Publicité
Publicité: Fête des Solidarités 2017
Education | Limeil-Brévannes | 06/09/2016
Réagir Par

Limeil-Brévannes en colère contre les ouvertures de classe de dernière minute

Limeil-Brévannes en colère contre les ouvertures de classe de dernière minute © RK2 Architectes

Alors que la majorité des villes dans lesquelles ont été annoncées de nouvelles ouvertures de classes se réjouissaient, Limeil-Brévannes, qui, avec Choisy, a obtenu quatre ouvertures d’un coup, s’agace de ces annonces de dernière minute.

« L’Education nationale plante la rentrée scolaire de Limeil-Brévannes! dénonce ainsi la maire LR de la ville, Françoise Lecoufle. Les services municipaux ont travaillé tout l’été à la construction de salles de classe et d’extensions d’école, en fonction des 6 postes d’instituteurs ouverts par l’Éducation nationale en juin dernier« , poursuit l’élue. « La ville a réalisé l’ensemble des travaux en temps et en heure cet été pour être fin prêts le 1er septembre. Seulement 4 jours après la rentrée, coup de théâtre ! L’Éducation nationale accepte finalement de nommer 4 instituteurs supplémentaires. Je salue cette décision, nécessaire et attendue, mais  regrette qu’elle n’ait pu être anticipée« , ajoute l’édile tout en indiquant que le nécessaire sera fait d’ici lundi prochain.

En l’espace de trois ans, la ville a accueilli 27 nouvelles classes.
Lundi 5 septembre, quatre nouvelles ouvertures ont été annoncées à l’issue du CTSD  : une à l’école élémentaire Jean-Louis Marquèze, une à l’lémentaire Martine Soulié et deux à l’élémentaire Pasteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *