Société | | 17/11/2015
Réagir Par

Planque dans un hôtel d’Alfortvile, le maire rassure les habitants

Planque dans un hôtel d’Alfortvile, le maire rassure les habitants

Alfortville est sous les feux des projecteurs depuis ce midi, alors que le site Internet du journal Le Point a révélé la perquisition effectuée samedi soir dans une résidence hôtelière de la vile, située sur les quais de Seine, dans laquelle auraient séjourné Salah Abdeslam, l’un des auteurs présumés des attentats de Paris et du Stade de France, et ses complices, deux jours avant les attentats de ce vendredi 13 novembre, ainsi que ses complices.

Le terroriste aurait  réservé les  deux studettes à son nom, via une plate-forme de réservation hôtelière en ligne. Une vidéo réalisée par le Point montre l’intérieur des studios avec des restes de pizza, et notamment un jeu de seringues dont l’objet n’a pas encore été identifié. De quoi orienter une partie de l’enquête dans la ville pour tenter de retrouver des témoins, alors que l’hôtel n’est pas équipé de caméras. Un choc pour les habitants de ce quartier tranquille et du reste de la ville.

J’ai immédiatement pris contact avec le Préfet du Val-de-Marne et le Commandant de Police d’Alfortville dès la première heure ce matin”. J’ai demandé un renforcement maximal de la sécurité de toutes les installations publiques, écoles et installations sportives. La sécurité de chacun d’entre vous et notamment nos enfants est ma priorité. La raison même du terrorisme est d’installer la peur, n’y cédons pas et faisons confiance aux forces de l’ordre et à la justice de notre pays. Je m’exprimerai plus longuement en temps venu, pour l’instant nous devons sereinement laisser l’enquête suivre son cours pour ne pas gêner les investigations menées actuellement”, a réagi cet après-midi le sénateur-maire PS de la ville, Luc Carvounas, dans un communiqué.

Polémique politique locale

De son côté, les deux groupes de droite et du centre de l’opposition municipale ont dénoncé une “situation intolérable” dans un communiqué commun.  Nos deux groupes tiennent à dénoncer les graves carences qui sévissent sur Alfortville en termes de sécurité. Depuis les élections municipales de 2014, nous avons défendu la création d’une police municipale, tout comme la mise en place d’une vidéo-protection, cette-dernière refusée par Luc Carvounas. Force est de constater que, malheureusement, les faits de cambriolage et d’agressions se multiplient alors même que le recrutement d’un chef de la police municipale ne voit toujours pas le jour, et cela depuis un an et demi désormais. Nous apprenons ce jour que des chambres d’hôtel ont été louées à Alfortville par des
terroristes. Cette situation intolérable n’est plus acceptable ! Aussi, nous enjoignons Luc Carvounas à donner immédiatement tous les moyens nécessaires aux services municipaux afin d’assurer la sécurité des personnes, de faire respecter à la lettre le plan Vigipirate, ce qui n’est pas le cas depuis les attentats du 7 janvier dernier“, réclament  ensemble Cédric Tartaud Gineste, président du Groupe LR de droite et du centre, et Patrick Bedrossian, président du groupe Un Nouveau Souffle pour Alfortville.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , Attentats à Paris, , Terrorisme
Cet article est publié dans
3 commentaires pour Planque dans un hôtel d’Alfortvile, le maire rassure les habitants
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi