Education | | 16/02/2016
Réagir Par

Une interview de l’artiste Atiq Rahimi pour fêter la renaissance de Radio Cartable à Ivry-sur-Seine

Une interview de l’artiste Atiq Rahimi  pour fêter la renaissance de Radio Cartable à Ivry-sur-Seine

Menacée de disparitionjusqu’à peu, Radio Cartable, une émission radiophonique hebdomadaire réalisée par les écoliers d’Ivry-sur-Seine, a fêté la reprise de ses émissions en recevant pour un grand entretien l’écrivain et réalisateur afghan Atiq Rahimi (prix Goncourt 2008) ce lundi 15 février. Guerre, exil, processus d’écriture… durant une heure, quarante élèves de Maurice Thorez ont mitraillé l’auteur de questions.

On veut des autographes !” , crient les enfants, pendant que Laure Chobti et Billel Izri, les deux enseignants de ces classes de CE2, tentent de ramener le calme. Depuis plusieurs jours, ils préparent la visite d’Atiq Rahimi en étudiant son premier livre pour enfants, Compte comme moi ! , publié aux éditions Actes Sud Junior en 2015. Très vite, les questions fusent. “Comment vous avez fui la guerre ? – J’ai quitté mes parents, mes sœurs, mon frère, mes amis et mon pays, l’Afghanistan. – Pourquoi la France ? – On apprenait le Français au lycée à l’époque, alors j’ai voulu tenté ma chance ici. – Votre pays vous manque-t-il ? – Parfois, notre lit nous manque quand nous sommes en vacances, alors imaginez…” . En résonance avec l’actualité, les questions des écoliers touchent aussi à ce qui caractérise l’enfance. “Plutôt que de jouer à la guerre, j’adorais les cerfs-volants, que je construisais moi-même quand j’avais votre âge – Oh oui moi aussi j’adore !” .

Elias, Asma, Chloé et les autres, rentrent ensuite au coeur de son livre. “C’est un livre qui parle de la différence, pourquoi avoir choisi ce thème ? – Les différences donnent les couleurs au monde. – Pour vous, quelle est la différence entre voir et regarder ? – Quand on regarde, on s’intéresse aux détails. – Pourquoi le petit garçon est dessiné en rose ? – Ça, il faut demander au dessinateur Olivier Carpentier, mais je promets que je reviendrai avec lui !

Certains élèves laissent l’auteur sans voix. “Pourquoi je n’ai pas d’imagination ?” s’enquiert Chloé, qui enchaîne vite, face au silence de l’écrivain. “J’ai dû trop en donner en CP et en CE1 !” D’autres s’improvisent poètes, écrivant leurs propres vers à la manière de l’auteur dans le livre qu’ils ont étudié. “J’ai deux narines : l’une pour respirer, et l’autre pour sentir la vie” .

Ati-Rahimi-radio-Cartable

Renaissance d’un bel outil pédagogique

Il y a quelques semaines encore, Radio Cartable n’émettait plus. Un courrier du maire PCF d’Ivry-sur-Seine, Philippe Bouyssou, à destination de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education Nationale, semble avoir accéléré la nomination d’un enseignant spécifiquement dédié à l’animation de l’émission. “J’avais besoin de retrouver le terrain, et le contact direct avec les élèves” , motive Leslie Diaz, fraîchement nommée. “Radio Cartable est une formidable initiative : elle permet une éducation aux médias, mais aussi de sortir du contexte formel de la classe, de rencontrer des gens issus de tous milieux, …” Directrice de l’école Maurice-Thorez, Yolande Ciccarelli se réjouit de voir le programme reprendre. ” Radio Cartable est un support pédagogique très valorisant” , se réjouit-elle.

Pour Atiq Rahimi, la participation a l’émission est aussi une opportunité “pour voir si [mes] délires prennent sur les enfants” , lâche-t-il avec un large sourire. L’émission enregistrée ce lundi après-midi sera diffusée jeudi 18 janvier, de 14h à 15h, sur Radio Libertaire (89.4 FM) et sur le site Internet de Radio Cartable.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , avec comme tags , , littérature, , Radio Cartable
Aucun commentaire pour Une interview de l’artiste Atiq Rahimi pour fêter la renaissance de Radio Cartable à Ivry-sur-Seine
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi