuf gares dont sept en correspondance avec les réseaux existants ou à venir. Compte-tenu de la densité du tissu urbain dans lequel elle s’insère, elle sera intégralement souterraine et accueillera des trains d’une capacité de 1 000 voyageurs. A l’horizon 2025, la fréquentation de cette ligne est estimée entre 18 000 et 22 000 voyageurs à l’heure de pointe du matin.

A lire aussi : Jean-Yves Le Bouillonnec, élu président du Conseil de surveillance de la SGP

2 milliards d’euros pour la ligne 14 Sud

2,140 milliards d’euros d’investissement ont été approuvés pour prolonger la ligne 14 au sud entre les Olympiades et l’aéroport d’Orly. La ligne 14 Sud longue de 14km et comporte sept gares, dont cinq en correspondance avec les réseaux existants ou à venir. Cette ligne sera elle aussi réalisée en souterrain et ces infrastructures seront dimensionnées pour accueillir des trains d’une capacité d’environ 960 voyageurs. A l’horizon 2024, la fréquentation de cette ligne est évaluée entre 26 000 et 42 000 voyageurs à l’heure de pointe du matin, ce qui correspond à une fréquentation quotidienne d’environ 250 000 à 300 000 voyageurs par jour en semaine sur ce seul tronçon. 15 à 20 % de ces usagers devraient effectuer une correspondance avec la ligne 18 à Orly.

630 millions d’euro pour la ligne 15 Sud

Les travaux de la ligne 15 sud ont déjà commencé dans le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine et le conseil de surveillance a approuvé les investissements complémentaires nécessaires à la suite des études d’avant-projet et pour la mise en oeuvre de l’interopérabilité du réseau à Champigny-sur-Marne, ceci pour un montant de 630 millions d’euros.

167 millions d’euros pour moderniser les RER A, B, C, D

Enfin, le conseil de surveillance a autorisé la Société du Grand Paris à signer deux conventions de financement du plan de mobilisation pour les transports du conseil régional d’Ile-de-France,  représentant un montant total d’engagements de 167 millions d’euros dont 142 millions d’euros pour la modernisation des RER A et B et 25 millions pour la modernisation des RER C et D. Au total, la Société du Grand Paris aura ainsi engagé quelques 250 millions d’euros pour la rénovation des RER.

]]>
http://94.citoyens.com/2015/6-milliards-e-dinvestissement-approuves-pour-le-grand-paris-express-et-le-rer,10-07-2015.html/feed 17
Jean-Yves Le Bouillonnec élu président du Conseil de surveillance de la SGP http://94.citoyens.com/2015/jean-yves-le-bouillonnec-elu-president-du-conseil-de-surveillance-de-la-sgp,10-07-2015.html http://94.citoyens.com/2015/jean-yves-le-bouillonnec-elu-president-du-conseil-de-surveillance-de-la-sgp,10-07-2015.html#comments Fri, 10 Jul 2015 17:17:45 +0000 http://94.citoyens.com/?p=88554 Jean Yves Le BouillonnecC’est le Val-de-Marnais Jean-Yves Le Bouillonnec, député-maire PS de Cachan, qui a été élu à l’unanimité des représentants d’élus d’Ile-de-France président du Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP), maître d’ouvrage du futur métro Grand Paris Express, … Continuer la lecture ]]> Jean Yves Le BouillonnecC’est le Val-de-Marnais Jean-Yves Le Bouillonnec, député-maire PS de Cachan, qui a été élu à l’unanimité des représentants d’élus d’Ile-de-France président du Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP), maître d’ouvrage du futur métro Grand Paris Express, ce vendredi 10 juillet à l’occasion de la réunion du Conseil de surveillance.

Il succède à André Santini, député-maire UDI d’Issy-les-Moulineaux, dont les fonctions au sein du conseil de surveillance avaient pris fin le 8 juillet dernier.

A lire aussi : 6 milliards d’euros d’investissement approuvés pour le Grand Paris Express

Jean-Yves Le Bouillonnec avait déjà plus qu’un pied dans la gouvernance de la SGP, en tant que président du Comité stratégique. L’élu socialiste avait aussi été historiquement le premier président de Paris Métropole, l’association créée en 2009 par des élus de tous bords de Paris et sa région pour réfléchir au devenir métropolitain de l’agglomération. Arnaud Bazin, président UMP du Conseil départemental du Val d’Oise, a été élu vice-président du conseil de surveillance.

]]>
http://94.citoyens.com/2015/jean-yves-le-bouillonnec-elu-president-du-conseil-de-surveillance-de-la-sgp,10-07-2015.html/feed 1
Bals et feux d’artifice des 13 et 14 juillet dans le Val-de-Marne http://94.citoyens.com/2015/bals-et-feux-dartifice-des-13-et-14-juillet-dans-le-val-de-marne,10-07-2015.html http://94.citoyens.com/2015/bals-et-feux-dartifice-des-13-et-14-juillet-dans-le-val-de-marne,10-07-2015.html#comments Fri, 10 Jul 2015 07:44:47 +0000 http://94.citoyens.com/?p=88495 Red, White, and Blue FireworksPique-nique républicain, bal des pompiers et feux d’artifices célébreront ces 13 et 14 juillet la fête nationale, en ce 226 ème anniversaire de la prise de la Bastille. Détail des festivités par ville. Ablon-sur-Seine : La commune s’associe à celle de Villeneuve-le-Roi pour organiser la fête du 13 juillet. Dès … Continuer la lecture ]]> Red, White, and Blue FireworksPique-nique républicain, bal des pompiers et feux d’artifices célébreront ces 13 et 14 juillet la fête nationale, en ce 226 ème anniversaire de la prise de la Bastille. Détail des festivités par ville.

Ablon-sur-Seine : La commune s’associe à celle de Villeneuve-le-Roi pour organiser la fête du 13 juillet. Dès 19h, un DJ mettra l’ambiance avant le grand feu d’artifice, à 23h. La fête continuera jusque tard dans la nuit,  animée par un DJ. Rendez-vous Quai de la Baronnie.

Alfortville : La grande fête se tient le lundi 13 juillet, dès 19h, avec le bal de la municipalité, sur l’île au Cointre, suivi d’un feu d’artifice à partir de 22h45. Une cérémonie de commémoration aura lieu devant le Monument aux Morts, mardi 14 juillet à 11h.

Arcueil : Le lundi 13 juillet, rendez-vous dans la cour de l’espace Gonzalez (21 Avenue Paul Doumer) à partir de 20h30 pour un repas convivial, suivi d’un bal populaire animé par le groupe Europa, de 21h30 à 23h. Le feu d’artifice sera tiré ensuite, depuis le toit de l’hôtel de ville.

Bonneuil-sur-Marne : La fête se passera sur les bords de Marne, non loin du port de Bonneuil, le lundi 13 juillet, de 22h30 à 2h, sur le quai du Rancy. Animation musicale et bracelets lumineux distribués gratuitement feront patienter les participants jusqu’au feu d’artifice, à 23h, tiré entre les deux darses. La fête continuera jusqu’à 2h avec un bal populaire.

Bry-sur-Marne : La fête commence à 21h30 devant le patio du marché (1, grande rue Charles de Gaulle) avec un cocktail offert par la mairie, animations musicales et distribution d’objets volumineux qui seront tirés avec le feu d’artifice, à 23h, depuis la passerelle de Bry, à 23h. A noter : la passerelle de Bry sera fermée au public de 7h du matin le 13 juillet à 2h du matin le 14 juillet.

Cachan : A Cachan, la fête commenec dès 12h avec un pique-nique républicain et un bal des familles, dans le parc Raspail. Un grand feu d’artifice musical sera tiré à partir de 23h, au stade Léo Lagrange.

Champigny-sur-Marne : Bal des Pompiers le lundi 13 juillet, de 19h à 2h. Un feu d’artifice sera également tiré ce soir-là. Rendez-vous au parc du Plateau.

Charenton-le-Pont : La fête se passe en deux temps à Charenton. Lundi 13 juillet à partir de 21h : bal populaire dans la cour de l’école primaire Parmentier (57, avenue du Général de Gaulle). Mardi 14 juillet, les centres de loisirs organisent la grande kermesse des enfants, dans le parc du Moulin Brûlé. Le feu d’artifice du 14 juillet sera tiré à 22h30 sur les bords de Marne, quai Fernand Saguet, près du Pont Charenton.

Chennevières-sur-Marne : La brigade des Sapeurs-Pompiers animera un bal populaire le lundi 13 juillet à partir de 19h sur la place du marché. Le 14 juillet: feu d’artifice sur le thèmle d’Elvis Presley à partir de 22h30 dans le parc départemental de la Plaine des Bordes.

Chevilly-Larue : Bal des pompiers de la caserne de Chevilly/Rungis  lundi 13 juillet à partir de 19h,  au 382 avenue Stalingrad.

Choisy-le-Roi : La fête nationale commence le 13 juillet à 20h sur l’esplanade Jean Jaurès, avec le spectacle musical Boogaloo Zoo, qui entraîne le public au coeur des ghettos noirs américains des années 70, à la rencontre du jazz, du blues et du slam. Un feu d’artifice sera tiré à 23h30 dans le parc de la mairie.

Créteil : Bal des pompiers de la caserne de la rue de l’Orme-Saint-Siméon (entrée par la rue Maurice-Déménitroux)  le lundi 13 juillet, de 21h à l’aube.

Fontenay-sous-Bois : La soirée de fête commence le 13 juillet à 21h avec un bal populaire, sur l’esplanade Louis-Bayeurte. Un feu d’artifice sur le thème pop/rock sera ensuite tiré du stade Georges Le Tiec, à 22h30.

Gentilly : Un feu d’artifice sera tiré du complexe Maurice Baquet, le lundi 13 juillet à 23h.

Ivry-sur-Seine : La fête commencera à 20h au parc des Cormailles, le lundi 13 juillet, pour un bal populaire et un repas convivial. A 23h, un feu d’artifice sera tiré, avant que le bal ne reprenne à 23h30 jusqu’à l’aube. Accès au parc par l’avenue Casanova.

La Queue-en-Brie : Bal populaire et feu d’artifice  depuis l’esplanade la Maison pour tous Henri Rouart, le lundi 13 juillet à partir de 20h.

Le Kremlin-Bicetre : Le 14 juillet, pique-nique citoyen, ateliers et animations musicales par les associations de la ville et concert du groupe Les Enfants de la Balle à 17h30. Rendez-vous à partir de midi dans le parc Pinel.

Le Perreux-sur-Marne : Le lundi 13 juillet, bal du Comité des fêtes, au 10 quai d’Argonne, à partir de 20h30. Un feu d’artifice sera tiré à 23h, conjointement avec la commune de Bry-sur-Marne (passerelle de Bry).

Maisons-Alfort : La fête se passe en deux temps à Maisons-Alfort. Lundi 13 juillet à partir de 21h :bal populaire dans la cour de l’école primaire Parmentier (57, avenue du Général de Gaulle). Mardi 14 juillet, les centres de loisirs organisent la grande kermesse des enfants, dans le parc du Moulin Brûlé. Enfin, le feu d’artifice sera tiré à 22h30 sur les bords de Marne, quai Fernand Saguet, près du Pont Charenton.

Mandres-les-Roses : Lundi 13 juillet, retraite aux flambeaux à partir de 21h. Les lampions seront distribués à la Ferme de Monsieur. Le cortège partira à 22h en direction du stade Louis Mô où un feu d’artifice sera tiré à 23h.

Nogent-sur-Marne : Lundi 13 juillet, bal des pompiers de Nogent-sur-Marne  à partir de 21h au port de plaisance de Nogent-sur-Marne. Un feu d’artifice sur le thème de la liberté sera tiré à 23h30 avant la poursuite du bal.

Orly : bal populaire dès 20h le lundi 13 juillet, au parc municipal des Saules, sur le thème « un air d’été » . Le feu d’artifice sera tiré à 23h avant que la fête ne reprenne jusqu’à l’aube.

Ormesson-sur-Marne : La soirée de fête commencera le mardi 14 juillet à 21h, devant le chateau du parc du Morbras, pour une distribution de lampions. A la tombée de la nuit, vers 23h, un feu d’artifice sera tiré.

Saint-Maur-des-Fossés : Big jump le dimanche 12 juillet au Beach club, en bord de Marne. RDV dès 14 hueres pour un concours de dessin,des baptêmes de canoë-kayak, balades en bateau, informations sur le projet de baignade dans la Marne, activités pédagogiques, musique avec le groupe Impérial Swing Trio… A 15h, big jump, un plongeon symbolique des pieds, en même temps que plein d’autres citoyens d’Europe ce même jour. En fin d’après-midi, apéritif participatif animé par le quartet « Passport to swing ».

Saint-Maurice : La fête se passe en deux temps à Saint-Maurice : d’abord, le lundi 13 juillet à partir de 21h avec un bal populaire dans la cour de l’école primaire Parmentier (57, avenue du Général de Gaulle). Le mardi 14 juillet, les centres de loisirs organisent la grande kermesse des enfants, dans le parc du Moulin Brûlé. Enfin, le feu d’artifice sera tiré à 22h30 sur les Bords de Marne, quai Fernand Saguet, près du Pont Charenton.

Santeny : Lundi 13 juillet, la fête commence à 19h30 sur le site des 4 saules. Un bal populaire précédera le tir du feu d’artifice, vers 23h.

Sucy-en-Brie : Les pompiers du centre de secours route organisent un bal populaire, le 13 juillet, de 21h à 4 heures du matin. Le 14 juillet, à 22h, des lampions seront distribués à la Ferme de Grand-Val, avant que le cortège ne prenne la route du parc départemental du Morbras, pour un feu d’artifice tiré à 23h.

Thiais : Un spectacle pyromélodique sera tiré à 23h le mardi 14 juillet, sur la place du Général Leclerc.

Valenton : Un feu d’artifice sera tiré depuis la Plage Bleue, à 22h, le mardi 14 juillet.

Villecresnes  : Lundi 13 juillet, la retraite aux flambeaux de la ville, mise en musique par les musiciens des Halles de Paris, partira à 21h du parking du collège (10, rue du Réveillon) en direction du Bois d’Auteuil, où un feu d’artifice sera tiré à 22h15.

Villejuif : Lundi 13 juillet, bal populaire de la Fête nationale de 20h à minuit sur l’Esplanade Pierre-Yves Cosnier , devant  la mairie. Pas de feu d’artifice cette année en revanche, pour des raisons d’économie budgétaire, a indiqué la commune.

Villeneuve-le-Roi :  la commune s’associe à celle d’Ablon-sur-Seine pour organiser la fête du 13 juillet. Dès 19h, un DJ mettra l’ambiance avant le grand feu d’artifice, à 23h. La fête continuera jusque tard dans la nuit, toujours animée par un DJ. Rendez-vous Quai de la Baronnie.

Villeneuve-Saint-Georges  : la fête se tient le samedi 11 juillet.  Rendez-vous à partir de 20h au Fort des Pompiers. Feu d’artifice à 23h en version son et lumière, préparé par les sapeurs-pompiers de Villeneuve-Saint-Georges (16 avenue de l’Europe)

Villiers-sur-Marne : pas de feu d’artifice, annulé pour des raisons budgétaires indique la ville.

Vincennes : lundi 13 juillet, bal des pompiers de 20h30 à 1h, sur la place de l’Eglise.

Vitry-sur-Seine : lundi 13 et mardi 14 juillet : trois bals et un feu d’artifice!  Lundi 13 juillet, bal des pompiers de 20 heures à l’aube, dans la caserne rue de Meissen, avec danse de couples mené par la compagnie Arc-en-ciel jusque minuit puis animation par un DJ de la caserne. Mardi 14 juillet,   bal populaire de 15 h 30 à 21 heures sur le mail Roger-Derry, avec la compagnie Arc-en-ciel, puis bal et barbecue géant à Gare au Théâtre. Le feu s’artifice sera tiré le mardi 14 juillet à 22h45 depuis le stade Joliot-Curie.

]]>
http://94.citoyens.com/2015/bals-et-feux-dartifice-des-13-et-14-juillet-dans-le-val-de-marne,10-07-2015.html/feed 7
Pourra-t-on se baigner dans la Seine avant la Marne ? http://94.citoyens.com/2015/pourra-t-on-se-baigner-dans-la-seine-avant-la-marne,09-07-2015.html http://94.citoyens.com/2015/pourra-t-on-se-baigner-dans-la-seine-avant-la-marne,09-07-2015.html#comments Thu, 09 Jul 2015 07:39:11 +0000 http://94.citoyens.com/?p=88530 Baignade Seine 1945 source GallicaPour motiver les troupes, il faut fixer des caps bien visibles, qui donnent envie et mobilisent. Est-ce le sens du communiqué de presse de la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, titré « Les Parisiens pourront se baigner dans la Seine après … Continuer la lecture ]]> Baignade Seine 1945 source GallicaPour motiver les troupes, il faut fixer des caps bien visibles, qui donnent envie et mobilisent. Est-ce le sens du communiqué de presse de la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, titré « Les Parisiens pourront se baigner dans la Seine après 2024 grâce aux Jeux Olympiques« ?

« En cas de victoire de Paris, l’épreuve de natation du triathlon aura lieu dans la Seine« , annonce l’élue parisienne qui en conclut donc que « les Parisiens pourront se baigner dans la Seine après 2024, grâce aux Jeux Olympiques. » CQFD ! De quoi se réjouir pleinement, quelques jours après la canicule.

Reste à savoir comment parvenir à cet objectif. « Notre ville y travaille dès à présent », promet Anne Hidalgo.

La Seine, au niveau de Paris, a été officiellement interdite de baignade en 1923, 47 ans avant la Marne qui le fut en 1970. Depuis, la qualité des eaux, de la Marne comme de la Seine, se sont améliorées, en raison de la désindustrialisation et des précautions instaurées pour éviter de tout balancer dans le fleuve et la rivière sans arrière-pensée, même si les pollutions urbaines (nitrates, phosphates, éléments chimiques comme les médicaments, hydrocarbures) se sont poursuivies. Les pollutions bactériennes surtout (contamination fécale, souches d’Escherichia coli…) font l’objet des réticences des autorités pour autoriser la baignade en raison des conséquences immédiatement dramatiques qu’elles pourraient provoquer en termes d’infection, même avec une faible probabilité, et la réglementation européenne s’est aussi faite plus drastique sur ces questions.

Même si l’analyse de l’eau, prélevée en certains points de la Marne, dans le Val-de-Marne, et de la Seine, à Paris, est propre à la baignade un certain nombre de jours par an, cela ne permet pas  une autorisation pour la saison. Concernant la Marne, cela fait pourtant partie des objectifs du syndicat Marne Vive depuis plusieurs années, qui s’était fixé pour objectif l’horizon 2030. Concernant la Seine, le triathlon de Paris Ile de France a comporté un plongeon dans le fleuve jusqu’en 2011 (voir images ci-dessous), mais a été interdit ensuite, en raison d’eaux jugées trop sales par l’ARS. A nouveau organisé cette année, il a positionné son étape baignade dans la base nautique de Choisy-le-Roi.

Pourra-t-on se baigner, de manière autorisée, d’abord dans la Marne ou dans la Seine, en 2024, 2030 ou après  ? Le suspense reste entier. En attendant, le Big Jump, initiative lancée par des citoyens européens pour militer festivement en faveur de la baignade en eau vive, se tient le dimanche 12 juillet. Dans le Val-de-Marne, il aura lieu à 14 heures au Beach club de Saint-Maur et consistera, officiellement, en un plongeon symbolique des pieds.

]]>
http://94.citoyens.com/2015/pourra-t-on-se-baigner-dans-la-seine-avant-la-marne,09-07-2015.html/feed 1
Le bidonville Truillot entièrement évacué http://94.citoyens.com/2015/le-bidonville-truillot-presque-vide-avant-levacuation,09-07-2015.html http://94.citoyens.com/2015/le-bidonville-truillot-presque-vide-avant-levacuation,09-07-2015.html#comments Thu, 09 Jul 2015 06:33:47 +0000 http://94.citoyens.com/?p=88508 fin-bidonville-Truillot-juillet-2015L’évacuation officielle du campement rom et roumain de la rue Truillot d’Ivry-sur-Seine s’est effectuée ce jeudi 9 juillet en tout début de matinée. Le bidonville, qui accueillait encore quelques 300 personnes il y a quelques semaines, était  toutefois quasiment vide hier.  Des départs avaient … Continuer la lecture ]]> fin-bidonville-Truillot-juillet-2015L’évacuation officielle du campement rom et roumain de la rue Truillot d’Ivry-sur-Seine s’est effectuée ce jeudi 9 juillet en tout début de matinée. Le bidonville, qui accueillait encore quelques 300 personnes il y a quelques semaines, était  toutefois quasiment vide hier. 

Des départs avaient déjà commencé début juin, à l’annonce de l’expulsion prochaine. Outre la quarantaine de familles qui ont été relogées par la ville, le département ou l’Etat, une partie des habitants a rejoint un autre terrain à Ivry-sur-Seine, d’autres sont parties vers l’Essonne, d’autres encore ont regagné la Roumanie. Lors de l’évacuation, 23 familles encore sur place se sont vues proposer un logement provisoire à l’hôtel, représentant 70 à 90 personnes, a indiqué la préfecture du Val-de-Marne.

Le terrain des anciens jardins de l’AP-HP (Assistance publique des hôpitaux de Paris) où étaient cultivées les fleurs destinées aux aménagements paysagers des hôpitaux, est occupé depuis février 2011. Un peu plus de 300 personnes avaient investi les lieux suite à l’incendie intervenu sur un autre terrain dans la rue de Verdun et après avoir dû quitter le gymnase où la commune les avait accueilli en urgence. A la suite d’une procédure judiciaire de la part de l’AP-HP, une décision d’évacuation exécutoire a été rendue par le Tribunal administratif début 2014. En parallèle, des diagnostics sociaux sont engagés avec les collectifs de soutien. Au printemps 2014, le nouveau directeur de l’Ap-HP, Martin Hirsch, sollicité par les soutiens aux habitants du campement, décide toutefois de différer l’expulsion pour trouver des solutions de relogement. Un an plus tard, interpellé début mai 2015 par le député MRC de la circonscription, Jean-Luc Laurent, sur les conditions de vie sur le terrain et les nuisances pour les riverains, notamment les fumées de brûlage, le patron de l’AP-HP demande finalement le concours de la force publique pour faire exécuter le jugement. Durant l’hiver 2015, la gêne occasionnée par les fumées de brûlage a en effet entraîné des perturbations au collège voisin Politzer, d’abord fermé par l’Education nationale le temps de faire des analyses qui se sont révélées normales, puis bloqué à plusieurs reprises par les enseignants et parents d’élèves en colère. Suite à la décision de Martin Hirsch, le maire PCF de la ville, Philippe Bouyssou, a accepté l’évacuation sous réserve qu’un diagnostic social soit mené avant, que les élèves scolarisés puissent terminer leur année, et que les familles devant être relogées le soient effectivement.

En termes de relogement, 22 familles (50 adultes et 42 enfants) ont été relogées dans des bâtiments de la commune, 17 familles (36 adultes, 28 enfants) ont été prises en charge par le Conseil départemental et l’Etat, 10 familles (26 adultes, 32 enfants) doivent être hébergés dans un village d’insertion « le village de l’espoir » qui sera achevé par Emmaüs Habitat en novembre 2015, hébergées en attendant en hôtel à Ivry-sur-Seine ou alentours. Le village de l’espoir, financé par l’Etat à hauteur 760 800 €, le Conseil régional à hauteur de 250 000 € et la souscription d’un prêt par l’Etat d’environ 400 000€, doit être installé sur une emprise de 4 400m² des terrains de l’AP-HP moyennant une redevance de 10 000 € par an sur 15 ans. Enfin, 12 familles (26 adultes) sont suivis dans le cadre de la Plateforme régionale d’accueil information orientation Suivi (AIOS) mise en place par le préfet de Région en janvier 2015, détaille-t-on à la préfecture du Val-de-Marne. Ces 12 familles pourraient être relogées dans les habitations en bois qui avaient été installées dans le village d’Orly il y a quelques années, mais il reste à trouver un terrain pour les accueillir et aucun terrain n’aurait été trouvé dans le Val-de-Marne. En attendant, elles se sont vue proposer un hébergement provisoire en hôtel.  Au total, 39 familles (86 adultes et 70 enfants) ont donc fait l’objet d’un relogement effectif et 22 familles (52 adultes et 32 enfants) doivent être futurement hébergés, soit dans le village de l’espoir à Ivry en novembre, soit via la plate-forme régionale à une échéance qui n’est pas déterminée.

fin-bidonville-Truillot-juillet-2015

Dans un communiqué publié la veille de l’expulsion, le maire d’Ivry, Philippe Bouyssou, s’est réjoui pour les familles qui ont été relogées et apprécié que l’expulsion n’ait pas eu lieu avant la fin de l’année scolaire. Il a également acté positivement le fait que le dispositif de Plateforme régionale d’accueil soit déployé pour accompagner une dizaine de familles supplémentaires mais a regretté qu’il n’y ait pas de garantie de la poursuite du travail de cette Plateforme et que toutes les « familles vulnérables » présentes sur le terrain ne se soient pas vues se voient proposer des solutions d’hébergement et d’accompagnement. L’élu a réclamé à plusieurs reprises une conférence régionale avec élus et Etat pour aborder cette question.

De son côté, Jean-Luc Laurent, député a réagi en défendant la nécessité de cette évacuation « pour les occupants comme pour les riverains, après quatre années d’occupation illégale« , tant « du point de vue de l’ordre public que de la santé publique« , rappelant son interpellation lors d’une séance de questions à l’Assemblée nationale. « Ce n’est pas aider ces personnes que les laisser s’installer durablement dans des zones de non-droit . L’évacuation, qui a été précédée d’un travail social important accompli par la commune, le conseil départemental et l’Etat, a permis de nombreux relogements et des actions d’insertion », pointe le député rappelant à quel point les villes sont en « première ligne » sur cette question.

Le président PCF du Conseil départemental, Christian Favier, a lui rappelé l’engagement de sa collectivité dans les projets d’insertion qui ont été proposés aux familles, dans la limite de ce qu’il était « financièrement possible de faire » et promis de tenir ces engagements et responsabilités « sans se substituer à celles de l’Etat en la matière ». Il a également appelé à ce que la plate-forme régionale AIOS prenne le relais pour s’occuper des familles qui n’étaient pas inscrites dans un projet. « Il convient également, conformément à l’accord de principe donné, que la conférence régionale que tous les partenaires, et au premier chef la ville d’Ivry, ont appelé de leurs vœux depuis des mois, se tienne dans les meilleurs délais sous la présidence du Préfet de Région. La situation des familles Roms sans hébergement ne peut pas être renvoyée en permanence vers les communes. Elle doit trouver une solution à l’échelle francilienne », a insisté le sénateur.

A l’occasion d’un point presse la semaine dernière, le préfet de région, Jean-François Carenco, a pour sa part fait état des objectifs de la plateforme régionale AIOS, indiquant vouloir tripler dans l’année l’offre vis à vis des populations roms. « Ce que nous avons mis en place avec la plate forme est que que soit systématiquement proposé aux Roms volontaires, soit une intégration en restant dans le campement dans le cadre d’un village d’insertion non localisé pendant une période de 6 mois à 1 an, et des instructions ont été données pour que l’on passe de 500 à 1500 personnes suivies dans ce cadre, soit une intégration dans des villages d’insertion avec les communes, soit enfin de l’intégration après logement. Mais la République,  c’est aussi respecter la loi lorsqu’une décision de justice est exécutoire, a rappelé le préfet. La question de populations roms est un sujet qui date du 13e siècle. C’est une situation qu’on gère et pas une question qu’on règle. »

De son côté, Isabelle Salemmbo, du Collectif de soutien aux Roms et Roumains d’Ivry, regrette les hébergements temporaires en hôtel, ne permettant pas de faire à manger par exemple, et non pérennes dans le temps, et s’inquiète du devenir de la centaine d’enfants du bidonville qui étaient scolarisés. « Nous allons continuer à suivre ces familles et ces enfants là où ils sont partis pour nous assurer que les enfants puissent à nouveau être scolarisés à la rentrée« , indique-t-elle. « On est hébergé oui, mais pour trois nuits, après, on ne sait pas…« , s’inquiète Dario, qui va être logé avec sa femme et ses 2 enfants. « C’est le gros problèmes des logements d’urgence : ils sont provisoires et les familles sont éclatées, alors qu’on a besoin d’être solidaire, ensemble, de s’entraider, pour réussir à survivre », ajoute Dayana, venue avec son bébé Maya, en soutien des autres familles qui vident les dernières baraques du camp. Elle, est hébergée à durée indéterminée pour l’instant, dans un hôtel social à Maisons-Alfort. « Un endroit où ils n’ont pas le droit de fumer, pas le droit de faire la cuisine, pas le droit de recevoir … » regrette Samia Hamiche, qui soutient aussi les habitants du campement depuis leur installation.

Dayana et son bébé âgé de 7 mois, Maya

Dayana et son bébé âgé de 7 mois, Maya

Ce jeudi matin, une centaine de personnes étaient présentes devant le bidonville. Des solutions d’hébergement provisoire à l’hôtel ont été proposées à 23 ménages avec enfants mineurs, adultes âgés ou malades et femmes isolées, représentant environ 80 personnes.

Il reste désormais aussi à nettoyer le terrain, notamment l’immense décharge de milliers de tonnes de ferrailles, gravats et ordures.

Decharge Truillot Ivry sur Seine 4

Voir tous les articles sur le bidonville Truillot

]]>
http://94.citoyens.com/2015/le-bidonville-truillot-presque-vide-avant-levacuation,09-07-2015.html/feed 19
Santé humaine, animale, végétale : les ministres louent la pluralité de l’Anses http://94.citoyens.com/2015/sante-humaine-animale-et-vegetale-les-ministres-saluent-la-transversalite-de-lanses,08-07-2015.html http://94.citoyens.com/2015/sante-humaine-animale-et-vegetale-les-ministres-saluent-la-transversalite-de-lanses,08-07-2015.html#comments Wed, 08 Jul 2015 16:31:07 +0000 http://94.citoyens.com/?p=88509 Ministres Anses 2Il y a toujours eu des liens entre la santé humaine et animale, depuis les premiers élevages des hommes préhistoriques, a lancé Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, venu avec Marisol Touraine, ministre de la Santé et Martine Pinville, secrétaire … Continuer la lecture ]]> Ministres Anses 2Il y a toujours eu des liens entre la santé humaine et animale, depuis les premiers élevages des hommes préhistoriques, a lancé Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, venu avec Marisol Touraine, ministre de la Santé et Martine Pinville, secrétaire d’Etat à Consommation, inaugurer le nouveau siège de l’Anses,

Agence nationale de sécurité sanitaire et les cinq ans de création de cette agence à partir de la fusion de deux agences sanitaires, des aliments (Afssa) et de l’environnement et du travail (Afsset).

Anses Maisons Alfort 1

Santé humaine, animale, végétale et environnementale forment un écosystème et les ministres ont salué tour à tour cette démarche intégrative, rappelée par le directeur de l’agence, Marc Mortureux, lequel a rappelé en trois mots les missions de l’agence : « connaître, évaluer et protéger« .

Ministres Anses 2

S’appuyant sur 11 laboratoire en France et une trentaine d’organismes scientifiques, l’agence a rendu depuis 2010 quelques 20 000 avis, rapports, études et décisions, sur des sujets aussi variés que les perturbateurs endocriniens, les radiofréquences, les OGM, l’amiante, les nanotechnologies ou encore la santé des abeilles. C’est notamment dans un des labos de l’Anses de Maisons-Alfort que la souche bactérienne de l’Escherichia coli (E-Coli), responsable en 2011, lors de la crise dite du « concombre espagnol », de la mort de 53 personnes et de l’hospitalisation de milliers de personnes. L’agence intervient aussi bien à l’occasion de crises aiguës comme celle-ci que sur des sujets de veille liée à la consommation comme par exemple les effets parfois négatifs ou dangereux de certains compléments alimentaires en vogue.

Anses Maisons Alfort 2

Depuis le 1er juillet, elle s’est en outre vue confier deux nouvelles missions : la gestion des autorisations de mise sur le marché (AMM) des produits phytopharmaceutiques, matières fertilisantes, supports de culture et adjuvants, impliquant une nouvelle organisation avec deux directions distinctes, ainsi que la mise en place d’un dispositif de surveillance, dit «phytopharmacovigilance», des effets de ces produits sur la santé humaine, la faune, la flore et l’environnement. Cette seconde mission passe par la refonte du catalogue en ligne, E-Phy, des produits phytopharmaceutiquess, adjuvants, matières fertilisantes et supports de culture, et de leurs usages, autorisés en France.

L’agence, qui accueille 700 agents sur place, emploie en France près de 1350 agents en plus de 800 experts extérieurs.

]]>
http://94.citoyens.com/2015/sante-humaine-animale-et-vegetale-les-ministres-saluent-la-transversalite-de-lanses,08-07-2015.html/feed 0
L’art contemporain illumine la nouvelle cathédrale de Créteil http://94.citoyens.com/2015/lart-contemporain-irradie-la-nouvelle-cathedrale-de-creteil,08-07-2015.html http://94.citoyens.com/2015/lart-contemporain-irradie-la-nouvelle-cathedrale-de-creteil,08-07-2015.html#comments Wed, 08 Jul 2015 11:21:52 +0000 http://94.citoyens.com/?p=88478 Fond-de-Choeur-crédit-Chantiers-du-CardinalMagistral vitrail, architecture singulière, compositions musicales liturgiques, statuaire… Première cathédrale du XXIe siècle, la nouvelle Notre Dame de Créteil, dont la première messe sera célébrée ce dimanche 12 juillet, se nourrit et donne à voir l’art de son temps dans la grande tradition des … Continuer la lecture ]]> Fond-de-Choeur-crédit-Chantiers-du-CardinalMagistral vitrail, architecture singulière, compositions musicales liturgiques, statuaire… Première cathédrale du XXIe siècle, la nouvelle Notre Dame de Créteil, dont la première messe sera célébrée ce dimanche 12 juillet, se nourrit et donne à voir l’art de son temps dans la grande tradition des édifices religieux.

Expression la plus visible de nos artistes d’aujourd’hui : le bâtiment lui-même, signé d’Architecture studio dont l’équipe a notamment redessiné le nouvel auditorium de Radio France.

cathédrale-Créteil-juillet-2015

En imaginant une double coque en bois à la fois singulière et chaleureuse, mais pas démesurée, le cabinet d’architecture a voulu respecter l’esprit « église enfouie dans la cité » qui caractérisait l’ancienne cathédrale, achevée au même endroit par  Charles Gustave Stoskopf en 1978. A deux pas des universités, la cathédrale est en effet posée au pied des grands ensembles, au coeur du quartier Montaigut.  La symbolique : une double coque représentant les mains de Marie qui se rejoignent.  Un  message à la fois spécifiquement catholique et universel de fraternité.

 

Un nouveau campanile

Pour marquer fortement la présence de la cathédrale dans la ville, le nouveau campanile, détaché du bâtiment, porte sa croix à 45 mètres de haut. Il abrite les trois cloches de l’ancien campanile, désormais démonté mais qui coexistait encore avec le nouveau sur la photo ci-dessous, prise au mois d’avril, et sur laquelle le nouvel édifice n’est pas encore recouvert de sa propre coque en bois.

Ancien et nouveau clocher Cathedrale de Creteil

La nouvelle construction a été édifiée à partir de l’ancienne, en conservant des parties. « Un dialogue s’établit entre les deux écritures architecturales, différentes mais cohérentes dans leur géométrie. La silhouette de l’entrée originelle, à échelle humaine, se lie à la volumétrie monumentale du nouveau projet, concentrée sur la nef de la cathédrale. La forme de la coupole est basée sur le tracé en plan du bâtiment d’origine« , détaille l’agence d’architectes.   Ci-dessous le nouveau campanile achevé à côté de la cathédrale et de son entrée édifiée sur les bâtiments existants.

cathédrale-clocher-créteil-juillet-2015

A l’intérieur,  sensation d’espace et de cocon se mêlent.

interieur Cathedrale de Creteil

L’art du vitrail

Au-delà de l’architecture, le magistral vitrail de 55 mètres de long, oeuvre du plasticien verrier allemand Udo Zembok, renouvelle totalement la tradition, parcourant d’un seul tenant l’ensemble du bâtiment et reliant les deux coques. Le jour, il colore l’intérieur de la cathédrale grâce aux reflets du soleil. La nuit, c’est lui qui rayonne dans la ville grâce aux éclairages intérieurs.

Fond-de-Choeur-crédit-Chantiers-du-Cardinal

La croix

Perdue dans l’immensité du bois, la croix en bois doré, signalée par une composition de plaques de laiton réalisées par les plasticiens scénographes Stéphane Durand et Véronique Folhen, assure une présence forte, n’étant parasitée par aucune autre sollicitation sur les parois de cette coque chaleureuse mais hyper sobre.

Résurrection-crédit-Diocèse-deCréteil

Statue de Marie

Sur la droite de l’autel, Françoise Bissara-Fréreau, a pour sa part sculpté la statue de Marie de l’Apocalypse. « Dans la Tradition, Marie de l’Apocalypse représente l’Eglise. J’ai donc voulu, à travers Marie, faire vivre une église ouverte, aimante« , insiste l’artiste. Un moule est dégagé à partir de la première étape de sculpture, réalisée en cire chaude. Le bronze est coulé dans le moule avant d’être travaillé pendant plusieurs semaines après refroidissement. La patine permet à l’artiste de donner le rendu final et de jouer sur les lumières, la pénombre et le bois de la coque de la cathédrale.

Marie-de-l'Apocalypse-Crédit-Chantiers-du-Cardinal

Statue du Christ

Sur le parvis extérieur, la statue du Christ miséricordieux accueillant le fils prodigue devant  une foule très vivante dans sa gestuelle, a valu à son auteur, Benoît Mercier, le Grand prix Pèlerin du patrimoine dans la catégorie Création chantiers du cardinal. Sa statue en acier cortex inclut  du bronze, du marbre, du verre.

sculpture-crédit-Diocèse-de-Créteil

Deux compositions musicales liturgiques

Pour accompagner le déploiement de la nouvelle cathédrale, les fidèles engagés du diocèse ont aussi fait appel à des musiciens pour contribuer à la musique liturgique actuelle. Ainsi ont été composées deux créations musicales.

Le premier, un Te Deum, a été composé par Richard Dubugnon (né en 1968) à partir de poèmes de Patrice de la Tour du Pin (1911-1975) sera interprété par 30 choristes, 2 solistes, 16 instrumentistes et l’orgue de la cathédrale, sous la direction de Débora Waldman. Il sera interprété lors de l’inauguration officielle de la cathédrale, à l’issue de la messe de la dédicace.

La seconde oeuvre est un oratorio dansé, Jonas ou l’ouverture aux nations, composée par Olivier Kaspar, par ailleurs ancien directeur du conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés, sur une idée des pères Antoine Evette et Etienne Almeras, notamment car son argument invite au vivre ensemble et à l’ouverture à la différence, avec un livret de Marion Navone et une chorégraphie de Eva Motreff. Trois représentations en seront données, le samedi  7 novembre à 20h30 à l’église Saint-Hilaire de la Varenne, le dimanche 8 novembre à 15 h à l’église du Saint Esprit à Choisy-le-Roi et le samedi 14 novembre à 20 h à la Cathédrale Notre-Dame de Créteil. Les représentations seront ponctuées de musiques instrumentales de différents continents et interprétées par les musiciens et élèves du conservatoire de Créteil , sous la direction d’Olivier Mérot, directeur, notamment, du conservatoire de Créteil.

Réfection de l’orgue offert par la fondation Valentin Haüy

En cours d’assemblage, l’orgue a été inauguré pour la première fois en 1967. Réalisé par le facteur d’orgue alsacien Curt Schwenkedel à partir des plans de deux organistes aveugles, Jean Langlais et Gaston Litaize, il appartenait à la fondation Valentin Haüy, dédiée aux aveugles et malvoyants, et a permis de former de nombreux organistes. La Fondation en a fait don à la cathédrale. Cette oeuvre nécessitant une réfection, une collecte est en cours, organisée par la Fondation du patrimoine (voir la fiche détaillée du projet).

orgue-cathédrale-créteil-juillet-2015

Rappel du contexte

Initié en 2009 par  l’évêque de Créteil, Monseigneur Santier, le redéploiement de la cathédrale de Créteil verra son aboutissement ce dimanche 12 juillet avec la première messe. Plus de 1000 fidèles pourront désormais y être accueillis, contre 600 auparavant, grâce a l’installation de tribunes amovibles. Outre une partie cultuelle, le site accueillera une partie culturelle, animée par l’association Chemin des Arts, qui réunit les fidèles du diocèse et a été la cheville ouvrière du projet. Le chantier a été porté par les Chantiers du Cardinal, œuvre interdiocésaine soutenant les gros projets immobiliers des diocèses de la région parisienne.

D’un montant total de 9 millions d’euros, les travaux de déploiement de la nouvelle cathédrale ont été en grande partie financés par l’association Chemin des Arts, qui a récolté des dons. Le reste a été apporté via différents mécénats, notamment l’entreprise du BTP Léon Grosse et le cabinet Architecture-Studio, qui a dessiné les plans de l’édifice. La ville de Créteil et le Conseil départemental du Val-de-Marne ont aussi participé au niveau de l’espace socio-culturel de la cathédrale.D’autres associations religieuses de Créteil ont concouru, notamment les associations musulmanes qui fréquentent la mosquée Sahaba de la ville.

]]>
http://94.citoyens.com/2015/lart-contemporain-irradie-la-nouvelle-cathedrale-de-creteil,08-07-2015.html/feed 0