Mouvement social | Accueil Val de Marne (94) Arcueil | 11/05/2018
Réagir Par

Des manifestants bloquent la maison des examens d’Arcueil

Des manifestants bloquent la maison des examens d’Arcueil
Publicité

Plusieurs centaines d’étudiants patientent devant les grilles de la maison des examens d’Arcueil. Ils attendent la fin de la confrontation entre des manifestants qui souhaitent empêcher la tenue des partiels et les forces de l’ordre arrivées entre temps.

La direction de l’université de Nanterre a pris, il y a quelques jours, la décision de délocaliser les partiels à la maison des examens d’Arcueil, faute de pouvoir les organiser dans leurs propres locaux, bloqués par des étudiants et des militants opposés à la loi Orientation et réussite des étudiants, réformant notamment l’accès à l’université. Réunis en assemblée générale, vendredi dernier, les manifestants avaient voté le blocage illimité de leur université, et avaient anticipé le déménagement des épreuves, en votant également le blocage du site d’Arcueil.

Convoqués pour un examen ce vendredi matin à 9 heures, les étudiants en deuxième année de licence de droit se sont présentés devant les grilles de la maison des examens. Or, plusieurs dizaines de manifestants étaient déjà présents pour empêcher la tenue des examens. Des vigiles de l’université de Nanterre ainsi que des policiers sont parvenus à déloger de l’entrée du centre d’examen les manifestants mais la situation n’est toujours pas revenue au calme et l’ouverture des grilles a été repoussée à plusieurs reprises.

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a critiqué ce blocage considérant qu’« opposer la liberté de manifester à la liberté d’étudier [n’était] pas tolérable dans un État de droit ».

 

 

Le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, Eric Coquerel s’est rendu sur place pour apporter son soutien aux manifestants jugeant que la décision de délocaliser les examens constituait une forme de chantage destinée à « casser » la mobilisation.

Vers 10 heures 30, la direction de l’université de Nanterre a annoncé l’annulation des examens ce vendredi.

mise à jour à 12h30. Le maire d’Arcueil, Christian Métairie, a également réagit par communiqué. « Informé par la presse des incidents qui se déroulaient devant la maison des examens je me suis rendu sur site. J’ai pu sur place rencontrer le commissaire de police et le Directeur de la maison des examens, et ai fait part de mon incompréhension et de ma colère de ne pas avoir été préalablement et directement informé de ce qui se passait sur la ville. J’ai ensuite pu échanger avec des étudiant.e.s qui venaient passer leur examen et qui, quelque soit leur position sur le blocage, étaient désarçonné.e.s par l’absence totale d’information sur l’évolution de la situation, mais aussi très choqué.e.s par l’action des forces de police qui leur semblait violente », exprime l’élu EELV.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
2 commentaires pour Des manifestants bloquent la maison des examens d’Arcueil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi