Entreprises | Nogent-Sur-Marne | 12/12/2018
Réagir Par

Grandes et petites entreprises du 94 : comment travailler ensemble

Grandes et petites entreprises du 94 : comment travailler ensemble
Publicité

Plusieurs centaines d'entrepreneurs étaient au rendez-vous de la soirée Interclubs organisée ce mardi 11 décembre par la CCI du Val-de-Marne à l'attention des clubs d'entreprise du département dans le cadre du programme Coaxion de la CCI 94 auprès du territoire Paris Est Marne et Bois. Parmi les temps forts de la soirée, accueillie au port de Nogent-sur-Marne : une table ronde pour mieux collaborer entre petites et grandes entreprises.

« Les grands groupes ont besoin des petits pour contribuer à l’innovation. Ils ont besoin de repérer les PME en croissance« , a défendu François Perret, directeur général de Pacte PME et co-président de l’Institut Anaxagore (Observatoire des lois et des transformations de l’entreprise). « Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux fournisseurs pour innover, confirme Jean-Marc Corde, directeur des opérations site de Septodont, spécialiste de l’anesthésie dentaire basé à Saint-Maur-des-Fossés. Nous avons par exemple  besoin de prestataires pour customiser nos machines. » La difficulté reste d’être référencé dans un grand groupe, notamment d’avoir la taille critique. « C’est vrai que nous avons des procédures, reconnait le directeur des opérations de Septodont. Il faut commencer par passer le barrage de la direction administrative et financière, puis nous nous assurons de la qualité, la fiabilité… Mais il ne faut pas hésiter à taper à la porte, faîtes-vous connaître! » enjoint Jean-Marc Corde. « La porte d’accès est difficile mais il ne faut jamais renoncer, insiste également Bernard Benoist, président du Quinze du Val-de-Marne, une association qui s’est constituée pour jouer groupé dans les marchés du Grand Paris Express, et qui compte aujourd’hui une cinquantaine de PME essentiellement basées dans le Val-de-Marne. Le fait de se grouper rend visible et nous a aussi permis d’obtenir de la SGP (Société du Grand Paris, le maître d’ouvrage du futur métro) qu’elle crée un observatoire précis des attributions de marché aux PME et ETI. » Un adage partagé par par François Perret qui insiste sur la nécessité des alliances verticales mais aussi horizontales, entre petites entreprises,  pour faire le poids.

Pour tester la bonne connaissance du département par les entrepreneurs, la soirée Interclubs s’est poursuivie par un quiz organisé en partenariat avec le Comité du tourisme du Val-de-Marne, permettant aux premiers qui avaient répondu à chaque question de venir pitcher leur activité, avec à la clef un repas pour deux chez Ferrandi, l’école de gastronomie de la CCI Paris Ile-de-France, pour celui qui a reçu le plus d’applaudissements.

A lire aussi : 

 

 

Coaxion 94 fédère les clubs d’entreprises de Paris Est Marne et Bois

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi